Man United : Un Ronaldo énervé reçoit un ordre de Solskjaer    OUM EL BOUAGHI : Plus de 100 spécialités proposées aux stagiaires    Quand la sonorisation fait défaut dans les tribunaux    Sabotages sur les câbles téléphoniques    Inquiétudes sur la situation des finances publiques    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    Des listes passées à la moulinette    Les Sétifiens décidés à revenir avec un bon score    Infantino en tournée en Amérique latine    Livraison de la totalité des infrastructures rénovées en décembre    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Le petit pas de Macron    Le 17 octobre 1961, les dessous d'un crime d'Etat    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    Le Chabab prend l'eau    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Masque capillaire au yaourt et au miel    14 affaires criminelles au programme    Les sages-femmes annoncent un mouvement de grève    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    L'Algérie conserve la 30e place mais devient 4e en Afrique    La JS Saoura et le HBC El Biar vainqueurs    Trois nouvelles médailles pour l'Algérie    Ouzellaguen : Rentrée scolaire sans manuels    Pandémie, école privée et école publique    Produits alimentaires: Les commerçants qui ne déclarent pas leurs stocks considérés comme spéculateurs    CNL: Plus de 67.000 logements ruraux réalisés en 18 mois    El Tarf: La CASNOS facilite les paiements des cotisations    Massacre d'Algériens à Paris en 1961: Macron dénonce des «crimes inexcusables»    La transition au Soudan vit sa «pire crise»    L'UE «prête» à recevoir les Iraniens «mais le temps presse»    Les services se mettent à la page    Qu'en est-il du brut algérien ?    Un air de départ du..    L'Anie et l'imbroglio politique des locales    Une femme massacrée par son époux    3 décès et 93 nouveaux cas en 24 heures    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    L'échauffement, à bout de souffle    L'opération tourne au ralenti    La tension reste vive    Chronologie d'un crime d'état    Un riche programme commémoratif    L'inoubliable Fatima Bedar    Afin que nul n'oublie !    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mon téléphone est-il surveillé ?
Astuces
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 09 - 2021

Avec les temps qui courent, le piratage guette nos smartphones. Les plus grands Etats, avec leurs gros moyens, sont piratés. Alors que dire de nos pauvres téléphones plein d'applications douteuses et de téléchargements sournois ? Certains parmi nous sont peut-être victimes de Pegasus sans le savoir !
Tout d'abord, comment savoir que mon smartphone est piraté ? Il existe des signes qui peuvent sembler anodins mais qui doivent inquiéter :
1. Le fond d'écran change tout seul.
2. Une application disparaît.
3. Une application inconnue que vous n'avez pas téléchargée, apparaît.
4. Le téléphone appelle des numéros de vos contacts.
5. Des pages apparaissent avec des adresses IP que n'avez pas sollicitées.
6. Un nouveau compte est utilisé sur votre téléphone.
7. Votre compte n'est plus accessible.
8. Les mots de passe changent.
9. Vous payez plus de communications que vous n'en faites.
10. Des publicités que vous n'avez jamais vues s'affichent.
Une fois que vous remarquez ces incursions, il y a urgence. Que faire ? Nous allons suivre les conseils des experts de PandaSecurity qui nous recommandent :
- Allez dans les paramètres de votre téléphone et observez attentivement les applications qui utilisent le plus de données. La plupart de vos applis communiquent avec l'extérieur via internet. Il y a donc de fortes chances qu'une application malveillante se soit glissée à cet endroit. Si vous remarquez une app que vous ne connaissez pas ou que vous suspectez déjà, recherchez son nom sur Google et supprimez-la en cas de doute ou si vous n'en voyez pas l'utilité.
- Changez vos mots de passe : c'est un principe de précaution de base à ne jamais négliger. Ne faites cette étape que lorsque vous avez déjà supprimé les applications suspectes.
- Si vous ne trouvez aucune application malveillante, l'origine du problème pourrait provenir d'un site internet suspect. Pour rappel, ne téléchargez aucune pièce jointe provenant d'un mail que vous ne connaissez pas.
- Sauvegardez vos données parce qu'on n'est jamais à l'abri d'un piratage ou même d'un vol ou d'une perte de son téléphone, assurez-vous que vos informations personnelles soient en lieu sûr : sur votre ordinateur ou dans un cloud.
Codes pour savoir si vous êtes suivi par quelqu'un :
*#21# : Ce code vous permet de découvrir si vos appels, SMS et autres données sont détournés.
*#62# : Ce code vous permet de savoir où sont déviés vos appels, textos et données si personne n'arrive à vous joindre.
##002# : Ce code est un code universel pour désactiver tout type de détournement de votre téléphone.
*#06# : Ce code vous permet de connaître l'IMEI (International Mobile Equipment Identifier) de votre smartphone. Il vous permettra de retrouver votre téléphone en cas de perte ou de vol.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.