Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Le Conseil de sécurité exhorté à mettre un terme à l'obstination de l'Etat d'occupation marocain    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Coupe Davis (Groupe 3/Zone Afrique): l'Algérie menée au score (1-0)    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Wijnaldum a consulté Salah avant de rejoindre l'AS Rome    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Un rival de Sadr réclame le retour du Parlement    Une opération à trois bandes...    Brèves    La première médaille pour Zouina Bouzebra    La Turquie «invitée» lundi prochain aux Etats-Unis    Un plan d'urgence pour développer ces filières    Ramtane Lamamra en Azerbaïdjan    La société civile et la jeunesse au-devant de la scène    La voix écoutée de l'Algérie    «L'anglais à l'école est une chose positive»    La canicule est de retour    Une fresque à la mémoire des victimes    Les détails de l'opération UGTA    Samy Thiébault en concert    Hommage à Mahboub Safar Bati    Conseil supérieur de la magistrature : élection des membres du Bureau permanent    Boughali s'entretient à Bogota avec le MAE colombien sur la promotion de la coopération bilatérale    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Le barrage inexploité    Au bon souvenir de feues, les «robes noires»    Lamamra reçoit le nouvel ambassadeur de Libye à Alger    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Black-out à Sonelgaz après les révélations de l'inculpation de son PDG, Noureddine Boutarfa
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 17 - 06 - 2013


* Yahia Benaïssa
lundi 17 juin 2013
Noureddine Boutarfa (à gauche) et Abdelkrim Benghanem (dr.)
L'information portant sur l'inculpation de l'actuel PDG du Sonelgaz et son prédécesseur, publiée par le quotidien El Watan, dans une affaire ayant trait à des marchés de réalisation de centrales électriques, a eu l'effet d'un véritable séisme au sein du groupe publique. Toutes les portes de la communication ont été fermées...
Contacté par Maghreb Emergent, la Direction de la Communication et de l'Image, du Groupe Sonelgaz a préféré garder le silence et ne rien commenter à propos des informations publiée, aujourd'hui, par le quotidien El Watan, sur l'inculpation du PDG, Noureddine Boutarfa, et de son prédécesseur, Abdelkrim Benghanem, concernant des contrats signés dans le cadre de marchés de plusieurs centrales électriques. « Nous n'avons aucun commentaire à faire. L'affaire est sensible. Et le seul à pouvoir s'exprimer sur le sujet, c'est bien le PDG lui-même, qui ne souhaite pas réagir pour l'instant », répond une voix au téléphone. Sonelgaz a donc choisi le black-out concernant cette affaire révélée par El Watan qui a écrit, aujourd'hui, citant une source judiciaire, que « dix-sept personnes, dont deux PDG de Sonelgaz, l'actuel et son prédécesseur, ont été inculpées par le juge de la 9e chambre du pôle pénal spécialisé de Sidi M'hamed, près la cour d'Alger ». L'affaire concerne, selon la même source, « la réalisation par le groupe français Alstom et l'américain General Electric des centrales électriques de Koudiet Edraouech (El Tarf) et de Terga (Aïn Témouchent), pour un montant de 5,5 milliards de dollars ». D'une capacité de 1200 MW chacune, ces deux centrales auraient coûté le triple de leur prix réel, selon la même source. Une affaire donc de surcoût qui met sur la sellette l'actuel PDG du Groupe Sonelgaz, Noureddine Boutarfa, et son prédécesseur, Abdelkrim Benghanem, ainsi qu'un ex-responsable de la distribution, exerçant actuellement à Sonatrach, en plus de 15 autres cadres de la société et du secteur en général. Poursuivis pour avoir entre autres « violé les dispositions du code des marchés publics », et la loi sur la corruption, les 17 mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire et interdits de quitter le territoire national tant que l'affaire n'est pas close.
Des interrogations
Pour rappel, les circonstances dans lesquelles les deux marchés ont été octroyés à Alstom et à General Electric, avaient suscité moult interrogations dans le milieu énergétique. Les deux soumissionnaires avaient fait des offres jugées trop excessives par rapport au plafond fixé par Sonelgaz, qui était de 3,4 milliards de dollars. La commission d'évaluation des offres leur demande de revoir à la baisse leurs prix. Une demande refusée. En plus, le marché est scindé en deux pour que chacun des soumissionnaires puisse obtenir un marché. Alstom arrache la construction de la centrale de Terga, dans un délai de 45 jours, pour un montant de 2,2 milliards de dollars, alors que General Electric réalise la centrale de Koudiet Draouech d'El Tarf, dans un délai de 48,5 jours, pour une enveloppe de 2,3 milliards de dollars. N'assurant que le volet engineering -équipements, les deux compagnies ont fait appel à des sous-traitants pour leur confier l'aspect construction du marché. Une affaire à suivre...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.