Un délai de 3 mois pour la mise en place d'un gouvernement civil    Al-Sarraj dénonce le soutien «non proportionné» de la France à Haftar    Belfodil dans l'équipe type de la 30e journée    Le Nasr Es-senia vise la Ligue 2 à court terme    Ll'Algérie se plus chère sélection africaine présente en phase finale    Saisie d'armes à feu, d'une quantité de munitions et arrestation de trois personnes    Semaine de la critique riche en premiers films    Après Bouteflika, Gaïd-Salah : ces incorrigibles professionnels du « soutien »    Rassemblement des souscripteurs aux 200 LPA    Le discours de Gaïd Salah revu et corrigé    L'indépendance de la justice en question    "Libérez immédiatement M. Rebrab !"    Le CC du FLN finit en queue de poisson    Les Belouizdadis visent la finale    Mellal, en "président" populaire du MCO    Pour "la primauté du politique sur le militaire"    Des habitants de la Casbah protestent devant la wilaya    Washington menace ses alliés    Café littéraire de Bouzeguène : Blocage de la subvention par la wilaya    Les étudiants toujours mobilisés    Mascara: Ils dépouillaient les voitures    Préparatifs des JM 2021 à Aïn El Turk: Une campagne de sensibilisation pour un séjour agréable aux hôtes de l'Algérie    Les marchés couverts non exploités gérés par l'entreprise du marché de gros: La priorité aux jeunes activant dans l'informel    Oran : Les avocats marchent contre le système    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    Etudiants et enseignants au rendez-vous    Tabbou fidèle à ses positions    Barbari Kheiredine seul candidat    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Le parcours de la 5e édition détaillé    Ould Abbès et Barkat dans le collimateur de la justice    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Les rebelles disent frapper des cibles "stratégiques" en Arabie    Un humoriste comédien à la tête de l'Ukraine    Palestine: Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    Utiliser "le leadership de la Russie" à l'Onu pour aider l'Afrique à se développer?    Huawei lance le 2ème smartphone assemblé en Algérie    L'Algérie va connaître ses ambassadeurs au VivaTechnology    La solidarité en perspective du Ramadhan    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les richesses du Venezuela sont la cause de l'ingérence américaine
Pour le président Maduro
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 02 - 2019

Le chef de l'Etat vénézuélien, Nicolas Maduro, a déclaré que les richesses de son pays, son pétrole, son or, son gaz et ses diamants notamment, poussent des pays occidentaux au premier rang desquels les Etats-Unis, à se mêler des affaires intérieures du Venezuela.
Dans un entretien accordé récemment à la chaîne de télévision d'information continue RT, Maduro a souligné que «le casus belli du président Donald Trump contre le Venezuela est le pétrole, l'or, le gaz, le fer, les diamants et d'autres richesses matérielles» que possède le pays.
Selon Maduro qui fait face à une crise politique déclenchée le 23 janvier par l'opposant Juan Guaido qui s'est autoproclamé «président en exercice» du pays, ce sont les vastes ressources naturelles du Venezuela «qui en font une cible privilégiée d'un changement de régime» soutenu par Washington.
Alors que Caracas a dénoncé la décision de plusieurs Etats membres de l'Union européenne dont la France, l'Angleterre et l'Espagne de reconnaître Guaido comme «président légitime» du Venezuela, le successeur de Hugo Chavez a expliqué qu'il profitait de tous les moyens de communication «pour demander au monde entier de dénoncer et de mettre fin à la folie de Donald Trump» qu'il juge à l'origine de cette activité diplomatique.
Il a, en outre, estimé qu'«une vague de conscience» dans le monde pourrait conduire à «une répudiation» du président américain poursuivant : «Le Venezuela ne cèdera jamais». Nicolas Maduro a, par ailleurs, fait savoir que le peuple vénézuélien était prêt à «défendre sa terre sacrée» d'une invasion militaire américaine et a souligné que «l'agression militaire» des Etats-Unis «doit être rejetée pour que la paix l'emporte».
Il a, enfin, confié qu'il ne trahirait pas son pays en cédant au désir de Washington «de changer de régime» à Caracas et qu'il ne laisserait pas l'histoire «se souvenir de lui en tant que traître».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.