«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plus de 42 000 infractions décelées
Activité de contrôle du commerce
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 05 - 2020

Le directeur de la régulation et de l'organisation des marchés au ministère du Commerce a indiqué que 407 000 interventions ont été menées sur le terrain par des agents de contrôle.
Massiva Zehraoui- Alger (Le Soir) - En trois mois à peine, l'activité de contrôle du commerce a recensé près de 42 104 infractions liées aux activités commerciales ayant donné lieu à 33 444 procès-verbaux et poursuites judiciaires. Ce sont les chiffres avancés par le directeur général de la régulation et de l'organisation des marchés au ministère du Commerce, Sami Kolli. Il a ainsi fait état, hier mardi, lors de son passage à la Radio Chaîne 3, de «407 000 interventions menées par les agents de contrôle dans ce sens», durant le premier trimestre de l'année en cours.
Donnant davantage de détails sur la situation, ce dernier a également indiqué que ces opérations ont abouti à la fermeture de 4 020 locaux commerciaux. En termes de montants non déclarés, Sami Kolli a annoncé que le chiffre d'affaires dissimulé des transactions commerciales s'est chiffré, durant cette même période, à 2,6 milliards de dinars, relevant que ce nombre peut éventuellement être revu à la hausse dans les semaines qui viennent.
L'intervenant a, en outre, évalué la totalité des marchandises saisies suite à ces interventions, à 2,8 milliards de DA. Il a souligné qu'il s'agit principalement de quantités de denrées alimentaires de toute sorte, ajoutant qu'elles ont été « remises aux services de la wilaya afin d'être distribuées aux familles démunies habitant dans les zones d'ombre ».
Le directeur de l'organisation et de la régulation du marché a assuré qu'une réflexion a été engagée par le ministère du Commerce dans le but de venir à bout de ce genre de phénomène. Il a, par ailleurs, affirmé qu'actuellement, «7 000 agents se chargent de contrôler les activités commerciales dans tout le pays». Dans le même registre, Sami Kolli s'est longuement attardé sur la plateforme numérique qui a été mise en place par son département et qui a été récemment soumise et validée par le gouvernement. «Cet outil, qui fera office d'aide à la décision, nous permettra sans doute de gagner en visibilité et d'être réactifs», a-t-il soutenu. Dans la mesure où, précise-t-il, il va aider à mieux maîtriser le circuit de distribution mais encore à «assurer l'approvisionnement régulier du marché». Il enchaînera en expliquant que grâce à la cartographie qui caractérise cette plateforme numérique, «nous avons accès aux produits de première nécessité».
Sami Kolli fait encore savoir que cette plateforme fera l'objet d'une remise à jour quotidienne afin d'avoir les dernières données permettant de «surveiller l'évolution des stocks». Il parlera d'un autre outil qui a été développé par le ministère du Commerce dont le rôle est «le suivi du lait subventionné», qui consiste à suivre l'acheminement de la poudre de lait dès sa sortie des stocks de l'Onil jusqu'à son arrivée aux laiteries. L'invité de la radio souligne, en outre, que l'objectif de cet outil est de disposer d'une banque de données fiables en matière « de production, d'approvisionnement et de distribution».
Evoquant, par ailleurs, la lutte contre les pratiques spéculatives, Sami Kolli a évoqué de nouvelles perspectives telles que la refonte du dispositif législatif et réglementaire qui régit l'activité commerciale. «Cela nous incitera à revoir nos copies», soulève-t-il, et d'apporter des corrections en matière d'intervention des agents sur le terrain ou encore de renforcer l'outil analytique. Il entend également par refonte du dispositif réglementaire, l'allégement des procédures administratives pour l'inscription au registre de commerce, et gagner en attractivité afin d'attirer les investisseurs.
M. Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.