Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Contrôle sanitaire en pleine radew
Marchandise chinoise a destination de l'Algérie
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 02 - 2020

Un navire de blé chinois a été arraisonné en pleine mer, avant-hier à 10 heures, pour permettre à la brigade sanitaire installée au niveau de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAL), de monter à bord et de contrôler l'équipage
Un navire de blé chinois a été arraisonné en pleine mer, avant-hier à 10 heures, pour permettre à la brigade sanitaire installée au niveau de l'Entreprise portuaire d'Alger (EPAL), de monter à bord et de contrôler l'équipage
Selon les médecins chargés de l'examen de l'ensemble du personnel, et en présence des Gardes-côtes, les tests sur le personnel ont été déclarés négatifs, et le navire a pu accoster au quai dédié à cette catégorie de bateau, pour y décharger sa marchandise au niveau des silos. Selon l'EPAL, la Capitainerie précise que ce navire a chargé sa cargaison à Nantes et a fait escale à Gibraltar avant de rejoindre Alger.
Notons que l'alerte lancée par l'Organisation mondiale de la santé autour du fléau Coronavirus, a été entendue par les autorités algériennes, qui ont rapidement réactivé les plans de protection contre les maladies émergentes.Ce dispositif a été déclenché au niveau des ports et aéroports nationaux, et consiste en la mise en place au niveau des halls d'arrivées des voyageurs, des moyens dédiés à la protection sanitaire : caméras thermiques, salle d'isolement pour les cas suspects, gants et masques. En présence du P-dg et des cadres de l'EPAL, la gare maritime du port d'Alger avait ainsi abrité, le jeudi 30 janvier 2020 à 14 heures 30, une rencontre à laquelle étaient conviés tous les acteurs de cette zone frontalière: Police, Garde-cotes, Douanes, Protection civile et personnel de l'EPAL. Conférences sur cette maladie, et moyens de prévention, ont été au coeur de cette rencontre de sensibilisation, initiée par l'EPAL avec les autorités sanitaires de la wilaya d'Alger.
Près de 1.900 morts en Chine
Le bilan de l'épidémie du coronavirus a atteint 1.886 morts, mardi en Chine continentale, et le nombre total de cas confirmés sur la partie continentale de la Chine, avait atteint 72.436 avant-hier en fin de journée, ont indiqué les autorités sanitaires chinoises. En Chine continentale, 98 nouveaux décès ont été enregistrés mardi, dont 93 dans la province du Hubei, épicentre de l'épidémie où 1.807 nouveaux cas de contagion ont par ailleurs été recensés, selon la Commission nationale de santé. Hors du Hubei, seules 79 nouvelles personnes contaminées ont été recensés mardi, contre 890 le 4 février. Les autorités chinoises, qui ont bouclé Hubei pour tenter de contenir l'épidémie, voient dans cette forte diminution du nombre de nouveaux malades, le signe que la propagation du virus est en voie d'être contrôlée. Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS),
Tedros Adhanom Ghebreyesus, a toutefois mis en garde lundi, contre un excès d'optimisme. Selon lui, la tendance à la baisse des nouveaux cas "doit être interprétée avec beaucoup de prudence". D'après la commission, 11.741 patients sont dans un état grave, et 6.242 personnes sont suspectées d'être infectées par le virus, alors qu'un total de 12.552 personnes ont quitté l'hôpital après s'être rétablies. Un ensemble de 560.901 personnes, ayant eu des contacts étroits avec des malades, ontv été identifiées. Parmi elles, 27.908 sont sorties d'observation médicale lundi, et 141.552 étaient toujours en observation, a précisé la commission.
Selon les médecins chargés de l'examen de l'ensemble du personnel, et en présence des Gardes-côtes, les tests sur le personnel ont été déclarés négatifs, et le navire a pu accoster au quai dédié à cette catégorie de bateau, pour y décharger sa marchandise au niveau des silos. Selon l'EPAL, la Capitainerie précise que ce navire a chargé sa cargaison à Nantes et a fait escale à Gibraltar avant de rejoindre Alger.
Notons que l'alerte lancée par l'Organisation mondiale de la santé autour du fléau Coronavirus, a été entendue par les autorités algériennes, qui ont rapidement réactivé les plans de protection contre les maladies émergentes.Ce dispositif a été déclenché au niveau des ports et aéroports nationaux, et consiste en la mise en place au niveau des halls d'arrivées des voyageurs, des moyens dédiés à la protection sanitaire : caméras thermiques, salle d'isolement pour les cas suspects, gants et masques. En présence du P-dg et des cadres de l'EPAL, la gare maritime du port d'Alger avait ainsi abrité, le jeudi 30 janvier 2020 à 14 heures 30, une rencontre à laquelle étaient conviés tous les acteurs de cette zone frontalière: Police, Garde-cotes, Douanes, Protection civile et personnel de l'EPAL. Conférences sur cette maladie, et moyens de prévention, ont été au coeur de cette rencontre de sensibilisation, initiée par l'EPAL avec les autorités sanitaires de la wilaya d'Alger.
Près de 1.900 morts en Chine
Le bilan de l'épidémie du coronavirus a atteint 1.886 morts, mardi en Chine continentale, et le nombre total de cas confirmés sur la partie continentale de la Chine, avait atteint 72.436 avant-hier en fin de journée, ont indiqué les autorités sanitaires chinoises. En Chine continentale, 98 nouveaux décès ont été enregistrés mardi, dont 93 dans la province du Hubei, épicentre de l'épidémie où 1.807 nouveaux cas de contagion ont par ailleurs été recensés, selon la Commission nationale de santé. Hors du Hubei, seules 79 nouvelles personnes contaminées ont été recensés mardi, contre 890 le 4 février. Les autorités chinoises, qui ont bouclé Hubei pour tenter de contenir l'épidémie, voient dans cette forte diminution du nombre de nouveaux malades, le signe que la propagation du virus est en voie d'être contrôlée. Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS),
Tedros Adhanom Ghebreyesus, a toutefois mis en garde lundi, contre un excès d'optimisme. Selon lui, la tendance à la baisse des nouveaux cas "doit être interprétée avec beaucoup de prudence". D'après la commission, 11.741 patients sont dans un état grave, et 6.242 personnes sont suspectées d'être infectées par le virus, alors qu'un total de 12.552 personnes ont quitté l'hôpital après s'être rétablies. Un ensemble de 560.901 personnes, ayant eu des contacts étroits avec des malades, ontv été identifiées. Parmi elles, 27.908 sont sorties d'observation médicale lundi, et 141.552 étaient toujours en observation, a précisé la commission.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.