Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Les Sanafir se méfient des Aigles    Souibaah et Aiboud également forfaits à Relizane    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    Football - Ligue 1: Indécision à tous les niveaux !    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pas encore la vitesse de croisière
Deuxième jour de campagne électorale
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 11 - 2019

Timide au premier jour, la campagne électorale n'avait toujours pas atteint son rythme de croisière le second jour. Les candidats continuaient leurs périples à travers les wilayas à l'exception de Azzedine Mihoubi. Les affiches sont restées quasiment invisibles et l'ambiance loin d'être à la ferveur.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Après des débuts difficiles, la campagne électorale s'est poursuivie hier dans un climat quasi identique à celui du premier jour. L'effervescence habituelle qui s'empare de la scène politique à l'occasion de rendez-vous électoraux aussi importants est la grande absente.
C'est dans cette ambiance morose que les postulants à la course pour la présidentielle ont respecté leurs agendas en animant des meetings. C'est ainsi que le candidat du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaïd, a animé une rencontre à la maison de la culture de Aïn Defla.
Abdelmadjid Tebboune a entamé sa campagne depuis Adrar après un passage sur les ondes de la Chaîne 3 de la Radio nationale.
Le candidat de Talaie El Houriyet, Ali Benflis, était à la maison de la culture Tahar Ouattar à Souk Ahras en matinée puis au niveau de la maison de la culture Abdelmadjid-Chefai à Guelma après une entame de campagne mouvementée. Le président du Mouvement El-Binaa, Abdelkader Bengrina, a pris la direction de la ville de Blida pour y animer une rencontre au niveau de la salle omnisports.
Faisant exception, le secrétaire général par intérim du RND a fait une halte hier en ne programmant aucune sortie sur le terrain.
Hormis un programme de déplacement préparé à l'avance, les directions de campagne des candidats ont tout bonnement ignoré l'affichage.
Les panneaux d'affichage prévus par les communes pour accueillir les portraits des postulants ont été tout simplement boudés. Un vide qui a permis aux personnes hostiles à la tenue des élections de s'y exprimer à leur manière.
Certains ont choisi d'y taguer des slogans clairement opposés au rendez- vous électoral alors que d'autres y ont tout simplement placardé les portraits des nombreux détenus d'opinion.
Autre signe d'une campagne électorale singulière, les déplacements des candidats obéissent à un renforcement rarement égalé du dispositif sécuritaire.
Hier, à l'occasion de la première sortie du candidat Bengrina, le périmètre où il se trouvait était littéralement quadrillé. Les éléments des forces de l'ordre tentaient de tenir éloignés des manifestants qui comptaient se faire entendre.
La maison de la culture de Tlemcen était, quant à elle, quadrillée dimanche par un important dispositif sécuritaire au moment où Ali Benflis devait y tenir son meeting. C'est dire que les conditions dans lesquelles se tient cette campagne électorale sont loin d'être ordinaires.
N. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.