Sidi Mohamed Omar à l'ONU fustige les manœuvres compromettant le processus de paix au Sahara Occidental    Paludisme dans le sud du pays :Benbouzid rassure sur la prise en charge des malades    De Bruyne meilleur milieu de la Ligue des Champions 2019/20    Nouveau stade d'Oran: la réfection de la pelouse presque achevée "avec succès    Le Président Tebboune reçoit le secrétaire américain à la Défense    Tamanrasset: Impliquer la population locale dans la préservation du patrimoine culturel    Conseil de la Nation: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Belaili serait une piste écartée pour Al Ahli    La conférence nationale des start-up organisée samedi à Alger    La sécurité routière, parent pauvre des décrets 20-226 et 20-227 sur l'activité des constructeurs et concessionnaires automobiles    Hachemi Djaâboub, nouveau ministre du Travail    Un sage médiateur dans une "région poudrière"    Deux soldats tués dans une embuscade    M. Makri et la république    Les procès de Tahkout et de Mme Maya reportés    Nahda, FJD et El Binaa se prononceront ce week-end    Palais de la colère    La fille des Aurès    Les non-dits    Les Algériens de l'EST risquent de rater le stage de l'EN    Naïdji, un autre Algérien en renfort    Après la pluie, le beau temps ?    "Il faut que des mesures soient prises en urgence"    La faillite par les examens    Pain à burger fait maison    Près de 100 exposants y prendront part    Amin Zaoui signe son roman "Canicule glaciale"    «Survivre pour Ibiza, une fiction qui prend l'aspect d'une réalité»    L'amusnaw Hadj Mokhtar At Sayd réhabilité par les siens    La grande petite marche du livre    Enseignement Supérieur/Poste: Signature de deux conventions-cadre    Le ministère de l'Industrie pharmaceutique prendra en charge les besoins des citoyens en médicaments "efficaces et de qualité"    Gérald Darmanin la semaine prochaine en Algérie    Khiati favorable à l'"application de la peine de mort"    Les mesures de confinement allégées dans plusieurs wilayas    2e jour consécutif de hausse    Sit-in des sortants des écoles supérieures de l'enseignement    Le conseiller Noureddine Khellassi remercié    L'Ordre des avocats d'Alger répond au syndicat des magistrats    Mohamed Djemaï, ex SG du FLN, remis en liberté    Ferhat Aït Ali annonce un code de l'investissement "plus incitatif"    Des chaînes interminables devant la Casnos    Des auteurs invités à leur insu    Mahmoud l'Argentin est algérien, pas ami de l'Algérie    GENDARMES DU MONDE    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Mokka change de look    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pas de folie pour le recrutement !
JS Kabylie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 12 - 08 - 2020

Fini le temps où la JS Kabylie ciblait les têtes de liste des joueurs les plus cotés sur le marché des transferts. Depuis l'arrivée d'une nouvelle équipe dirigeante, à sa tête Chérif Mellal, le club du Djurdjura ne mise plus sur les grands noms très coûteux pour la caisse, comme l'avait annoncé son président à sa prise de pouvoir.
En cette période de transfert d'intersaison, la JSK, comme l'été dernier, n'a ciblé que des joueurs de catégorie moyenne issus des clubs des divisions inférieures à l'image du RC Kouba pour Ferrahi et de l'ES Ben Aknoun pour Aguieb Juba (24 ans) ainsi que Ilyès Fayçal Haddouche du CRB Dar-el-Beïda (22 ans) ou encore le jeune international des U20 venant du RC Arbaâ à Arfi Houdeïfa en plus de la promotion du portier, Becheker Masten, en catégorie senior. Des joueurs, qui n'ont aucune expérience de la Ligue 1, ni de la Ligue 2 pour les trois premiers, mais la direction de Mellal suit sa stratégie à moyen et long terme dans le recrutement de jeunes joueurs dont la moyenne d'âge ne devrait pas dépasser les 22 et 24 ans.
Une stratégie qui ne fait pas l'unanimité des supporters, qui affirment, sur les réseaux sociaux, ne rien comprendre à la stratégie adoptée par Mellal. Ils sont d'ailleurs nombreux à conseiller à la direction de la JSK d'aller faire la prospection dans les clubs de région, notamment à Azzazga, Béni Douala et l'Arbaâ-Nath-Irathen. «J'aimerais bien que la direction sorte et parle de ses objectifs qu'elle veut atteindre avec de tels recrutements. Je ne dis pas que ces jeunes sont nuls ou quoi que ce soit, mais je ne crois pas qu'on va jouer les premiers rôles avec ces jeunes. Je sais que vous allez nous dire que c'est des investissements à long terme, mais nous, on s'intéresse aussi au court terme. Si la JSK joue la CAF la saison prochaine, on espère ne pas participer pour participer.
La saison prochaine, on jouera 38 matchs en Championnat sans compter la Coupe et la CAF si on y participe. Un peu de sérieux, on veut des joueurs de qualité», a écrit un supporter, ou encore : «Avec tout le respect qu'on doit au joueur, je veux juste savoir si cette équipe que Mellal construit va participer au Championnat ou au tournoi d'inter-village», lance un autre. Des commentaires semblables sont nombreux des fans interpellant Mellal pour s'expliquer sur sa politique.
D'autres supporters, qui connaissent les nouvelles recrues, n'hésitent pas à vanter les qualités des nouveaux venus. «Nous tenons à rassurer tous les amoureux du club que le moment est à la préparation de la saison 2020/2021et que tout se passe dans de bonnes conditions», a tenté de rassurer la direction du club sur sa page Facebook.
Les grands noms après...
Dans l'entourage de Chérif Mellal, on tente de rassurer que la direction du club a commencé par recruter de jeunes éléments avant de s'attaquer aux grands noms, qui ne sont d'ailleurs pas nombreux sur le marché national. La commission de recrutement de la JSK serait en contact avec plusieurs joueurs de renom, mais ne veut divulguer aucun nom pour éviter la surenchère. Parallèlement, Mellal et sa commission sont en négociation avec les cadres de l'équipe, en fin de contrat tel Hamroun qui tarde à renouveler ou encore Belaïli, Saâdou et Tafni. Avec le problème de la trésorerie, conséquence du confinement et de l'arrêt des compétitions depuis mars dernier, des joueurs exigent à ce qu'ils soient d'abord indemnisés avant d'aborder le renouvellement pour un nouveau bail. C'est dire que Mellal et ses collaborateurs devront trouver de solides arguments pour convaincre les récalcitrants à rempiler.
Ahmed Ammour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.