Tebboune réitère l'engagement de l'Etat    Accidents de la route: 9 morts et 359 blessés ces dernières 48 heures    Plan national de reboisement : un milliard de plants mis en terre depuis le lancement    L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global en Libye    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    Signature du premier accord majeur post-Brexit entre Londres et Tokyo    Le chef de l'ONU s'inquiète d'une «situation tendue»    Les grosses écuries au rendez-vous, à l'exception de Naples    Résiliation du contrat de Toufik Zerara    Billel Bensaha mouloudéen à titre de prêt    Les créances de la Sadeg s'élèvent à 1 850 millions de dinars    Calendrier chargé pour les magistrats    Les parents toujours inquiets    Oran : Plantation d'arbres à l'université    Les engagements du wali    Défection du Sila et souvenirs du «Parnasse» algérien    Le chanteur populaire M'hamed Zighem n'est plus    Commémoration du 116e anniversaire de la mort d'Isabelle Eberhardt    Djelloul Djoudi condamné à 3 mois de prison avec sursis    Après l'AGO : Les présidents en fin de mandat doivent quitter la ligue    MO Béjaïa : Un directoire pour gérer les affaires du club    FC Barcelone-Real Madrid : Les compositions probables    La fille des Aurès    Les non-dits    Attribué depuis trois mois à Mâalma : Le site AADL des 831 Lgts entre malfaçons et absence de commodités    Les travailleurs sans salaire depuis dix mois    En attendant une décision officielle...    Erdogan confirme un test de missiles russes    Saad Hariri de retour aux commandes au Liban    "un reconfinement partiel n'est pas à exclure si..."    Djerad désavoue le wali d'Oran    Le calendrier des compositions dévoilé    "L'Algérie coopérait déjà peu..."    Station multimodale de Bir Mourad Raïs : De nouveaux délais pour la réception du projet    Le RCD accuse le pouvoir de "s'acheter une nouvelle clientèle"    Je suis contre cette Algérie majoritaire !    La représentation des minorités progresse mais reste limitée    Ali Boudarène, un comédien prometteur    Concours du meilleur joueur de mandole algérien : Appel à Candidature    Le droit des citoyens à l'information garanti dans le projet d'amendement constitutionnel (Abdelaziz Belaid)    L'amendement constitutionnel ouvre de ‘'nouvelles perspectives aux jeunes''    VFS Global: Un service de «rendez-vous de test PCR»    Le FMI inévitable?    Attar à Hassi Messaoud après un incendie    En raison d'un cas suspect de Covid-19: Le Consulat turc à Alger fermé    Par-delà l'image    Les salles obscures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Véronique Cayla, ex-patronne d'Arte et du CNC, bientôt à la tête des César
CINEMA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 30 - 09 - 2020

Alain Terzian fut, pendant 17 ans, le patron de cette institution désormais critiquée pour son opacité et son manque de démocratie interne. Il avait démissionné, ainsi que toute l'ancienne direction, en février.
L'Académie était alors en pleine tempête et la crise avait culminé quelques jours plus tard lorsque Roman Polanski, visé par des accusations de viol, avait remporté le César du meilleur réalisateur pour son film J'accuse. Véronique Cayla, ex-patronne d'Arte et du CNC (Centre national du cinéma), seule candidate à la tête de l'Académie des César, en binôme avec le cinéaste Eric Toledano, devait être désignée mardi (hier) à ce poste, selon Le Figaro. Cayla succéderait ainsi à Alain Terzian, au sommet d'une institution secouée par les polémiques depuis plusieurs mois. Eric Toledano — coréalisateur avec Olivier Nakache d'Intouchables et d'autres succès du cinéma français — devrait être son vice-président. L'Académie des César n'était pas joignable dimanche soir.
La nouvelle assemblée générale de l'Académie des César devait se réunir mardi et tenter de mettre fin aux critiques sur son entre-soi et son manque de parité, en élisant un nouveau conseil d'administration avec un tandem femme/homme à sa présidence. Alain Terzian fut, pendant 17 ans, le patron de cette institution désormais critiquée pour son opacité et son manque de démocratie interne. Il avait démissionné, ainsi que toute l'ancienne direction, en février.
L'Académie était alors en pleine tempête et la crise avait culminé quelques jours plus tard lorsque Roman Polanski, visé par des accusations de viol, avait remporté le César du meilleur réalisateur pour son film J'accuse.
Le cinéaste n'était pas présent pour recevoir son prix, mais le départ fracassant de l'actrice Adèle Haenel avait marqué la cérémonie.
Polanski a, par ailleurs, annoncé vendredi qu'il n'assisterait pas à l'assemblée générale des César en début de semaine. Le réalisateur fait partie d'office de cette assemblée générale, pourtant renouvelée, en raison de sa qualité de «membre historique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.