Sellal acquitté    Tebboune lance un appel à la communauté internationale    Ramtane Lamamra remet les pendules à l'heure    Aucun cas enregistré en Algérie    L'examen du BEM risque de disparaitre    6 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    La riposte de l'Opep+    Report du procès de Mohamed Hattab Le pôle pénal    Les indépendants tiennent tête au FFS    Le baiser de Juda qui emportera l'Afrique    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    La planète s'affole    Neymar, une nouvelle blessure qui tombe mal    Xavi – Emery, c'était chaud!    Le dossier sahélien scruté    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Que reste-t-il de l'enseignement?    5 personnes asphyxiées par le monoxyde de carbone    Des établissements paralysés    Un monument du chant et de la musique algériens    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    AADL 2013 : Retrait des décisions d'affectation au profit de 68.000 souscripteurs    Ferme piscicole marocaine près des îles Chafarinas: l'Espagne mobilise des navires de guerre dans la zone    La dernière infiltration sioniste ne dissuadera pas les Palestiniens de poursuivre leur lutte    Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière    Sellal acquitté    Coupe Arabe : Le groupe de l'Algérie au complet pour la séance d'entrainement du dimanche à Doha    Eni cède 49,9% de ses parts à Snam    Des duels directs intéressants    Le salaire moyen en Algérie stagne sous les 42 000 DA    Trois manifestants tués    Il y a cinq ans s'éteignait Amar Ezzahi    ...CULTURE EN BREF ...    Une mère et son enfant tués par le monoxyde de carbone    Le Championnat national hivernal les 18 et 19 mars à Oran    Mahrez n'en veut pas à Guardiola    Mission ratée pour la JSK et la JSS !    Les résultats provisoires attendus cette semaine    Les indépendants conduiront la commune de Constantine    Chlef: Des facilitations pour les employeurs    Climat ombrageux ?    La xénophobie change de sens    Le doigt d'honneur du prétendant Zemmour adressé en vrai aux Français    Hommage - Paul Bouaziz (Oran, 1926- Paris, 2021): L'avocat des démunis et des résistants    Chanegriha au Caire pour participer au Salon de Défense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Haye pour régler le différend territorial
Gabon et Guinée équatoriale
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 04 - 2021

Le conflit territorial entre le Gabon et la Guinée équatoriale est à nouveau sous les projecteurs de l'actualité. Ces deux pays d'Afrique centrale se disputent la souveraineté de trois îles depuis les années 1970. Après l'échec d'une médiation de l'ONU, Libreville et Malabo avaient convenu de recourir à la Cour de justice internationale pour trancher ce différend. L'affaire remonte à 1972 lorsque la Guinée équatoriale a revendiqué sa souveraineté sur Mbanié la plus grande île d'une surface de 20 hectares et de deux autres îlots, Cocotiers et Conga.
En 1974, un traité est signé. Il fait retomber la tension. Mais 15 ans plus tard, la Guinée équatoriale relance le différend. Sous l'égide de l'ONU, les deux parties concluent en 2008 un traité autorisant la Cour internationale de justice (CIJ), basée à La Haye, de trancher ce différend. Mais la procédure pourrait durer longtemps, selon une source gabonaise. D'autant qu'il se dit que le sous-sol des bouts de terre querellés serait gorgé de pétrole et les eaux riches en poisson.
R. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.