Retards, blocages et fausses informations de l'administration: Tebboune accuse des «forces d'inertie» de provoquer la «contre-révolution»    Cour d'Alger: Abdelghani Hamel condamné à 12 ans de prison    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    DESCENTE PRESIDENTIELLE    Emigration clandestine: Le rôle des institutions sociales remis en cause    Circulation dans un sens sur les corniches inférieure et supérieure    L'instit, l'obole et la révolution    Report du procès de Tliba    Le Chef de l'Etat révèle le nombre des walis contaminés    Fin de fonction des chefs de Daïras et suspension des P/APC    495 nouveaux cas et 11 décès    La FAF attend la réponse du MJS    Djerad: lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"    Installation de la nouvelle présidente et du nouveau procureur général à la Cour d'Ain Temouchent    Huit ans de prison ferme contre Wassiny Bouazza    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    Pléthore de modèles d'ici 2022    10 millions de ventes pour RAV4    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    «L'Algérie fait face à des tentatives de déstabilisation»    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Polémique autour d'une agence naissante    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jouer cartes sur table !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 07 - 2020

Quand l'un vous dit que la contamination a reculé, l'autre tire la sonnette d'alarme ! Faudrait peut-être accorder ses violons avant de reprocher aux gens leur scepticisme. Autrement dit, veiller à un minimum de cohérence si l'on veut gagner l'attention d'une opinion publique toujours aussi remontée contre ceux qui, au sein de l'administration, sont loin de servir d'exemple.
En principe, un procès verbal de réunion sanctionne toujours les décisions prises à l'issue de la rencontre. Et c'est de ce procès verbal que s'inspire le communiqué officiel. Celui qui consacre la fin de la séance et informe l'opinion des conclusions tirées à l'issue des débats et des décisions prises en attendant de les faire appliquer. Pourquoi ces dernières pèchent-elles en clarté alors qu'elles ne devraient souffrir aucune ambiguïté ? Est-ce que c'est l'agence officielle de presse qui comprend mal les informations qu'elle est chargée de transmettre ou le communiqué issu du procès-verbal qui est mal rédigé ? Ces propos peuvent paraître inutiles à ceux qui, de toute façon, naviguent autrement et s'inspirent de sources qui, elles-mêmes, ne savent pas vraiment si elles ont bien compris ce que dit le communiqué ou en interprètent le contenu à leur manière et partagent leurs conclusions avec un lectorat qui leur est acquis. En réalité, les premiers comme les seconds n'auront rien compris à la déclaration. Puisqu'ils ne comprennent rien à celle-ci, ils en inventent une qu'ils répandent aussitôt. Et comme ils sont censés naviguer en terrain conquis et être dans le secret des dieux, on devine aisément la suite ! A quoi peuvent bien servir ces chiffres auxquels personne ne croit, y compris ceux qui les diffusent ?
Pourquoi continuer à les afficher puisqu'il y a ce décalage dont on parle et qui expliquerait pourquoi d'une région à une autre le nombre de contaminés ou de morts varie ?
De toute façon, que l'on dise 10 ou que l'on dise 100, si l'opinion à laquelle s'adresse l'information démonte cette dernière à coups d'arguments, convaincants ou fallacieux, ce sera interprété par chacun selon ses certitudes.
Pourquoi ne pas plutôt opter pour les images qui choquent ?
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.