Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Polisario saisit le SG de l'ONU
«ELECTIONS» MAROCAINES DANS LES TERRITOIRES OCCUPES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 09 - 2021

Le représentant du Front Polisario aux Nations-Unies, responsable de la coordination avec la Minurso, Sidi Mohammed Ammar, a démenti les contrevérités du Maroc concernant les élections sommaires tenues récemment dans les régions sahraouies occupées.
Dans une lettre envoyée au Secrétaire général de l'ONU Antonio Gutéress, M. Mohamed Ammar a relevé les contrevérités contenues dans le message du délégué du Maroc auprès des Nations-Unies, concernant les élections tenues par son pays dans les territoires sahraouis soumis à son occupation illégale, affirmant qu'elles visaient à imposer la politique du fait accompli.
«Comme à l'accoutumée, l'Etat d'occupation marocaine a employé en vue de mettre en œuvre sa mascarade électorale dans les territoires occupés du Sahara Occidental de grands nombres de colons marocains qui se sont déplacés illégalement dans le territoire depuis le début de l'occupation le 31 octobre 1975, ce qui est une violation flagrante des règles élémentaires du Droit humanitaire international et des décisions y afférentes des Nations-Unies.» Il a estimé que «les taux de participation élevés» mentionnés dans ladite lettre sont de pures affabulations et un écran de fumée dans l'intention de dissimuler la forte abstention du peuple sahraoui dans les régions occupées du Sahara Occidental.
Il a souligné que les autorités d'occupation marocaines ont annoncé plus de 9 000 bulletins nuls dans la ville de Laâyoune car ces bulletins de vote portent les mentions «Oui pour l'Indépendance. Vive la République sahraouie».
Le diplomate sahraoui s'est dit vivement étonné comment les Sahraouis dans les régions occupés soutiennent-ils ses politiques expansionnistes, comme le prétend le Maroc, s'interrogeant sur le pourquoi du rejet par l'occupant du référendum d'autodétermination sous la supervision des Nations-Unies et qui l'a approuvé officiellement et s'est engagé même à en respecter l'issue.
Rejet du fait accompli
Pour le diplomate : «La réponse est simple, à savoir que l'Etat d'occupation marocaine est non seulement connu pour sa nature non-démocratique et despotique, mais pour son recul continu face à ses engagements et devoirs internationaux.»
Le représentant du Front Polisario à l'ONU a affirmé que le peuple sahraoui demeure encore privé de ses droits fondamentaux, notamment son droit imprescriptible à l'autodétermination et à l'indépendance. Le diplomate a averti que le silence des Nations-Unies et de la société civile, ainsi que leur passivité «n'encouragent pas seulement l'Etat d'occupation marocaine à poursuivre impunément des tentatives d'imposer son occupation illégale par la force de parties du Sahara Occidental, mais expose au danger la paix et la stabilité dans toute la région».
Le diplomate a appelé les Nations-Unies et la société civile à mettre en œuvre leur engagement annoncé à maintes reprises, quant à une solution pacifique, juste et durable au Sahara Occidental, et à prendre des mesures concrètes en vue de permettre au peuple sahraoui d'exercer son droit imprescriptible à l'autodétermination et à l'indépendance, avec liberté et démocratie.
Au final et après avoir réitéré l'engagement du Polisario quant à une solution pacifique, à même de mettre fin à la colonisation du Sahara Occidental, le diplomate a affirmé que «le Polisario n'acceptera jamais le fait accompli que l'Etat d'occupation tente d'imposer par la force dans les régions occupées du Sahara Occidental et qu'il poursuivra l'emploi de tous les moyens légitimes, en vue de défendre les droits sacrés du peuple sahraoui et ses aspirations nationales à la liberté et à l'indépendance».
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.