Présidentielle : les candidats promettent l'ouverture de l'économie et la relance du développement dans le Sud    GAID SALAH AFFIRME : ‘'Les ennemis d'hier ne digèrent pas l'indépendance de l'Algérie''    POUR PRESERVER LA STABILITE DE L'ALGERIE : Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne    A PARTIR DU 1er JANVIER 2020 : Les Algériens paieront 15000 DA pour un visa Schengen    TENTATIVE DE RALLIEMENT AUX GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Arrestation de 6 individus à Mostaganem, Relizane et Tamanrasset    Mascara : Rejet «catégorique» des élections    CAN-2020 : l'Algérie débutera face à la Zambie    Le 40e vendredi en images    LES CREANCES S'ELEVENT A 97 MILLIARDS DE CENTIMES : La Sonelgaz menace à Tiaret    APC DE BENI SAF (AIN TEMOUCHENT) : Les élus contre le retour du secrétaire général    MAOUSSA (MASCARA) : Où sont passés les services chargés du suivi ?    Tottenham: Mourinho veut Ibrahimovic !    Real Madrid: ça discute prolongation pour Benzema    Tottenham : Le message d'adieux de Pochettino (Photo)    41e Festival international du cinéma du Caire : deux films algériens en compétition    Les manifestants en masse pour le 40e vendredi à Alger    Vo Vietnam: la Fédération algérienne passe sous l'égide de la World Federation    Algérie Télécom lance une nouvelle application mobile ''E-Paiement espace client''    Mondiaux de para-athlétisme: Bernaoui encense la sélection algérienne auréolée de 16 médailles    Séisme de trois degrés dans la wilaya de Guelma    Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée    Les syndromes coronaires aigus, 1ère cause de mortalité en Algérie    La campagne électorale se déroule dans le calme et la sérénité la plus totale    Le Conseil de la nation prend part à l'Eucoco en Espagne    Décès du chanteur chaâbi Cheikh Liamine    Concours "Hult prize": trois projets d'étudiants de Tlemcen choisis    Algérie-EAU: les voies de développement des relations bilatérales évoquées    Eucoco/Sahara occidental: plus de 500 personnes prennent part aux travaux de la Conférence    Wilaya d'Alger: signature de marchés pour le raccordement au réseau de gaz et d'électricité    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    La Palestine refuse toute médiation américaine    Tractations tous azimuts pour la formation du gouvernement    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Rencontre Bensalah - Bedoui    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    Sahara occidental : 15 e Congrès du Polisario : conférences préparatoires au niveau de l'Armée sahraouie    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'autre révolution des Tunisiens
Election de Kaïs Saïed
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 10 - 2019

De Tunis, Mohamed Kettou
Mercredi prochain, le 6e président de la République tunisienne entrera, officiellement, en fonction. Ce sera au cours d'une cérémonie officielle qui se tiendra au siège de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) qu'il prêtera serment avant d'entrer au palais de Carthage.
Son élection par un score fleuve (plus de 76%) a surpris tous les observateurs. Par son ampleur, ce score, assimilé à un plébiscite, a suscité des doutes chez les fans de son rival, Nabil Karoui, qui avait perdu tout espoir au bout du débat télévisé organisé deux jours avant le deuxième tour du scrutin du 13 octobre.
Ce soir-là, Saïed l'a copieusement dominé. Cela explique-t-il le score enregistré par un candidat sans programme clair et qui n'a pas mené une campagne électorale au sens classique ? C'était juste des rencontres au hasard, avec des citoyens de conditions diverses, parfois à la faveur d'un café siroté avec des jeunes. Ce sont, effectivement, ces jeunes qui l'ont propulsé à la présidence. Ce sont des jeunes, particulièrement d'anciens étudiants de cet universitaire qui enseignait le droit constitutionnel et qui s'étaient portés volontaires pour organiser et mener la campagne électorale en sa faveur.
Ce que lui reconnaissent tous les Tunisiens, y compris ses détracteurs, c'est sa probité qui fait de lui «monsieur propre». Serait- ce suffisant pour aspirer à la magistrature suprême ? C'est du moins sa conviction à lui qui n'a de cesse de marteler qu'il respectera à la lettre l'application de la Loi, quelles que soient les pressions. Ainsi, il a montré qu' il prévoit déjà la difficulté de la tâche qui l'attend dans un pays qui a grand besoin d'un homme honnête et scrupuleux pour sortir d'une situation politique, économique et sociale désastreuse.
C'est, en fait, un vote-sanction auquel ont accouru les électeurs déçus depuis le départ du défunt Ben Ali, par les querelles entretenues par les nombreux partis politiques dont le seul souci était de s'assurer le plus grand nombre de postes ministériels dans les gouvernements successifs, sans honorer leurs engagements électoraux. Les jeunes, dont plus de 15% sont au chômage, ne l'entendent plus de cette oreille. Ils ont changé leur fusil d'épaule en optant pour un Président qui n'a aucune assise politique qui le soutiendrait. C'est, semble-t-il, leur dernière carte qu'ils assimilent à une nouvelle révolution. Révolution contre le système en place.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.