Belaili : "Les supporteurs nous ont motivé et le prochain défi est de battre le Sénégal"    La SDC de Biskra nous écrit :    Les changements que vous allez observer en menant une vie sans boissons gazeuses    Bensebaini : "Cette victoire va nous donner de la confiance pour la suite"    Nouvelles de l'Ouest    Ammal : Une cinquantaine de familles oubliées du relogement    Cité des 800 logements : Le projet de rénovation non encore entamé    Annoncée pour cet été à la Casbah : Où en est l'opération d'ouverture d'espaces pour l'artisanat ?    Abderrahmane Hadj-Nacer: Les contours d'une sortie de crise «acceptable par l'armée et le Hirak»    L'ATTENTE ET LES EXIGENCES DE SOI AUSSI    CRB Abdelmalek Ramdane: La présidente du club dénonce un complot    CAN-2019: Maroc 1 - Namibie 0 - Les Marocains ont sué    Groupe E : Mali-Mauritanie, aujourd'hui à 21h00: Gare à l'excès de confiance !    Financement non conventionnel: L'Algérie renonce à la planche à billets    Tlemcen: L'ex-PDG d'Algérie Télécom devant le parquet général jeudi    Habitat: L'agrément des promoteurs immobiliers désormais du ressort des walis    Un projet pour la réhabilitation de la voirie à Haï Derb: 15 immeubles menaçant ruine toujours occupés par des mal-logés    Sept plaquettes de kif saisies, quatre arrestations    Chaleur caniculaire sur l'Est et le Sud    Gaïd Salah tempête mais le peuple décrète    Les papys font de la résistance    Entretien : La Tunisie et Naïm Sliti veulent "passer un cap"    USM Alger : La dette estimée à 104 milliards de centimes    Situation sécuritaire au Mali: L'armée renforce sa présence territoriale    Suite aux tensions des derniers jours : L'Iran lance un avertissement ferme aux USA    Police aux frontières : Des instructions pour fournir les meilleures prestations sécuritaires au citoyen    Compromis fraternel    "La banqueroute de Lehman Brothers paraîtra une simple gaminerie": Deutsche Bank lutte pour sa survie ?    Bourses : L'Europe termine en baisse avec les tensions USA-Iran    Alger : 40 milliards de centimes pour reconstruire le marché des "Trois horloges" à Bab El Oued    Avec une croissance à la peine : Le marché pétrolier s'inquiète de la demande    Sahara occidental : Des eurodéputés interpellent le Maroc sur le sort de militants sahraouis    Les Houthis affirment avoirabattu un avion militaire saoudien    Place au bilan    Reddition d'un terroriste    Mandat de dépôt pour 18 manifestants    Un putsch met fin au FFS du général Toufik    17 manifestants envoyés à la prison d'El Harrach pour port du drapeau amazigh    Nécessité d'une stratégie «intégrée» de lutte contre la violence et le terrorisme    Le front de l'opposition s'élargit    Les journalistes de Dzaïr News veulent sauver leur média    «Incha'Allah des surprises à Alger !»    Premier tour de l'élection présidentielle en Mauritanie : Un général favori pour succéder à un général ?    Nouvelles d'Oran    Culte : Un jeune Chrétien condamné à Akbou    L'unité, première arme    En finir avec l'indigénat néocolonial    Donald Trump, Président pour l'éternité ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouchareb sur une voie de garage
APN
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 05 - 2019

Tout porte à croire que les jours de Moad Bouchareb à la tête de l'Assemblée populaire nationale (APN) sont comptés puisqu'il serait «sacrifié» de la même manière que son prédécesseur dans une terrible répétition dont il constitue, cette fois-ci, la victime.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - Et la première sortie médiatique du nouvel homme fort de l'ex-parti unique, quand il réunissait, avant-hier, les mouhafedhs, quand il affirma «ne plus accepter qu'on opère des OPA sur les institutions du pays», sonne comme un feu vert à la destitution du troisième homme de l'Etat. Un sort qui semble scellé surtout qu'il constitue cette pierre avec laquelle on veut faire deux coups.
A savoir «rectifier» le tir de l'affaire du cadenas quand, à l'automne dernier, les députés de la défunte majorité présidentielle avaient cadenassé l'entrée du siège de la Chambre basse du Parlement à l'effet d'empêcher l'ex-président de l'APN d'y accéder, et accéder, du même coup, à l'une des doléances phares du mouvement populaire en cours dans le pays depuis le 22 février écoulé, soit le départ des fameux 4 B dont celui de Bouchareb tant il renvoie à l'ère du Président démissionnaire Abdelaziz Bouteflika. Au sein du FLN, on ne cache plus cette résolution puisque l'on évoque, à petits mots, il est vrai, le scénario légal et le casting à adopter. Avec la possibilité d'une similaire mise en scène adoptée lors du débarquement de Bouchareb de la tête du FLN. A moins que le concerné ne s'entête à son poste en refusant de remettre sa démission comme il lui est subtilement suggéré par Mohamed Djemaï, en sus de présenter ses excuses au peuple comme il l'a lui-même fait.
Ce qui pousserait, alors, la nouvelle direction du FLN, soucieuse de se refaire une virginité, le parti ne cessant de subir la furia de la rue qui réclame sa remise au musée, patrimoine historique commun au peuple algérien qu'il constitue, à la manière forte.
En optant comme cela a été fait pour Saïd Bouhadja, pour la levée de la couverture politique à Bouchareb et l'élection de son successeur.
Une succession qui semble intéresser au plus haut point Saïd Bouhadja qui veut apparemment se faire réhabiliter.
En effet, il a fait part, samedi, de concertations en cours avec des avocats pour explorer la voie menant vers l'illégitimité de Bouchareb à la tête de l'APN.
Celui qui se considère comme le «président légitime incontesté» de l'APN a tenu à rappeler les circonstances de son atterrissage à la tête de la Chambre basse du Parlement, par la grâce de la présidence de la République avant de se faire déboulonner par la même institution.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.