L'ICÔNE AUX DEUX COMBATS    DES ENTREPRISES AU CHEVET DES HÔPITAUX    Les médecins et les infirmiers à la retraite appelés en renfort    En Algérie, le système de santé est submergé par le variant Delta    COLÈRE DES DEMANDEURS DE LOGEMENTS À EL-TAREF    Une trentaine de malades évacués vers le CHU et les EPH    Les islamistes tunisiens ne font pas l'exception !    UNE INFLUENCEUSE DE TALENT ET DE COEUR    Messaoudi (JSS) creuse l'écart en tête    Le deux poids, deux mesures de Paris    Le PT dénonce les «immixtions étrangères»    Le quotidien français Le Monde enfonce plus le Maroc    L'Afrique du Sud s'oppose à l'octroi du statut d'observateur à l'entité sioniste    «La gestion de l'oxygène est archaïque»    2 femmes retrouvées calcinées dans leur domicile à Bou Ismaïl    Deux batailles qui restent à gagner    «Ce n'est pas facile de courir deux lièvres à la fois»    Boxe : Ichrak Chaïb (75 kg), et Houmri (81 kg) éliminés    Requins et méduses : Il n'y a aucune raison d'en avoir peur    La rage de vivre    Abrous Outoudert revient à la tête du quotidien Liberté    Ligue des champions (Dames) : L'Affak Relizane hypothèque ses chances de qualification    Après son succès dans le clasico : Lavagne croit toujours au podium    Assassinat du docteur Adjrad à Tiaret : Cinq suspects arrêtés    On en a trop fait à propos de la méduse Physalie    Crise politique en Tunisie : Le président Saïed s'inscrit dans la durée    Sortir l'entreprise de sa léthargie : un défi pour le gouvernement !    Les problématiques de nos universités et facultés de médecine sont également de l'ordre des pratiques pédagogiques    La révolution du numérique modifiera le nouveau pouvoir mondial    MOURIR LENTEMENT POUR SAUVER SA VIE    La mémoire nationale: Le contentieux archivistique franco-algérien pris en otage !    IL ETAIT UNE FOIS !    Il y a eu réaménagement des horaires    Goudjil scrute les 541 jours de Tebboune    Une réconcilation entre Ouattara et Gbagbo    Les Fidjiens conservent    Bouras et Berrichi ferment la marche    Mikati entreprend de former un nouveau gouvernement    Une feuille de route pour la Tunisie    Le président d'El Bina défraye à nouveau la chronique    Le président dit : oui!    Projet de restauration d'une mosaïque romaine à Alger    Des poids lourds de la littérature sélectionnés    Nice intègre la liste du Patrimoine mondial    "LE SERMENT"    Wali/PAPW : le ménage artificiel    Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des mesures concrètes en prévision des préparatifs pour le mois de Ramadhan
Saïd Djellab réunit ses cadres et tous les partenaires du marché de la consommation
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 04 - 2019

Au lendemain de la réunion du Conseil interministériel consacrée aux préparatifs pour le mois de Ramadhan, le ministre du Commerce a réuni, hier à la Safex, les cadres de son département, les directeurs de wilaya, ainsi que les associations de commerçants et de protection des consommateurs afin de passer en revue toutes les dispositions à entreprendre avec les différents partenaires de son département par la lecture «de toutes les mesures nécessaires» dans les domaines de la lutte contre la spéculation, le contrôle des prix et les règles d'hygiène et de santé publique.
Abdelhalim Benyellès - Alger (Le Soir) - Tout en évoquant les orientations émanant de la rencontre des ministres concernés sous la direction du Premier ministre ainsi que les rencontres de concertation entreprises par le ministère du Commerce avec ses partenaires de la société civile concernés par le marché de la consommation, Saïd Djellab a évoqué les trois grands axes de sa politique en prévision du mois sacré marqué par l'engouement inhabituel des citoyens autour des produits alimentaires, une période connue par la spéculation et la perturbation des prix en défaveur des consommateurs et où le commerçant est montré du doigt.
C'est ainsi que le ministre a commencé par citer d'abord le rôle de la mobilisation des brigades de contrôle dans la préservation du pouvoir d'achat du citoyen. Une opération qu'il juge urgente puisque l'inspection des aires de stockage des grossistes par les brigades des directions du commerce sera programmée dès aujourd'hui à travers tout le pays. Il s'agit, selon le ministre du Commerce, de procéder à l'éradication de la spéculation par le déstockage illégal des produits alimentaires. « C'est le stockage illégal qui est à la source de la spéculation », a-t-il déclaré, avant de préciser, qu'«il faut vider les stocks afin de régler le problème à la source ». Parlant des espaces commerciaux, Saïd Djellab a estimé que les marchés de proximité ne sont pas suffisants, un constat qu'il a relevé dès l'ouverture du dossier relatif aux préparatifs du marché de la consommation en prévision du mois de Ramadhan. « Le nombre des marchés de proximité s'élève à 866 seulement, ce qui ne répond guère à la demande du nombre des habitants », a-t-il souligné, avant d'ajouter que son département a procédé à la réhabilitation de 171 marchés de proximité et à la création de 530 autres. « C'est une opération menée en coordination avec les walis qui va générer beaucoup de postes d'emploi en faveur des jeunes », explique le ministre.
Dans le domaine de la lutte contre la spéculation, le ministère du Commerce mise sur le respect des prix de référence appliqués notamment sur les produits de large consommation en ce mois sacré, en matière de fruits et légumes, et viande bovine, où on apprend que cette dernière connaîtra une baisse considérable, s'agissant des viandes importées, où le prix a été fixé à 750 DA à la veille du mois sacré. Dans ce cadre, Saïd Djellab annonce que le ministère du Commerce met en place, pour la première fois, une application informatique qui vise le contrôle à distance du marché ainsi que l'alerte des agents de contrôle pour le cas des infractions. Ces derniers seront protégés par les services de sécurité, a annoncé le ministre, citant la coordination avec la DGSN et la Gendarmerie nationale.
A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.