Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Le Hirak maintient la pression    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Le Palais des expositions en fête    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laporta revient au Barça, la reconstruction peut commencer
Espagne
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 03 - 2021

Quatre mois après la démission de Josep Maria Bartomeu et onze ans après avoir quitté son poste, Joan Laporta a été élu président du FC Barcelone dimanche et devra diriger la reconstruction d'un club qui a perdu sa place d'épouvantail sur le continent européen.
Un nouveau président, voilà ce qu'il manquait à ce Barça en crise permanente depuis plus d'un an et qui n'a plus rien gagné depuis avril 2019, pour renaître et ouvrir une nouvelle page de son histoire, avec comme premier dossier l'avenir de sa superstar Lionel Messi, en fin de contrat fin juin. Alors que le quotidien de l'illustre club catalan est rythmé par une perquisition et des arrestations comme la semaine dernière, des scandales internes et des désillusions sportives, le retour au premier plan de Joan Laporta, qui avait déjà été président du club entre 2003 et 2010, est synonyme d'un retour à la stabilité. Annoncé favori, Laporta a écrasé le scrutin avec 54,28% des votes (30 184 voix), devant les deux autres candidats Victor Font (16 679 voix, 29,99%) et Toni Freixa (4 769 voix, 8,58%), selon les chiffres officiels du Barça. Des chiffres célébrés avec ardeur par Laporta, qui a chanté l'hymne du Barça et sauté dans les bras de ses proches, tout sourire, avant de déboucher le champagne. Il a également reçu les félicitations de Font et Freixa.
Chantier immense
S'il reste pour beaucoup de socios celui qui a amorcé l'ère du «grand Barça», avec Guardiola, Xavi, Iniesta, Messi et douze titres en poche, Laporta se retrouve face à un immense chantier de reconstruction. Le premier dossier brûlant concerne l'avenir de Messi. L'Argentin de 33 ans, qui avait souhaité mettre les voiles l'été dernier avant de se raviser, n'a encore rien décidé... mais est officiellement libre de négocier sa sortie vers un autre club depuis le 1er janvier. La Pulga (puce, en espagnol) est venue déposer son bulletin dans l'urne accompagnée de son fils Thiago dimanche matin: une grande première pour la légende argentine, qui ne s'était jusqu'alors jamais prononcé lors d'un scrutin présidentiel de son club. «Il y a exactement 20 ans aujourd'hui, un certain Messi débutait avec les jeunes du Barça. Et qu'il soit venu voter aujourd'hui signifie que Leo aime le Barça. Entre tous, on va le convaincre de rester. Un applaudissement pour Messi !», a lancé Laporta durant son premier discours comme président, dimanche soir après minuit.
Le deuxième gros chantier sera économique: avec plus d'un milliard d'euros (1,173 Md EUR) de dettes à long terme, et 730,6 millions d'euros à trouver d'ici in juin, Laporta devra négocier un échelonnement avec les créanciers... et discuter avec le vestiaire pour une éventuelle diminution des salaires. D'autres dossiers s'empilent: le retard des travaux de rénovation du Camp Nou qui devaient être lancés en 2017, mais ont à peine commencé ou encore la crise sportive et le manque criant de résultats, alors que le Barça n'a plus rien gagné depuis avril 2019 et qu'il se déplace sur le terrain du Paris SG mercredi en 8e de finale retour de Ligue des champions, après avoir été sèchement battu 4-1 à l'aller. L'objectif : «esquiver le catastrophisme», comme l'a souligné Laporta durant son discours de victoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.