LNFA: les nouveaux statuts amendés par l'assemblée générale    Levée des réserves sur le navire Tinziren bloqué en Espagne    L'approche globale de l'Algérie    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    Incendie à la raffinerie de Skikda : une enquête diligentée pour identifier les causes    Pétrole: l'OPEP+ adoptera le choix approprié qui consacrera le principe de prudence    Poursuivre l'opération d'assainissement du foncier agricole et de récupération des surfaces non exploitées    «La réforme du professionnalisme vise à élever le niveau du football algérien»    Un Pass sanitaire pour les voyageurs par bateau    Chutes des premières neiges sur les cimes de Chréa    SIDA: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge des malades salués    Accompagnement psychologique et insertion sociale des sans-abris    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Skikda: décès d'une victime de l'incendie de la raffinerie de pétrole    Le poids potentiel de la diaspora algérienne dans l'élection présidentielle française 2022    Chlef : Le nouveau parc industriel prêt à accueillir les investisseurs    Intempéries : Eboulements rocheux sur les routes à Mostaganem et à Ténès    Le jeu des alliances a bien commencé    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Grosses manœuvres contre l'Algérie    Les engagements du ministre de la Poste et des Télécommunications    Le FLN conserve son leadership, percée des indépendants    Le Collectif des Algériens établis en France presse l'ONU à agir    Lionel Messi couronné une 7e fois    Mahrez négocie sa prolongation    Et Kouffi envoya la JSK au paradis !    Semaine du court métrage    Quatre projets de loi en préparation    L'agence Cnas d'Alger ouverte les samedis    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    "Nous serons prêts pour les JM-2022 !"    Une quarantaine de périmètres agricoles raccordés au réseau d'électrification    La grève nationale cyclique maintenue    La mairie d'Oran change de couleur    La médiation internationale met la pression    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Vers la révision des textes juridiques    Les indépendants exigent une enquête    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Carte blanche à Islem Gueroui    Quand Annaba s'associe avec Oman    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pari gagné pour Djokovic
Tennis : Open d'Australie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 02 - 2021

Neuvième finale à l'Open d'Australie et neuvième titre : Novak Djokovic, vainqueur intouchable hier de Daniil Medvedev, a remporté son pari contre la blessure abdominale qui a failli lui coûter un abandon au troisième tour et décroché son 18e titre majeur.
Le n°1 mondial avait annoncé qu'il était prêt à prendre tous les risques physiques pour tenter d'aller le plus loin possible dans ce Majeur qui lui réussit si bien, car son objectif suprême est de détenir le record de titres du Grand Chelem. Il revient donc à deux longueurs de ses deux rivaux Roger Federer et Rafael Nadal qui en ont vingt chacun. Des douleurs abdominales ? A le voir s'élever dans les airs pour un smash qui lui donne l'avantage 3-0 dans le premier set, on se dit rapidement qu'il ne sera pas handicapé de ce côté-là. Résultat, 7-5, 6-2, 6-2 en moins de deux heures... «J'aurais voulu faire durer ce match pour qu'il soit plus intéressant pour vous, mais ce n'était pas le jour», s'est excusé Medvedev auprès du public. Pourtant, le Russe semblait un adversaire coriace : il restait sur une série de vingt victoires d'affilée, dont dix en 2021, n'avait plus perdu depuis un quart contre Kevin Anderson à Vienne en octobre, avait remporté le Masters 1000 de Paris et les Masters de fin de saison, et visait une 12e victoire consécutive contre un joueur du Top 10. Et il avait passé quatre heures et demie de moins, l'équivalent d'un gros match en cinq sets, que Djokovic sur le court pour atteindre la finale.
«Encore s'arracher»
Mais le Serbe avait prévenu : «Avec tout le respect que je dois aux autres joueurs (que Federer et Nadal, ndlr), ils ont encore beaucoup de travail à faire pour prendre la relève. Je ne vais pas rester là et les laisser faire. Je vais les obliger à s'arracher pour y parvenir», avait-il déclaré sur Eurosport. Promesse tenue et pari gagné, donc : si Dominic Thiem avait réussi à remporter son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Open l'an dernier, en l'absence de Federer et Nadal et après la disqualification de Djokovic, les «anciens» ont repris le contrôle des Majeurs : Nadal a étendu son règne à Roland-Garros (13 titres) et Djokovic le sien à Melbourne (9). «Daniil est un des joueurs les plus difficiles à jouer que j'aie rencontrés. Ne t'inquiète pas, ce n'est qu'une question de temps avant que tu brandisses un trophée du Grand Chelem... Mais si tu voulais bien attendre encore quelques années, ça m'arrangerait», a lancé Djokovic en souriant à l'issue de la partie. A 33 ans, le Serbe battra un des records de Federer le 8 mars, quand débutera sa 311e semaine au sommet de la pyramide mondiale, le Suisse étant bloqué à 310 depuis le 24 juin 2018 et éloigné des courts.
Podium
De son côté, Medvedev atteindra quand même, à 25 ans, son meilleur classement aujourd'hui en délogeant de la troisième marche du podium le finaliste de l'an passé à Melbourne, Dominic Thiem. Contrairement à sa première finale majeure, en 2019 à l'US Open où il avait poussé Nadal au cinquième set d'un match d'anthologie, le Russe n'a cette fois pas eu l'occasion de vraiment y croire. Trop lent à entrer dans le match, il était rapidement mené 3-0. Il a réussi à recoller à 3-3, mais a cédé la première manche sur son jeu de service. Et n'a plus jamais été menaçant. Il avait pourtant espoir de devenir le premier Russe à s'imposer à Melbourne depuis Marat Safin en 2005. Cette année-là, Safin avait balayé au premier tour un jeune joueur de 17 ans qui jouait son tout premier Open d'Australie... Novak Djokovic. Seize ans plus tard, le Serbe a réalisé son second triplé australien après avoir enchaîné les titres 2011, 2012 et 2013. Deux autres joueurs ont gagné au moins trois fois de suite à Melbourne : Jack Crawford (1931-1933) et Roy Emerson qui en a gagné cinq de 1963 à 1967.
Et ils ne sont toujours que huit joueurs en activité à avoir inscrit leur nom au palmarès d'un tournoi du Grand Chelem : Federer et Nadal (20), Djokovic (18), Murray et Wawrinka (3), Cilic, Del Potro et Thiem (1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.