Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,5 enregistrée à Mila    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Vaste mouvement dans le corps des présidents et procureurs généraux près les cours de justice    621 ressortissants algériens rapatriés à bord de 2 avions en provenance de Paris en 48h    Wilaya d'Alger/Covid-19: Fermeture de près de 5400 commerces pour non-respect des mesures préventives    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Vaste mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    13 décès et 551 nouveaux cas en 24 heures    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Deux Algériens légèrement blessés    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    CRB : Djerrar opéré avec succès    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    Feux de forêts : Arrestation d'au moins 10 individus    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Les grands axes du protocole du MESRS    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    L'apocalypse à Beyrouth    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    La RN27 fermée à la circulation du 6 au 8 août    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    La fille des Aurès    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Karim Tabbou sera-t-il libéré ?
Le verdict sera rendu aujourd'hui
Publié dans Le Soir d'Algérie le 02 - 07 - 2020

La cour d'Alger statuera aujourd'hui sur la demande du collectif de la défense de Karim Tabbou relative à l'annulation de la décision du juge de prolonger sa peine lors d'un procès en appel, tenu le 24 mars dernier, à deux jours seulement de la libération du détenu.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Condamné par le tribunal de Sidi-M'hamed à un an de prison dont six mois fermes, Karim Tabbou, détenu dans la prison de Koléa (Tipaza), pour « atteinte à l'unité nationale » et « atteinte au moral de l'armée », s'apprêtait à quitter la prison lorsqu'il fut appelé, à la surprise générale, à un procès en appel qui n'était pas programmé, selon ses avocats. Ces derniers avaient dénoncé un procès qui s'est déroulé « sans la présence du concerné qui était pris de malaise et sans la présence de la défense destiné uniquement à empêcher le détenu de retrouver la liberté ». Ils ont alors introduit une demande pour l'annulation de la décision du juge de la cour.
La demande a été examinée il y a trois jours et la décision sera rendue aujourd'hui. Karim Tabbou retrouvera-t-il la liberté aujourd'hui ? Une éventualité que les observateurs n'excluent pas, se basant sur l'annonce faite début juin dernier par Soufiane Djilali, président du parti Jil Jadid, au lendemain de son audience par le Président Tebboune.
«Le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, et en réponse à la requête portée auprès de lui par le président de Jil Jadid, a accepté d'agir, dans le cadre strict de ses prérogatives constitutionnelles et légales, et comme gage de son intention de favoriser l'apaisement et le dialogue national, pour que Karim Tabbou et Samir Benlarbi retrouvent leur liberté au plus vite, au terme de la procédure présidentielle officielle », avait annoncé Jil Jadid.
Une annonce que confirmera quelques jours plus tard le porte-parole de la présidence Mohamed Saïd, précisant que le Président a promis d'étudier la demande dans le respect de ses prérogatives et de l'indépendance de la justice.
Cependant, Karim Tabbou n'est pas le seul à connaître son sort aujourd'hui. Le procès de Fodil Boumala aura lieu ce matin au tribunal de Dar-el-Beïda. Arrêté le 14 juin dernier, placé en garde à vue pendant trois jours et mis sous mandat de dépôt une seule nuit (du 17 juin au soir au 18 juin matin) avant d'être libéré de la prison d'El-Harrach, son procès a été renvoyé à aujourd'hui 2 juillet. Le militant et activiste, qui a été déjà acquitté dans une première affaire après plusieurs mois de détention, est poursuivi en vertu des articles 96, 146 et 100 du code pénal pour «incitation à attroupement non armé», «outrage à corps constitué» et «présentation de publications de nature à nuire à l'intérêt national», selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.