Covid-19/vaccination: les citoyens à se présenter dans les structures de santé de proximité    Covid-19: au moins 3.875.359 morts dans le monde    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Compétitions interclubs de la CAF: l'Algérie conserve ses 4 représentants    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Le monde en bref...    Boukhelifa (Béjaïa) : Sit-in des bénéficiaires du lotissement d'El Maghra    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Coupe arabe (U20) : Les Verts débutent par une victoire face à la Mauritanie    Appel à l'adoption de mécanismes pour la facilitation des transferts en devises des exportateurs algériens    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    BAC à Béjaïa : Des absences qui interpellent    Règlement de la crise malienne : L'application de l'accord de paix est «poussive», regrette la CMA    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    Frioui out «plusieurs semaines»    Le message de Washington    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Les ressources financières posent problème    La justice se penche sur la fraude électorale    Qui arrêtera l'Italie ?    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Quelle place pour les clubs algériens ?    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    Sonelgaz cible le marché africain    La suppression de l'essence avec plomb actée    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Les familles de 23 harraga sans nouvelles de leurs enfants    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Le Real et le Barça, hala» !
Exposition «España Men Darna» à l'institut Cervantès d'Alger
Publié dans Le Soir d'Algérie le 12 - 05 - 2021

La galerie d'art de l'Institut Cervantès d'Alger abrite une belle exposition de photographie intitulée «España men darna» et inaugurée par M. Fernando Morán, ambassadeur d'Espagne en Algérie.
Les photographies de l'expo «España men darna» sont une sélection du concours photographique organisé en 2020 durant le confinement et qui avait enregistré une forte participation. Durant la cérémonie du vernissage, le 8 mai dernier, des prix ont été remis aux trois premiers lauréats.
Un an après le lancement du concours et comme stipulé par le règlement de ce même concours, une sélection de photos est exposée à l'Institut Cervantès, un événement organisé en collaboration avec la maison d'art Mood & Moob. «À travers cette exposition, on a voulu convoquer les sentiments des Algériens et leur espérance quant à leur voyage en Espagne durant la période du confinement de l'année dernière. Nous avons reçu plus de cent photographies. Nous en avons sélectionné une trentaine et au final, trois (lauréats) recevront les prix Cervantès», avait, notamment, déclaré l'ambassadeur dans son discours d'ouverture.
le premier prix consiste en un billet d'avion pour un voyage d'une semaine en Espagne, et vu la fermeture des frontières, un chèque a été remis au lauréat. Le deuxième prix consiste en deux inscriptions gratuites aux cours de langue espagnole et le troisième en une session (deux fois 60 heures de cours en langue espagnole) et un lot de livres.
Interrogé, Zakaria Nedjai, premier prix de ce concours, a déclaré qu'il a essayé, à travers sa photo, de faire quelque chose qui a une relation directe avec la culture espagnole. Ainsi, il a ainsi choisi le football.
«L'Algérie est influencée par l'Espagne dans ce sens. J'ai réalisé une petite mise en scène. Un garçon et une fille adossés au balcon, portant des bavettes, en relation avec l'actualité, d'une part, et, d'autre part, on peut remarquer sur ce balcon deux tee-shirts accrochés qui représentent les maillots de foot du Real Madrid et du Barça. Vu que tout est fermé, ils sont là dans une position d'attente et d'ennui. J'ai travaillé sur le contraste entre intérieur et extérieur, notamment en utilisant le noir et le blanc pour exprimer ce sentiment de mansuétude et les moments durs par lesquels on passe», dira cet architecte de formation passionné de photographie. Pour Lamia Menour, la deuxième lauréate, «il s'agissait de parler d'Espagne de chez soi car comme il y a le Covid, on ne pouvait partir et voyager en Espagne, il fallait choisir un sujet qui pouvait relier l'Algérie à l'Espagne et moi j'ai choisi la nourriture en ce sens où l'Algérie et l'Espagne sont toutes les deux des pays méditerranéens. Il y a beaucoup de plats qui nous rapprochent. Ma photo est une composition des meilleurs plats des différentes régions d'Espagne, notamment Alicante, Valence, Madrid et Barcelone, le tout afin de rassembler les deux cultures à la fois algérienne et espagnole, et ce, à travers le poisson, les fruits et les légumes. J'ai donc fait un assemblage des plats espagnols qu'on peut retrouver ici en Algérie».
Durant le mois sacré des musulmans, l'Institut Cervantès d'Alger a abrité plusieurs activités culturelles et artistiques, notamment en soirée, dans le cadre de son programme spécial «Les Nuits du Ramadhan».
L'ambassade d'Espagne et l'Institut Cervantès ont également conçu un important programme culturel pour célébrer la Journée mondiale du livre, coïncidant avec le 23 avril 1616, date où deux des auteurs les plus universels de la littérature mondiale sont morts : le romancier espagnol Miguel de Cervantès et le dramaturge anglais William Shakespeare.
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.