Le Président Tebboune appelle au changement des mentalités et met en garde contre la contrerévolution    La liste s'allonge au fil des jours    Les contrôles seront renforcés au niveau des établissements pharmaceutiques    Une édition amputée de la participation étrangère    Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison    Un front contre la normalisation avec l'Etat d'Israël    Le CRB, le MCA, l'ESS et la JSK exempts du tour préliminaire    Dernière ligne droite pour les Verts    Cap sur Omdourman    Un corps sans vie retrouvé au bord d'une falaise de la plage Cap Rousseau    Fermeture de la route menant au siège de la Wilaya    «La sécurité et la stabilité d'abord...»    Le danger de la polarisation    Le principal opposant retire sa candidature    Euro-Med Monitor exprime sa profonde inquiétude    Une exposition plurielle sur l'Algérie à Marseille    Des associations s'opposent au contrôle d'identité au faciès    La parabole fraternelle de Robert Namia    Les soupçons de Tebboune    Forte hausse des fonds circulant hors banques    Priorité à la production nationale    4 décès et 163 nouveaux cas    L'avenir de Zemmamouche en question    ESS-Orlando Pirates au Ghana    CAF : Ahmad Ahmad sera fixé sur son sort aujourd'hui    FAF-SAS : Audience au TAS le 4 mars    Algérie Télécom à El Tarf : Les clients toujours insatisfaits    Marasme social à Souk Ahras : Chômage, droits bafoués et grogne syndicale    Le confinement partiel prorogé dans 19 wilayas    Les instructions de Tebboune    Le ministre ordonne sa fermeture    «Le rapport Stora a été mal compris»    Lecture scénique des "Filles de Bernarda" au TNA    "Les œuvres inachevées sont celles qui aboutissent le mieux"    Aïn Témouchent : Concours de photo : le niveau s'améliore    Exposition de peinture de l'artiste Hakim Tounsi à la villa Abdellatif à Alger : De la magie et de l'émotion à profusion    32e anniversaire de la disparition de Dda Lmulud : L'apport de Mammeri à la préservation de la poésie populaire    Nécessité d'intensifier l'activité culturelle dans toutes les communes du pays    Ce nuage rouge sang entre l'Algérie et la France    Accord de libre-échange UE/Maroc: La Cour de justice de l'UE examine le recours du Polisario    Du verbiage et des actes    Bouira - Monoxyde de carbone : 4 personnes secourues    L'étude de près de 50.000 demandes de logement se poursuit: Plus de 16.000 dossiers étudiés et 5.129 rejetés par les commissions    Le discours officiel à l'épreuve    Tiaret: Le théâtre s'éveille    Président Tebboune: Des sites web d'un pays voisin à l'origine des rumeurs sur mon état de santé    Président Tebboune: l'ANP a atteint un niveau de professionnalisme qui la tient à l'écart de la politique    La Seaal annonce des coupures dans plusieurs communes d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RCD fustige le gouvernement
Situation politique et économique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 01 - 2021

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie accuse le gouvernement de mettre une «chape de plomb sur le nombre, sans cesse grandissant, de petites et moyennes entreprises qui ont déposé le bilan ou qui ont eu recours au chômage technique».
Une fermeture qui va crescendo avec son terrible corollaire, le «nombre de travailleurs qui rejoignent les rangs des chômeurs», ou encore, note le secrétariat national du parti progressiste, à l'issue de la réunion mensuelle de son secrétariat national, «ceux qui ont encore la chance de percevoir un salaire font face à une envolée générale des prix ,en conséquence d'une dévaluation rampante du dinar, des perturbations des circuits du marché dues aux incohérences dans la gestion de la pandémie de la Covid-19 et de l'impunité assurée pour les barons de la spéculation».
Sur le volet politique, le RCD relève que «le désaveu infligé à sa feuille de route lors du référendum sur la Constitution, le 1er novembre dernier, «ne semble pas être un indicateur suffisant pour le chef de l'Etat (...) pour changer de cap dans la gestion autoritariste des affaires du pays». Et de relever, dans la foulée, «le musellement des libertés, le maintien en prison des détenus d'opinion et la poursuite des condamnations prononcées contre des citoyens pour le seul motif d'avoir voulu exercer leurs droits constitutionnels restent la marque de fabrique de ceux qui prétendent œuvrer pour une Algérie nouvelle».
Le secrétariat national du RCD n'a pas manqué de commenter les déclarations d'Ahmed Ouyahia sur les lingots d'or distribués par les émirs du Golfe en reconnaissance aux parties de chasse à l'outarde que le pouvoir leur organisait.
Des déclarations qui «interpellent», estimant que «l'ampleur de la corruption est loin d'être cernée», réclamant «l'ouverture d'une instruction judiciaire pour identifier l'ensemble des dirigeants bénéficiaires et estimer la valeur de ces pots-de-vin et situer les responsabilités». Par ailleurs, l'exécutif du RCD estime que, «pour tourner la page de vingt ans de dilapidation des ressources de la nation, d'une corruption éhontée, de passe-droits à tous les niveaux, de déstructuration du tissu social et d'une gouvernance liberticide, il y a un smig incompressible de mesures à prendre».
Ce qui passe, selon le parti que préside Mohcine Belabbas, par «l'élargissement de tous les détenus d'opinion, la promotion de la solidarité sociale, l'effectivité de l'exercice des libertés garanties par un Etat de droit». Dans cette optique, il estime que «la voie d'une transition démocratique qui promeut un processus constituant est à même de garantir l'expression de la souveraineté du peuple algérien et donc son implication dans un nouveau départ pour la construction et le développement du pays».
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.