Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie enregistre un net progrès en 2020
E-PAIEMENT
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 03 - 2021

Plus de quatre millions opérations de paiement en ligne ont été effectuées en 2020, permettant ainsi d'échanger plus de quatre milliards de dinars, contre uniquement un seul milliard de dinars en 2019. L'engouement des Algériens pour ce mode de paiement a permis à notre pays d'enregistrer un progrès de 29 places dans le classement mondial dans le domaine du e-paiement.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - Les Algériens se familiarisent de plus en plus avec le paiement électronique. La crise sanitaire de la pandémie de Covid-19 a été justement un stimulant pour booster ce mode de paiement dans notre pays. En 2020, plus de quatre millions de paiements en ligne ont été effectués, contre 671 mille transactions en 2017, soit une hausse de plus de 500%. Ces opérations ont généré l'échange de plus de quatre milliards de dinars, contre un milliard de dinars en 2019, soit une hausse de plus 300%.
Idem pour les montants transférés par les terminaux de paiement électronique (TPE), qui s'élevaient à plus d'un million de dinars en 2020, contre 116 mille dinars en 2017, soit une hausse de plus de 700%. C'est ce qu'a affirmé Hadj Ahmed Ben Ayoub, directeur central à Algérie Poste, jeudi dernier, sur les ondes de la Radio nationale Chaîne 1.
Une nette amélioration qui a d'ailleurs hissé notre pays à une meilleure place dans le classement mondial dans le domaine du paiement électronique. «Dans le dernier rapport de la Conférence des Nation-Unies sur le commerce et le développement, l'Algérie est passée de la position 109 à la position 80 à l'échelle mondiale. Elle occupe également la quatrième place en Afrique et la deuxième au Maghreb, après la Tunisie», précise-t-il. Pour lui, ce «progrès» est l'indicateur que le paiement électronique est désormais une réalité palpable dans notre pays.
Parvenir à généraliser l'utilisation des TPE auprès des opérateurs économiques (commerçants, importateurs et prestataires de services) figure, aujourd'hui, parmi les défis majeurs du secteur. Pour ce faire, Algérie Poste a distribué plus de 4 500 appareils. Une opération qui n'a pas encore touché sa fin, puisque l'entreprise, précise Hadj Ahmed Ben Ayoub, poursuit actuellement la distribution de plus de 1 200 TPE.
Il rappelle que la loi de finances 2021 oblige tous les opérateurs économiques à disposer d'au moins un moyen de paiement électronique à proposer comme choix de paiement aux clients. «L'obligation pour les opérateurs économiques de disposer d'un TPE devait entrer en vigueur au début de l'année en cours, mais elle a été repoussée d'une année en raison du nombre important des opérateurs économiques et de notre pays qui est vaste», souligne-t-il.
Evoquant les nombreuses entreprises qui proposent des produits et services sur leurs sites internet, le directeur central à Algérie Poste fait remarquer qu'en l'absence de paiement en ligne, ces opérations ne s'inscrivent pas dans le cadre du commerce électronique.
Afin que ces transactions soient considérées comme du e-commerce, «ces sociétés et entreprises économiques doivent intégrer une plateforme de paiement en ligne comme celle d'Algérie Poste», dit-il.
Il assure, à cet effet, qu'Algérie Poste ouvre la voie à toutes ces sociétés pour conclure un partenariat et intégrer leurs sites internet de ventes à sa plateforme de paiement en ligne. Une démarche qui, explique-t-il, «permettra au client de consulter les produits et les services proposés, de passer commande et d'utiliser la carte Edahabia pour payer en ligne».
Ry. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.