Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Le départ de Messi ne passe toujours pas pour Tebas    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le sort du RAJ connu ce mercredi    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La recette du Président    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    Belmadi en mode mondial    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Retrait à distance des documents d'état civil
La plateforme lancée jeudi dernier
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 12 - 2020

Le retrait des actes de naissance, de décès et de mariage à distance sera désormais possible pour tous les citoyens, via la plateforme numérique (https://etatcivil.interieur.gov.dz), lancée par le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, jeudi dernier.
Massiva Zehraoui - Alger (Le Soir) - Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a supervisé en effet, au siège du ministère, le lancement d'une plateforme numérique pour le retrait à distance des documents d'état civil. La création de cet espace virtuel contribuera sans doute à alléger les désagréments rencontrés par les citoyens dès qu'il s'agit de réclamer et de retirer ce type de documents importants.
Kamel Beldjoud a précisé au moment du lancement de la plateforme que « ce nouveau service, qui s'inscrit dans le cadre du parachèvement des efforts visant à simplifier les procédures administratives et moderniser le service public », sera opérationnel tous les jours de la semaine sur le site électronique du ministère. « Il permettra aux citoyens de retirer à distance leurs documents d'état civil ou ceux de leurs proches en temps réel », a-t-il indiqué.
Notons que cette nouvelle mesure concernera bientôt d'autres documents demandés par les citoyens. Elle entre dans le cadre de la lutte contre la bureaucratie qui règne en maître dans l'administration locale. Le département de l'intérieur et des collectivités locales prévoit d'ailleurs de généraliser ce service au certificat de résidence pour « lequel il sera fait référence au fichier électoral national, et ce, en collaboration avec l'Autorité nationale indépendante des élections (Anie), seule habilitée à exploiter les données du fichier ».
Ainsi, la première étape concerne « les actes de naissance, de mariage et de décès », souligne-t-il. Il précise, en outre, que « ces documents ont la même valeur juridique que ceux retirés des guichets des services de la commune et sont, donc, sécurisés et infalsifiables, grâce à la signature électronique et au code à réponse rapide (QR) qu'ils portent ». Outre son impact direct sur l'amélioration du service public, la possibilité du retrait et du téléchargement de ces documents en un clic allègera le fardeau des citoyens, notamment dans les régions éloignées, et permettra de rationaliser les dépenses publiques et d'économiser plus de 62 millions de feuilles imprimées annuellement au niveau des services de l'état civil, « soit une moyenne de 260 000 feuilles/ jour », ajoute-t-il.
Kamel Beldjoud indiquera également que « ce service à distance permettra, entre autres, de réorienter les fonctionnaires en poste au niveau des guichets de l'état civil vers d'autres services, de manière à adapter la répartition des ressources humaines aux nouvelles orientations de la gestion locale ».
La feuille de route du gouvernement met la modernisation de l'administration au centre de ses priorités. Les autorités ne cessent d'exprimer leur volonté de rénover du tout au tout le mode de gestion, pour qu'il s'adapte avec son temps.
M. Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.