Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chems-Eddine Chitour explique la stratégie du gouvernement
Transition énergétique
Publié dans Le Midi Libre le 13 - 04 - 2021

Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems-Eddine Chitour, a expliqué hier à Alger la stratégie du gouvernement pour réaliser la transition énergétique ainsi que le programme national de développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, à l'horizon 2030.
Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems-Eddine Chitour, a expliqué hier à Alger la stratégie du gouvernement pour réaliser la transition énergétique ainsi que le programme national de développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, à l'horizon 2030.
Lors de son allocution d'ouverture des travaux de la conférence sur la transition énergétique durable et innovante, organisée par son département en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement en Algérie (Pnud), le ministre a indiqué que cette conférence sera l'occasion de "faire le point sur ce que nous savons faire et ce que nous devrons faire" afin de combattre les changements climatiques, faisant référence à l'Algérie. M. Chitour a précisé que cette conférence permettra d'évaluer les voies et moyens à même d'en finir avec la "boulimie énergétique", avec des ateliers qui déboucheront sur des propositions qui contribueront à sortir de la situation actuelle de dépendance aux énergies fossiles. Le ministre a souligné, en outre, que ces journées seront l'occasion de parler des ambitions de l'Algérie pour combattre les changements climatiques et faire en sorte que l'Algérie respecte ses engagements et se tourne résolument vers le futur et, pourquoi pas, arriver "à la stabilité et à la neutralité carbone".
De son côté, la représentante résidente du Pnud en Algérie, Blerta Aliko, a estimé que cette conférence marque le début d'une coopération "prometteuse" entre le ministère et le Pnud, pour développer et adopter des modèles économiques moins dépendants aux énergies fossiles et ainsi préserver les grands équilibres biologiques de la planète pour le bien des générations futures. MmeAliko a précisé que le but de cette conférence était de réunir l'ensemble des acteurs du secteur des énergies renouvelables afin d'agir comme une "plateforme d'intelligence collective" et de formuler des recommandations pour des actions "concrètes" en vue d'accélérer la transition énergétique en Algérie et développer les énergies renouvelables. Cela en plus de di cuter des conditions à mettre en place pour promouvoir les énergies propres et des mécanismes de promotion de l'innovation. A no er que les travaux de cette conférence, qui s'étaleront sur deux jours (lundi et mardi) au Centre international des conférences (CIC), ont vu la présence de plusieurs membres du gouvernement et de hauts cadres de l'Etat, en plus des représentants du secteur économique public et privé et des agences nationales spécialisées.
Au menu de la conférence, l'organisation de deux panels, avec comme thème : "Développement des énergies renouvelables et efficacité énergétique", pour le premier, et " Innovation, technologie et création de richesses dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique", pour le second. Cela en plus de l'organisation de plusieurs ateliers qui auront pour thème : "Développement et promotion des énergies renouvelables en Algérie", "Développement et promotion de l'efficacité énergétique en Algérie", "Recherche et développement, formation et viviers locaux de l'innovation dans les des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique", et "Responsabilité sociétaleet mployabilité".
Lors de son allocution d'ouverture des travaux de la conférence sur la transition énergétique durable et innovante, organisée par son département en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement en Algérie (Pnud), le ministre a indiqué que cette conférence sera l'occasion de "faire le point sur ce que nous savons faire et ce que nous devrons faire" afin de combattre les changements climatiques, faisant référence à l'Algérie. M. Chitour a précisé que cette conférence permettra d'évaluer les voies et moyens à même d'en finir avec la "boulimie énergétique", avec des ateliers qui déboucheront sur des propositions qui contribueront à sortir de la situation actuelle de dépendance aux énergies fossiles. Le ministre a souligné, en outre, que ces journées seront l'occasion de parler des ambitions de l'Algérie pour combattre les changements climatiques et faire en sorte que l'Algérie respecte ses engagements et se tourne résolument vers le futur et, pourquoi pas, arriver "à la stabilité et à la neutralité carbone".
De son côté, la représentante résidente du Pnud en Algérie, Blerta Aliko, a estimé que cette conférence marque le début d'une coopération "prometteuse" entre le ministère et le Pnud, pour développer et adopter des modèles économiques moins dépendants aux énergies fossiles et ainsi préserver les grands équilibres biologiques de la planète pour le bien des générations futures. MmeAliko a précisé que le but de cette conférence était de réunir l'ensemble des acteurs du secteur des énergies renouvelables afin d'agir comme une "plateforme d'intelligence collective" et de formuler des recommandations pour des actions "concrètes" en vue d'accélérer la transition énergétique en Algérie et développer les énergies renouvelables. Cela en plus de di cuter des conditions à mettre en place pour promouvoir les énergies propres et des mécanismes de promotion de l'innovation. A no er que les travaux de cette conférence, qui s'étaleront sur deux jours (lundi et mardi) au Centre international des conférences (CIC), ont vu la présence de plusieurs membres du gouvernement et de hauts cadres de l'Etat, en plus des représentants du secteur économique public et privé et des agences nationales spécialisées.
Au menu de la conférence, l'organisation de deux panels, avec comme thème : "Développement des énergies renouvelables et efficacité énergétique", pour le premier, et " Innovation, technologie et création de richesses dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique", pour le second. Cela en plus de l'organisation de plusieurs ateliers qui auront pour thème : "Développement et promotion des énergies renouvelables en Algérie", "Développement et promotion de l'efficacité énergétique en Algérie", "Recherche et développement, formation et viviers locaux de l'innovation dans les des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique", et "Responsabilité sociétaleet mployabilité".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.