Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaïd Salah nie toute «ambition politique»
A partir de Biskra
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 05 - 2019

Projetée au-devant de la scène comme le véritable et unique centre du pouvoir en Algérie, depuis le 2 avril dernier, l'Armée nationale populaire maintient sa feuille de route, celle consistant à ne jamais sortir du cadre constitutionnel, le rejet de toute transition et, au bout, l'organisation d'élection présidentielle dans les meilleurs délais. Un vrai défi rendu d'autant plus difficile à relever que le pays est face à une crise politique hautement complexe.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - D'un côté, une révolution populaire nationale inédite et qui ne donne aucun signe d'essoufflement, trois mois après son déclenchement le 22 février dernier, et de l'autre, un édifice institutionnel tombé en ruine, au lendemain même de la chute de son concepteur, Abdelaziz Bouteflika.
Des institutions fantomatiques en fait avec, fait aggravant en plus, la disparition massive et collective de ce qui faisait office de « classe politique » et de « société civile », sur lesquelles s'appuyait traditionnellement le régime. C'est d'ailleurs à ceux-là que le chef de l'état-major, Ahmed Gaïd Salah faisait allusion lundi dernier, lorsqu'il disait regretter « l'absence des personnalités nationales, des élites », en ces moments cruciaux que traverse le pays.
Pour réussir, en tout cas, à faire appliquer sa feuille de route, à savoir la tenue d'élection présidentielle, l'institution militaire tente de donner suffisamment de gages de confiance envers l'opinion publique ainsi que l'opposition. Ils s'articulent essentiellement autour de quatre points : l'appel à un dialogue auquel l'armée affirme officiellement ne pas vouloir prendre part ; l'appel à la constitution d'une instance nationale d'organisation et supervision des élections, la lutte implacable contre la corruption pour répondre à une partie des revendications populaires et, tout récemment encore, l'affirmation du patron de l'ANP, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, de ne nourrir « aucune ambition politique».
Hier mercredi, et au quatrième jour de sa visite en 4 ème Région militaire, Gaïd Salah dira, à partir de Biskra : « Je me suis engagé personnellement à maintes reprises, devant Allah et devant la patrie et l'Histoire, et c'est là un engagement solennel auquel je ne renoncerai jamais, par respect à la Constitution et aux lois républicaines, à l'instar de ce serment que j'ai pris devant les chouhada de la glorieuse révolution de Libération ; ces braves qui ont suivi la voie juste et sont tombés en martyrs.
Et c'est sur cette voie que nous marchons aujourd'hui avec fidélité et sincérité et œuvrons au sein de l'Armée nationale populaire et continuerons d'œuvrer, avec l'aide d'Allah, avec honnêteté, à accompagner le peuple algérien de manière rationnelle, sincère et franche, dans ses marches pacifiques et matures, ainsi que les efforts des institutions de l'Etat et de l'appareil de justice ». Avant d'ajouter, sur un ton solennel : « Et que tout le monde sache que nous n'avons aucune ambition politique mis à part servir notre pays conformément à nos missions constitutionnelles et le voir prospère et en sécurité. Telle est notre ultime finalité .»
Détenteur du pouvoir réel, depuis le 2 avril dernier, il n'ignore certainement pas qu'un tel engagement est de nature à rassurer d'éventuels présidentiables ainsi que l'ensemble de la classe politique quant à la régularité du scrutin auquel il appelle.
« La bande tente de saborder la noble mission de la justice »
Hier mercredi encore, le chef de l'état-major s'est exprimé sur l'un de ses sujets favoris depuis quelques semaines, la lutte contre la corruption et la moralisation de la vie publique.
« Parmi les facteurs que nous sommes certains qu'ils offrent tous les signes de satisfaction chez les citoyens, la libération de la justice de toutes les formes de contraintes, de diktats et de pression, ce qui lui a permis d'exercer ses missions en toute liberté, de couvrir la plaie et d'assainir le pays de la corruption et des prédateurs .» Il ajoutera, en guise de rappel : « Cependant, les porte-voix et les apôtres de la bande tentent de saborder cette noble démarche par la désinformation de l'opinion publique nationale et prétendre que le jugement des corrupteurs ne constitue pas une priorité, mais il y a lieu de surseoir jusqu'à l'élection d'un nouveau président de la République qui se chargera de juger ces prédateurs. L'objectif réel derrière cela est d'essayer par tous les moyens d'entraver cette démarche nationale majeure, afin de permettre aux têtes de la bande et à leurs acolytes de se soustraire et d'échapper à l'emprise de la justice.
Pour cela, elle a essayé d'imposer sa présence et ses desseins. Toutefois, les efforts de l'Armée nationale populaire et de son Commandement novembriste étaient aux aguets et ont mis en échec ces complots et conspirations grâce à la sagesse, la clairvoyance et la conception profonde du déroulement des événements et l'anticipation de leur évolution .»
De nombreuses affaires de corruption sont d'ailleurs traitées en même temps par la justice et d'autres sont encore à prévoir, prochainement.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.