Chute de pluies : Plusieurs routes bloquées    Bab El Oued et la Casbah : Les articles scolaires inondent les marchés    La Fédération des consommateurs tire la sonnette d'alarme    Un steward d'Air Algérie arrêté à Paris    Wagner brouille les cartes au Mali    L'opposition crie à la fraude    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    Niger-Algérie décalé au 12 octobre    Pochettino : "C'est ma décision..."    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Le casse-tête de la surcharge scolaire    La rentrée scolaire s'annonce perturbée à Boumerdès    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    L'ambitieux programme de Sonatrach    Annulation des pénalités de retard au profit de milliers d'employeurs    Iarichène trace sa feuille de route    Confiance renouvelée au coach Zaoui    Des partis dénoncent des conditions «surréalistes»    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    50 ans après, un volcan entre en éruption    Le système de santé «risque de s'effondrer», avertit l'OMS    L'enquête étendue à 30 wilayas touchées, 71 suspects arrêtés    Tentative d'émigration clandestine avortée à Oulhaça    Hausse de nouveaux projets d'investissement malgré la pandémie de Covid-19    L'ultime étape, le Sénat    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Une indispensable catharsis    CS Constantine: Des objectifs revus à la hausse    Coopérative «El Mouloud» Canastel: Découverte d'un corps sans vie    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    Chanegriha loue la cohésion    La grande inconnue    El Watan au coeur d'une polémique    Le ministre exige la réduction des délais    Jeunesse, tourisme et télécommunications au menu    Deux militaires morts dans la collision de deux hélicoptères    Les premiers effets de l'instabilité apparaissent    Aït Djoudi revient à de meilleurs sentiments    Lamamra sur son terrain à New York    L'ombre du maréchal Haftar    Cycle de films espagnols    Le second appel de l'institut Français    «Le Cri» de Samir Toumi traduit en italien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cinq nouveaux sites culturels inscrits au Patrimoine mondial
Unesco
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 07 - 2021

Le Comité du Patrimoine mondial, réuni en ligne depuis Fuzhou, en Chine, a inscrit cinq nouveaux sites culturels, dont l'aire culturelle de Hima, en Arabie saoudite, a annoncé samedi cette organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture. Ces sites se trouvent en Arabie saoudite, en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en France, en Italie, en Tchéquie et au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, indique l'Unesco sur son site internet. Située dans une zone aride et montagneuse du sud-ouest de l'Arabie saoudite, l'aire culturelle de Hima renferme plus de 34 sites, entre gravures rupestres et puits le long de cette route des anciennes caravanes d'Arabie. Des expéditions ont prouvé que l'histoire du site s'étend du septième millénaire avant Jésus-Christ au premier millénaire avant Jésus-Christ.
Le site transnational «Les grandes villes d'eau d'Europe», fleurons du thermalisme européen très en vogue entre le début du XVIIIe siècle et le début du XXe siècle, a intégré également la liste du Patrimoine mondial.
Sept pays avaient déposé ce dossier d'inscription commun pour onze de leurs villes : Bad Ems, Baden-Baden, Bad Kissingen (Allemagne), Baden bei Wien (Autriche), Spa (Belgique), Vichy (France), Montecatini Terme (Italie), ville de Bath (Royaume-Uni), Franzensbad, Karlovy Vary, Marienbad (République tchèque). La colline de Mathilde, en Allemagne, considérée comme un joyau de l'architecture de l'Art nouveau, s'ajoute aux trois villes thermales du pays, inscrites au Patrimoine mondial. Le Comité du Patrimoine mondial a également décidé d'inscrire le phare de Cordouan en France au Patrimoine mondial. Situé à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde, dans un environnement dangereux et inhospitalier, le site a été construit avec des blocs de calcaire blanc entre la fin du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle. Les fresques du XIVe siècle à Padoue figurent également parmi les nouveaux sites culturels inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco.
Composé de huit ensembles d'édifices religieux et séculiers situés au sein de la ville historique fortifiée de Padoue, le site abrite une sélection de fresques peintes entre 1302 et 1397 par plusieurs artistes pour différents commanditaires et dans des édifices aux fonctions diverses.
L'examen des candidatures devrait se poursuivre jusqu'au 28 juillet dans le cadre de la réunion annuelle du Comité du Patrimoine mondial à Fuzhou, en Chine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.