Chute de pluies : Plusieurs routes bloquées    Bab El Oued et la Casbah : Les articles scolaires inondent les marchés    La Fédération des consommateurs tire la sonnette d'alarme    Un steward d'Air Algérie arrêté à Paris    Wagner brouille les cartes au Mali    L'opposition crie à la fraude    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    Niger-Algérie décalé au 12 octobre    Pochettino : "C'est ma décision..."    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Le casse-tête de la surcharge scolaire    La rentrée scolaire s'annonce perturbée à Boumerdès    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    L'ambitieux programme de Sonatrach    Annulation des pénalités de retard au profit de milliers d'employeurs    Iarichène trace sa feuille de route    Confiance renouvelée au coach Zaoui    Des partis dénoncent des conditions «surréalistes»    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    50 ans après, un volcan entre en éruption    Le système de santé «risque de s'effondrer», avertit l'OMS    L'enquête étendue à 30 wilayas touchées, 71 suspects arrêtés    Tentative d'émigration clandestine avortée à Oulhaça    Hausse de nouveaux projets d'investissement malgré la pandémie de Covid-19    L'ultime étape, le Sénat    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Une indispensable catharsis    CS Constantine: Des objectifs revus à la hausse    Coopérative «El Mouloud» Canastel: Découverte d'un corps sans vie    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    Chanegriha loue la cohésion    La grande inconnue    El Watan au coeur d'une polémique    Le ministre exige la réduction des délais    Jeunesse, tourisme et télécommunications au menu    Deux militaires morts dans la collision de deux hélicoptères    Les premiers effets de l'instabilité apparaissent    Aït Djoudi revient à de meilleurs sentiments    Lamamra sur son terrain à New York    L'ombre du maréchal Haftar    Cycle de films espagnols    Le second appel de l'institut Français    «Le Cri» de Samir Toumi traduit en italien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les prix à la consommation en baisse de 1,1% sur un mois en juin
Selon les statistiques de l'ONS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 08 - 2021

Les prix à la consommation en Algérie ont reculé de 1,1% sur un mois en juin dernier, aidés principalement par la baisse des prix des biens alimentaires, a appris l'APS auprès de l'Office national des statiques (ONS).
La baisse de l'indice général des prix à la consommation, au niveau national, s'explique par le repli de 2,7% des prix des biens alimentaires alors que ceux des autres catégories de biens et services sont restés stables en juin par rapport au mois précédent. Ainsi, les prix d'habillement et chaussures ont connu une variation de 0,31%, ceux de logement de 0,26%, selon les données de l'ONS.
La même tendance a été enregistrée pour les catégories de produits de santé et d'hygiène corporelle (+0,27%), de transport et communication (+0,15%), d'éducation et culture (+0,08%), de meubles et articles d'ameublement (+0,13%), ainsi que les produits divers (0,16%).
Sur un an, la variation de l'indice général des prix à la consommation est de 4,12%. Les plus fortes hausses ont touché notamment les groupes de produits d'éducation et culture (8,23%) et de produits divers (8,23%), tandis que les prix des produits alimentaires sont accrus de 3,79%.
L'indice national des prix à la consommation est établi sur la base d'observation des prix effectuée auprès d'un échantillon de 17 villes et villages représentatifs des différentes régions du pays.
À la ville d'Alger, l'indice des prix à la consommation a connu une légère baisse de 0,5% en juin dernier par rapport au mois de mai.
Corrigé des variations saisonnières, l'indice des prix à la consommation de la ville d'Alger a enregistré, pour le mois de juin 2021, une baisse de 0,4% par rapport au mois écoulé.
L'ONS rappelle que le même mois de l'année précédente s'est caractérisé par une variation positive (0,2% en juin 2020 par rapport à mai 2020).
Les produits alimentaires accusent un recul de 1,3% dans la capitale, traduisant ainsi une baisse des prix des produits agricoles frais, malgré une augmentation de ceux des produits alimentaires industriels. En effet, les prix des produits agricoles frais ont affiché en juin dernier une baisse de près de 4,9% par rapport à mai, induite essentiellement par une chute des prix des légumes (-11,6%), des fruits (-2,6%), de la pomme de terre (-12,2%) et de la viande blanche (-3,0%).
En revanche, des évolutions positives ont été observées pour les œufs (+3,2%) et à un degré moindre, la viande rouge avec (+0,3%), relève la même source. Concernant les produits alimentaires industriels, les prix se sont caractérisés par une hausse de 2,2%, traduisant un relèvement des prix des huiles et graisses (+14,9%) et des sucres et produits sucrés (+2,4%) en juin dernier par rapport au mois de mai.
Les prix des produits manufacturés et les services ont connu des variations respectives de +0,3% et +0,1%, note encore l'ONS.
Par rapport au mois de juin 2020, la croissance des prix à la consommation est de 5,4%.
Le rythme d'inflation annuel (juillet 2020 à juin 2021/juillet 2019 à juin 2020) est de +4,1%, selon les données de l'office.
Pour rappel, le taux d'inflation en 2020 avait atteint 2,4% contre 2% en 2019, selon les données consolidées de l'ONS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.