Communiqué du Conseil des ministres (Texte intégral)    Boukadoum s'entretient à Bamako avec une délégation du CNSP    Révision de la Constitution: lancement de l'inscription en ligne sur les listes électorales    Foire agricole du 23 au 27 septembre à Alger: une occasion pour écouler les méventes    Fédération algérienne de handball : l'assemblée générale ordinaire fixée au 25 septembre    Coronavirus: 203 nouveaux cas, 124 guérisons et 7 décès    Mascara: vers une stratégie pour l'organisation du travail du mouvement associatif en Algérie    Farès en colère contre la direction de la Lazio    Webinaire sur les opportunités du tourisme à l'ère du Covid-19    Cour d'Alger: report du procès en appel de l'affaire Ali Haddad au 27 septembre    Real : Un couac avant le premier match de Liga face à la Sociedad    Nice : Atal et Gouiri titulaires face au PSG    Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    Tebboune installe une commission pour l'amender    Liberté de dire. Toujours !    Les partis privés de subventions de l'Etat    La justice à la recherche des complices de Haddad    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Où est l'Algérie ?    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pas de compensations financières pour les agriculteurs
Feux de forêt
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 08 - 2020

Le ministre des Finances a indiqué qu'une évaluation sur le terrain sera engagée afin d'établir l'ampleur réelle des dégâts occasionnés par les feux de forêt recensés dans plusieurs régions du pays.
Massiva Zehraoui - Alger (Le Soir) - Les agriculteurs qui ont perdu des biens à cause des feux de forêt, survenus ces derniers jours, seront indemnisés mais pas en espèces, a fait savoir, jeudi dernier, le ministre des Finances. Ainsi, la réparation se fera en nature, a précisé Aymen Benabderrahmane, lors de son passage à la Radio nationale. Il souligne qu'après les préjudices qu'ils ont subis, « les agriculteurs ont besoin d'arbres et de têtes de bétail pour qu'ils puissent continuer leurs activités, et non d'une somme d'argent ». Chose, assure-t-il, qu'eux-mêmes « approuvent totalement », car plus rentable. Il a en outre relevé que les modalités d'indemnisation des agriculteurs se préciseront après l'évaluation globale des dégâts induits par ces incendies, ajoutant que ces réparations se feront au cas par cas, en fonction des pertes de chacun. Aymen Benabderrahmane a, par ailleurs, signalé que les surfaces agricoles endommagées par les incendies sont infimes, comparées au bilan des pertes essuyées par les agriculteurs après des feux de forêt enregistrés pendant l'année 2017. Il faut rappeler que les feux de forêt ayant touché 40 wilayas à l'Est, l'Ouest et même au Sud ont ravagé à ce jour quelque 10 000 hectares d'arbres forestiers, dont 1 000 hectares de récoltes agricoles, 50 arbres fruitiers, 3 600 palmiers, 457 ruches d'abeilles, 120 têtes ovines, 10 têtes bovines et 2 000 poules, selon un communiqué du Premier ministère.
Sur un tout autre registre, le premier responsable du secteur des finances a abordé l'impact de la pandémie mondiale sur l'économie nationale. À ce titre, il fait état d'un « recul manifeste de l'activité économique et commerciale » et ce, depuis l'instauration des mesures de confinement et autres dispositions appliquées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.
Toutefois, il estime que par rapport à certains pays qui comptent sur le tourisme et les échanges commerciaux d'envergure pour faire tourner leurs machines, « l'économie algérienne est celle qui a été la plus épargnée par cette récession ». Détaillant davantage son analyse, l'intervenant fera remarquer que l'indicateur de croissance économique hors hydrocarbures a connu « un rebond remarqué durant le premier semestre de l'année en cours ».
Les secteurs concernés sont, entre autres, précise-t-il ,l'industrie agroalimentaire avec +2.6%, le BTPH avec +0.8% ou encore le secteur de l'industrie pharmaceutique et celui de la pêche. Aymen Benabderrahmane a, dans ce sens, jugé que la décision du chef de l'Etat liée à la réduction de la facture d'importation est un facteur « qui a influé positivement sur la balance des paiements ». En ce qui concerne le projet engagé dans le sens des réformes fiscales, Aymen Benabderrahmane a assuré qu'un travail a été entamé dans l'optique « d'impliquer tous les opérateurs économiques et experts » et ce, en les regroupant dans des ateliers, dans le but de dresser une liste de propositions en lien avec l'allègement des procédures fiscales, l'accompagnement des opérateurs économiques dans le paiement des impôts...
M. Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.