Du nouveau dans la brouille entre Icardi et sa femme Wanda Nara    les effets sur votre corps d'une consommation quotidienne de thé vert    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Les recommandations de la CAPC: «Libérer les dossiers d'investissement et soutenir le pouvoir d'achat»    Elections locales: Le MSP s'en prend à l'ANIE    Croissance factice    Conseil des ministres: Le projet de loi sur la lutte contre la spéculation adopté    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Feux d'artifice, pétards et leur danger    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    L'informel menace l'Etat    relâchement au match retour    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Les oubliés de la loi de finances    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La main tendue de Lamamra    La renaissance    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    Une loi pour protéger les institutions    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    "Ni complaisance, ni compromission"    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    L'OMS dévoile ses chiffres    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Vers de nouvelles hausses en 2022    OUM EL BOUAGHI : Plus de 100 spécialités proposées aux stagiaires    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Des listes passées à la moulinette    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    Le petit pas de Macron    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Masque capillaire au yaourt et au miel    La JS Saoura et le HBC El Biar vainqueurs    L'échauffement, à bout de souffle    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Perspectives prometteuses dans la culture du colza
El-Oued
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 09 - 2021

L'importance économique de l'extension de la culture du colza a été mise en exergue par les participants à la caravane nationale de sensibilisation sur le développement de cette culture (21-26 septembre), initiée dimanche dans la wilaya d'El-Oued, au titre de la saison agricole 2021-2022.
Le directeur général de l'Institut national de vulgarisation agricole (INVA), Brahim Korichi, responsable de cette caravane d'information, a indiqué que le ministère de l'Agriculture et du Développement rural accorde une grande importance à cette culture, retenue au titre des cultures stratégiques susceptibles de contribuer à l'impulsion de la dynamique économique nationale et la réduction de la facture d'importation de certains types d'huiles de table.
La culture du colza s'insère dans le cadre de la stratégie prospective des pouvoirs publics portant développement de l'agriculture saharienne, notamment au volet du développement des cultures stratégiques industrielles, à la lumière des bons résultats obtenus d'expériences de la culture du colza, lors de la dernière saison agricole, a précisé M. Korichi.
Abondant dans le même sens, le directeur des services agricoles (DSA) de la wilaya d'El-Oued, Ahmed Achour, a affirmé que les données techniques de la saison agricole précédente ont montré, au regard du rendement atteint, la performance dans la culture du colza en régions sahariennes qui offrent les conditions nécessaires climatiques et hydro-édaphiques au développement de cette plante.
Il a mis en avant l'importance de l'orientation et de la vulgarisation des mécanismes de maîtrise des techniques de cette culture, en mettant à la disposition des agriculteurs les données techniques nécessaires.
Animée par 18 agronomes et cadres agricoles de l'INVA, de la direction de régulation et de développement de la production agricole, de la Direction de la formation, de la recherche et de la vulgarisation et des instituts nationaux techniques versés dans l'agriculture, cette caravane s'inscrit dans le sillage de la feuille de route du secteur de l'agriculture et du développement rural (2020-2024) portant sur le développement des cultures stratégiques industrielles, à travers des activités régionales prévues au niveau des wilayas de Aïn-Defla, Mila, Guelma, El-Oued et Ouargla.
Ces activités, prévues au titre des préparatifs de la saison labours-semailles de colza en novembre prochain, consistent en la vulgarisation d'une batterie de mesures incitatives prises par le ministère de tutelle pour encourager les agriculteurs à s'impliquer dans cette expérience.
Ces mesures d'encouragement prévoient le soutien financier des agriculteurs intéressés, l'octroi de primes et prêts avantageux pour le développement de la production, en plus de leur accompagnement technique tout au long de la période de croissance de cette culture.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.