"Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    Tuchel ne lâche pas Werner    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bougherra a six mois pour monter une équipe compétitive
Au lendemain du tirage au sort de la Coupe arabe des Nations-2021
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 04 - 2021

Les dés sont jetés. L'EN algérienne évoluera dans le groupe D de la Coupe arabe des nations qu'organisera le Qatar en décembre prochain (1er au 18 décembre) avec notamment l'Egypte comme adversaire, selon le tirage au sort de la Coupe arabe de la Fifa-2021 effectué mardi soir à l'opéra Katara de Doha.
Outre l'Algérie (champion d'Afrique) et l'Egypte, le groupe D devra comprendre le vainqueur des matchs Liban-Djibouti, et Libye-Soudan comptant pour le tour préliminaire auquel les Verts, placés dans le chapeau A du tirage au sort, sont exempts à l'exemple du pays hôte, le Qatar, ainsi que le Maroc, la Tunisie, l'Arabie Saoudite, l'Irak, la Syrie ou l'Egypte. Donc, pour la sélection algérienne, le tournoi débutera à partir du 1er décembre, la première phase concernera quatorze équipes les moins bien classées qui se croiseront dans des matchs à éliminatoire directe.
Outre l'Algérie, la poule D est composée de l'Egypte et les vainqueurs des matchs du tour préliminaires entre le Liban et Djibouti, adversaire que les Verts affronteront en juin prochain pour le compte de la première journée des qualifications africaines au Mondial du Qatar, et celui de Soudan-Libye. De belles batailles en perspective lors de cette phase de groupes, suivie de quarts de finale, demi-finales et de la finale. Nonobstant la qualité des équipes que les Verts croiseront lors de cette manifestation qui servira de test de la logistique mise en place par les organisateurs du Mondial du Qatar, une question s'impose d'elle-même et concerne le «profil» de l'équipe que l'Algérie alignera lors de cette compétition dédiée aux joueurs locaux.
Entendre par là les footballeurs qui évoluent en dehors des différents challenges européens où les clubs employeurs ne toléreront jamais de libérer leurs joueurs à cette période de la saison, même si le tournoi est placé sous l'égide de la Fifa. Ce sera, en fait, les éléments choisis parmi les équipes de la Ligue 1 algérienne et, éventuellement, quelques renforts de nos expatriés dans les Championnats des pays du Golfe (Qatar et Arabie Saoudite notamment) ou de la Tunisie. Ceci, bien entendu, si les Championnats de ces pays seront à l'arrêt durant cette période de l'année. Une date que les Confédérations africaine et asiatique dont les sélections participantes à ce tournoi arabe se doivent, elles aussi, de décréter comme «fenêtre internationale» en ne programmant pas des tours éliminatoires de leurs épreuves interclubs. Pour revenir au profil de la sélection algérienne à présenter lors de ce rendez-vous qatari, il faudrait juste rappeler que l'ancien bureau fédéral présidé par Kheïreddine Zetchi a confié, sur conseils de Djamel Belmadi, l'équipe des locaux à Madjid Bougherra.
Depuis sa nomination en juin 2020, avec comme principal objectif le CHAN-2022 que doit accueillir notre pays (finalement reporté à 2023), l'ancien libéro des Verts, également intégré dans le staff des A, a sillonné les stades de la Ligue 1 en vue de mettre en place une liste élargie de joueurs potentiellement sélectionnables chez les A'. Engagé à fond dans la préparation de la sélection A dont les échéances étaient plus proches, Bougherra se fait de moins en moins «apparent» dans les rencontres du Championnat national. Peut-être bien que l'ancienne fédération avait perdu le «fil» en consacrant tous ses efforts à l'équipe drivée par Belmadi laissant les autres catégories livrées à elle-même du fait, il est vrai, d'un calendrier international complètement remodelé à cause de la pandémie du Covid-19 (annulation de la CAN des U17, du Mondial des U20, etc.). Sans programme de préparation, le travail de prospection a certainement des limites. Un joueur supervisé en club peut s'avérer non-intéressant lorsqu'il est intégré en sélection. Au lendemain de l'élection d'un nouveau président de la FAF, un regain d'activité se fait sentir du côté de la DTN/FAF avec essentiellement le retour à la préparation de la sélection féminine. Et la tenue du tirage au sort de la prochaine Coupe arabe des nations devrait pousser cette même direction technique nationale à activer le protocole préparatoire de l'EN dirigée par Madjid Bougherra dont le staff devrait être composé majoritairement des membres du staff conduit par Belmadi. Ce dernier ne devrait pas être loin dans la mesure où parmi ses missions figure celle de superviser les différentes sélections, en particulier celle des locaux. A six mois de cette échéance, il est temps que la préparation commence. En l'état actuel des choses, il serait hasardeux d'imaginer Bougherra prendre les joueurs des clubs de la Ligue 1 notamment ceux des équipes encore en lice en compétitions africaines (MCA, CRB, JSK et éventuellement l'ESS). C'est à partir de ces formations que le noyau de l'EN des locaux sera dégagé. Comme il faudrait prendre en compte l'aspect lié aux probables turbulences que peut causer l'alternance matchs de Championnat avec stages de la sélection.
A partir de la semaine prochaine, les 20 clubs de la Ligue 1 auront à boucler toute une phase «retour» (19 journées) et pour certains qui auront la chance d'aller loin en Coupe de la Ligue ou dans les épreuves continentales il faudrait calculer un nombre supplémentaire de rencontres à disputer par leurs éléments potentiellement sélectionnables chez les A'. Si les clubs engagés en Coupes africaines font de la Coupe de la Ligue un objectif, ils auront à livrer un minimum de six à huit matchs en sus des 19 journées prévues. 27 rencontres à caser sur trois mois (mai, juin et juillet) soit environ 1 match tous les trois jours. A cette période de la saison (début de la saison des chaleurs), le pire est à craindre. Bougherra ne pourra, en tout cas, bénéficier de joueurs frais et certainement réceptifs à son projet de jeu. Encore moins à fixer un plan de préparation en rapport avec l'objectif sportif : le nouveau président de la FAF, Charafeddine Amara dit s'attendre à ce que cette équipe aille «le plus loin possible» en Coupe arabe..
M. B.
Composition des groupes
Groupe A : Qatar, Irak, vainqueur Oman-Somalie, vainqueur Bahreïn-Koweït
Groupe B : Tunisie, Emirats arabes unis, Syrie, vainqueur Mauritanie-Yémen
Groupe C : Maroc, Arabie Saoudite, vainqueur Jordanie-Soudan du sud, vainqueur Palestine-Comores
Groupe D : Algérie, Egypte, vainqueur Liban-Djibouti, vainqueur Libye-Soudan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.