Le ministre des Ressources en eau rassure    Intense activité du président Tebboune    L'Algérie dernier de la classe en Afrique    Dans le viseur de Besiktas    « Nous sommes fiers de Bennacer »    Le gouvernement appelle à "s'éloigner de toute forme d'alarmisme"    "Les sujets de moins de 10 ans ne tombent pas beaucoup malades"    Vers le remboursement des frais par la Cnas    L'art du Goul populaire menacé de disparition à El Bayadh    DGSN: la salle omisports de Kouba baptisée du nom de Hacène Lalmas    Rencontre nationale sur les coopératives théâtrales les 28 et 29 mars    Plan d'urgence en cours d'élaboration pour relancer le sport d'élite en Algérie    La résilience du régime algérien    Appel au parachèvement du processus de mutation démocratique pour l'édification de la nouvelle Algérie    Sahara occidental: Brahim Ghali réitère son appel à l'ONU à assumer ses responsabilités    Mokri appelle à prévenir les "conflits d'intérêt" et à œuvrer à édifier un Etat de droit    FORMATION AU METIER D'AVOCAT : Le concours d'accès au CAPA relève de l'UNOA    Le procès Hamel et Tayeb Louh reporté au 19 mars    APRES UNE VISITE D'ETAT EN ARABIE SAOUDITE : Le Président Tebboune regagne Alger    Djerad félicite le nouveau chef du gouvernement tunisien pour sa prise de fonctions    Parti FFS : Démission collective de membres de l'Instance Présidentielle    CORONAVIRUS : L'Algérie n'a enregistré aucun autre cas positif    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Kamel Chikhi condamné à 8 ans de prison ferme    POUR NON-CONFORMITE DE LA POUDRE DE LAIT UTILISEE : Fermeture d'une laiterie privée à Mostaganem    Les locaux de Logitrans auraient été perquisitionnés    SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    LOGEMENTS SOCIO-LOCATIFS DE FRENDA (TIARET) : La liste des 1183 logements sera connue le 16 avril    Le hirak entame sa 2e année en force    CRISE DU LAIT EN SACHET : La spéculation perdure à Oran    Des enfants inventeurs reçus par les ministres Sid Ali Khaldi et Yacine Djeridane    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    L'Espagne et la France fustigées    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Complément différentiel et montant-revalorisation
Courrier des lecteurs
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 04 - 2019

Bonsoir à toute l'équipe du «Soir retraite». Tout d'abord je vous remercie pour les précieuses informations que vous nous donnez à travers cette rubrique et particulièrement la réponse donnée dans Le Soir d'Algérie du 30 janvier 2018 concernant les éléments utilisés dans le calcul des petites pensions. Seulement il y a encore des points qui ne sont pas clairs dont je citerai :
1- La valeur de l'ICAR est un pourcentage de l'allocation perçue selon le barème du décret exécutif n°06-418 du 22 novembre 2006. Que veut dire l'allocation perçue ? Est-ce que c'est l'avantage principal auquel on aura ajouté d'autres indemnités ? Dans ce cas lesquelles ?
2- Même question pour la majoration de 5% applicable sur le net perçu ou à reverser des pensions et allocations de retraite inférieures à 11 000 DA d'après la loi n°08-21 du 30 décembre 2008. Quelle est la définition du net perçu ?
3- La majoration du 1er janvier 2012 est aussi un pourcentage du montant net perçu du pensionné variant de 15 à 30% selon le barème de l'ordonnance n° 12-03 du 13 février 2012 article 5. Quel est ce montant ?
4- En ce qui concerne l'indemnité appelée ICPRI, sa valeur n'a pas été précisée dans l'ordonnance n° 06-04 du 15 juillet 2006.
5- Dans toute attestation de revenu il y a 2 autres éléments de calcul, ce sont le complément différentiel et le montant revalorisation. Comment est calculée la valeur de chacun d'eux tout en sachant que le montant mensuel minimum de la pension de retraite directe et de la pension de retraite principale de réversion des ayants droit est porté à 15 000 DA d'après l'article 5 de l'ordonnance n° 12-03 du 13 février 2012 ? Et j'ajouterai que le montant de la revalorisation cité ci-dessus n'a rien à voir avec la revalorisation annuelle du 1er mai puisque celle-ci est introduite dans l'avantage principal. Alors que représente ce montant revalorisation ? Vu la complexité du calcul des petites pensions, je vous serais très reconnaissante si vous nous donniez un exemple de calcul des pensions de réversion d'une veuve et de sa fille orpheline liquidées avant le 31 décembre 2011 de telle manière que la pension de la veuve est inférieure à 10 000 DA et celle de la fille est inférieure à 7 000 DA (allocation de retraite). Je voudrais juste apporter un petit éclaircissement : j'ai précisé que les pensions de la veuve et de sa fille ont été liquidées avant le 31 décembre 2011 pour vous faire savoir qu'actuellement elles perçoivent la revalorisation du 1er janvier 2012. Et comme je doute qu'il y ait des erreurs dans le calcul de leurs pensions actuelles, j'ai demandé votre aide. Cela permettra à beaucoup de lecteurs de vérifier le calcul des pensions de leurs parents et proches. Merci d'avance et bonne continuation.
Votre fidèle lectrice, Mme Mounira Garidi
Réponse :
Ce courriel contient beaucoup de questions. La semaine dernière (mardi 16 avril 2019) nous abordions celles qui sont relatives aux différentes indemnités au profit des «petites» pensions. Aujourd'hui, nous abordons les questions du complément différentiel et du montant revalorisation relatifs aux pensions et allocations de retraite.
Le net perçu est le montant réel dont bénéficie le retraité après la prise en compte des charges éventuelles, notamment les 2% du taux de cotisation à l'assurance-maladie : c'est-à-dire le brut moins ces charges. La majoration de 5% ou autre taux se calcule toujours à partir du «net perçu» et non à partir du montant brut, et tenant compte de «l'avantage principal» (AP), ce dernier étant défini dès le départ à la retraite.
Le complément différentiel correspond à la partie de la pension ou de l'allocation dont le financement est à la charge du budget de l'Etat et non pas à la charge de la CNR : c'est une mesure décidée par les pouvoirs publics pour soutenir le pouvoir d'achat des retraités les plus modestes.
Le montant de ce complément représente la différence entre celui du minimum et celui des droits contributifs. Quant au «montant revalorisation» ou «coefficient de revalorisation», il correspond à un taux fixé au moment où se fait le calcul de la pension dès le départ à la retraite : c'est une sorte d'actualisation des salaires perçus pendant la carrière de l'intéressé, le salaire de référence du futur retraité étant revu à la hausse en tenant compte d'une série de paramètres, dont l'inflation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.