Coupe de la CAF/Coton Sport-JSK: les "Canaris" pour faire un pas vers la finale    Iran : Raïssi élu président avec 62% des voix, selon des résultats partiels    Hongrie-France : Les compositions d'équipes    BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat    Le gouvernement s'engage à la mise en œuvre de l'accord d'Alger    Le droit à l'indépendance du Sahara Occidental    Le ministre interpellé sur la qualité de l'eau    De l'électricité algérienne pour la Libye    Coup de poker, coup de maître !    Glody Kilangalanga libéré    Les Canaris à pied d'œuvre à Yaoundé    Tahar Khaoua et Arezki Berraki sous mandat de dépôt    43 millions de dollars pour subventionner le Barrage vert    Actuculte    Laurent Gbagbo revient en Côte d'Ivoire    L'Algérie veut relancer son accession à l'OMC    Le Cnese appelle à exploiter davantage les traités bilatéraux    Cinq étudiants primés    Hamid Lounaouci nommé conseiller à la Présidence    SEPT PERSONNES PLACEES SOUS MANDAT DE DEPÔT    Raouraoua garde son poste    "La future APN aggravera la crise"    Espagne : une marche en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    LES GERANTS DES SALLES DES FÊTES ONT MARCHE À TIZI OUZOU    Quelque 3 millions de quintaux attendus    D'ENORMES INSUFFISANCES À COMBLER    L'Ethiopie aux urnes lundi pour des élections législatives    TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE    LE VIOL, UN MARQUEUR INDELEBILE    Deux morts déplorés à Zéralda    RCA – MOB : Décisif pour les play-offs    Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement    Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP    Héliopolis a été le théâtre d'un génocide    DES CHOIX ET DES ACTES    Infrastructures scolaires, centres de santé, sûretés urbaines...: D'importants équipements publics dans les nouveaux pôles urbains    Logements promotionnels publics: Ouverture de l'opération de souscription dans 39 wilayas    Journaliste: être ou ne pas être (II/II)    Bengrina souffle le chaud et le froid    Le dialogue comme seule alternative    Le défi que s'apprête à réussir le gouvernement    La cybercriminalité dans le viseur de l'Algérie    Chanegriha reçoit une délégation russe    Le Niger rouvre ses frontières terrestres    Trois personnes tuées dans une attaque armée dans l'Est du pays    Une édition sous le signe de l'espoir    L'activité culturelle reprend de plus belle    Un programme artistique riche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fertoul pense que «ce sera difficile, mais pas impossible»
Au lendemain du tirage au sort de la CAN-2022 féminine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 12 - 05 - 2021

La sélectionneuse algérienne Radia Fertoul a considéré «difficile, mais pas impossible» le tirage au sort des éliminatoires de la prochaine Coupe d'Afrique des nations (dames) Maroc-2022, devant opposer l'Algérie au Soudan, puis au vainqueur du match Mozambique - Afrique du Sud.
«Ce tirage est relativement difficile, mais pas impossible, et nous ferons tout notre possible pour arracher la qualification. Ma principale appréhension dans cette perspective, c'est le manque de rythme, en raison de la longue période d'inactivité chez les joueuses, liée à la pandémie de la Covid-19», a indiqué la sélectionneuse nationale dans une interview accordée mardi au site officiel de la Fédération algérienne de football (FAF). «L'impact de cette pandémie a été significatif, et pas dans le bon sens, puisqu'il s'est répercuté négativement sur le niveau de forme habituel de nos joueuses», a ajouté Fertoul, assurant toutefois qu'elle va « essayer de rattraper ce retard, du mieux que possible, pour être au rendez-vous » au moment de défier le Soudan.
La sélectionneuse nationale s'est dit soulagée de connaître les dates des deux tours qualificatifs, car cela lui permettra de «planifier le programme de préparation» jusqu'aux jours des rencontres. Interrogée sur ce qu'elle pense de ses futurs adversaires dans cette phase des éliminatoires, Fertoul a commencé par le Soudan, qu'elle a qualifié d'adversaire «à prendre très au sérieux» et dont «il faudra se méfier», mais elle s'est dit «optimiste» quant aux chances de se qualifier. «Si nous parvenons à passer ce cap, et si la logique est respectée dans l'autre match entre le Mozambique et l'Afrique du Sud, ce sont les Bafana-Bafana qu'on devrait croiser. Des adversaires plutôt coriaces et qui risquent de nous compliquer la tâche», a-t-elle prévenu. Les matchs du premier tour se dérouleront du 7 au 15 juin, alors que ceux du deuxième tour ont été programmés du 18 au 29 octobre. La phase finale de cette CAN féminine est prévue du 2 au 23 juillet 2022 au Maroc, où les quatre demi-finalistes seront directement qualifiés pour le Mondial de 2023, en Australie et en Nouvelle-Zélande. En attendant, la sélectionneuse nationale a libéré ses joueuses lundi pour leur permettre de passer les fêtes de l'Aïd El-Fitr en famille, avant d'enchaîner avec les play-offs du championnat. Ce qui leur procurera plus de matchs dans les jambes en prévision de la suite de la préparation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.