Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OMS décrète l'urgence internationale de santé publique
Coronavirus
Publié dans Le Midi Libre le 01 - 02 - 2020

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré avant hier, que l'épidémie du nouveau coronavirus apparu en Chine, et qui s'est étendue à plusieurs régions du monde, constitue une urgence internationale, appelant toutefois à ne pas limiter les voyages. "Je déclare l'épidémie une urgence de santé publique de portée internationale", a lancé le directeur de l'OMS,
L'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré avant hier, que l'épidémie du nouveau coronavirus apparu en Chine, et qui s'est étendue à plusieurs régions du monde, constitue une urgence internationale, appelant toutefois à ne pas limiter les voyages. "Je déclare l'épidémie une urgence de santé publique de portée internationale", a lancé le directeur de l'OMS,
Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. "Notre plus grande préoccupation est la possibilitéque le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles (...). Il ne s'agit pas d'un vote de défiance à l'égard de la Chine", a-t-il assuré. Si l'essentiel des contaminations ont été détectées en Chine continentale, 18 autres pays sont touchés, avec plus de 80 cas confirmés au total, selon l'OMS.
"Bien que ces chiffres (en dehors de la Chine, ndlr) soient relativement faibles (...), nous devons agir ensemble pour limiter la propagation", a expliqué le directeur de l'OMS. Signal inquiétant, des transmissions interhumaines ont été enregistrées hors de Chine, en Allemagne, au Japon, au Vietnam, aux Etats-Unis et en France. Néanmoins, le directeur de l'OMS a souligné que l'Organisation estimait qu'il n'y avait pas lieu de limiter les voyages et les échanges commerciaux avec la Chine.
"L'OMS (...) s'oppose même à toute restriction aux voyages", a-t- il insisté. Dans un communiqué, le comité d'urgence expliqué que ces restrictions à la circulation des personnes et des biens, pendant une urgence de santé publique, peuvent être "inefficaces", perturber la distribution de l'aide et avoir des "effets négatifs" sur l'économie des pays touchés. En ayant déclaré l'urgence internationale, l'OMS a désormais le droit d'interroger les pays sur les restrictions aux voyages qu'ils vont imposés, ou ont déjà imposées, a expliqué le président du comité d'urgence, Didier Houssin, donnant en exemple "les visas refusés, la fermeture des frontières et lamise en quarantaine de voyageurs qui sont en bonnes conditions".
Rapatriement des ressortissants algériens bloqués
Les ressortissants algériens bloqués en Chine, en raison de la mise en quarantaine de la ville deWuhan où est apparue l'épidémie du Coronavirus, auraient été rapatriés hier endébut d'après-midi, selon des sources concordantes. Un avion de la compagnie Air Algérie a décollé hier matin de l'aéroport de Pékin ,à son bord 36 passagers, dont la majorité des étudiants. L'avion, à son bord le personnel médical et les moyens indiqués et nécessaires à cette opération. Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné mardi dernier, le rapatriement des ressortissants algériens bloqués en Chine, en raison du coronavirus.
Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. "Notre plus grande préoccupation est la possibilitéque le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles (...). Il ne s'agit pas d'un vote de défiance à l'égard de la Chine", a-t-il assuré. Si l'essentiel des contaminations ont été détectées en Chine continentale, 18 autres pays sont touchés, avec plus de 80 cas confirmés au total, selon l'OMS.
"Bien que ces chiffres (en dehors de la Chine, ndlr) soient relativement faibles (...), nous devons agir ensemble pour limiter la propagation", a expliqué le directeur de l'OMS. Signal inquiétant, des transmissions interhumaines ont été enregistrées hors de Chine, en Allemagne, au Japon, au Vietnam, aux Etats-Unis et en France. Néanmoins, le directeur de l'OMS a souligné que l'Organisation estimait qu'il n'y avait pas lieu de limiter les voyages et les échanges commerciaux avec la Chine.
"L'OMS (...) s'oppose même à toute restriction aux voyages", a-t- il insisté. Dans un communiqué, le comité d'urgence expliqué que ces restrictions à la circulation des personnes et des biens, pendant une urgence de santé publique, peuvent être "inefficaces", perturber la distribution de l'aide et avoir des "effets négatifs" sur l'économie des pays touchés. En ayant déclaré l'urgence internationale, l'OMS a désormais le droit d'interroger les pays sur les restrictions aux voyages qu'ils vont imposés, ou ont déjà imposées, a expliqué le président du comité d'urgence, Didier Houssin, donnant en exemple "les visas refusés, la fermeture des frontières et lamise en quarantaine de voyageurs qui sont en bonnes conditions".
Rapatriement des ressortissants algériens bloqués
Les ressortissants algériens bloqués en Chine, en raison de la mise en quarantaine de la ville deWuhan où est apparue l'épidémie du Coronavirus, auraient été rapatriés hier endébut d'après-midi, selon des sources concordantes. Un avion de la compagnie Air Algérie a décollé hier matin de l'aéroport de Pékin ,à son bord 36 passagers, dont la majorité des étudiants. L'avion, à son bord le personnel médical et les moyens indiqués et nécessaires à cette opération. Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné mardi dernier, le rapatriement des ressortissants algériens bloqués en Chine, en raison du coronavirus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.