Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Ali Ghediri de nouveau devant le juge aujourd'hui    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Offensive diplomatique contre la Cédéao    Plus de 30 personnes renvoyées devant la justice panaméenne    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le match CSC-JSK décalé de 24 heures    Les secrets du président de la FIFA...    Formation accélérée pour l'obtention de la licence CAF C et B    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Dans l'attente de déterminer le mode d'enseignement    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    Zahia Ziouani au micro de Maya ? J'adore ! Vraiment !    La Chine émet une alerte jaune aux tempêtes de neige    Le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Le taux de chômage inférieur à celui de l'avant-pandémie    L'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors va investir 23 mds EUR dans l'électrification sur 5 ans    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Jungle/Pub sur Internet ?    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Une catastrophe environnementale et sanitaire évitée à Oran Est: L'APC d'Oran a décidé de porter plainte contre X    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Brèves Omnisports    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Un challenge au sommet de l'UA    La Sadeg améliore sa desserte    «Le pays est toujours ciblé»    Pénurie de... soldats!    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Les preuves du complot    Les APC sans majorité absolue débloquées    Lotfi Benbahmed rassure    Le temps de l'efficacité    Messi penserait à un retour au Barça    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    Les avocats mettent fin à leur grève    14 candidats en lice pour un siège de sénateur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Journée hommage dédiée au défunt écrivain chercheur, le professeur Mohand Akli Haddadou à Chemini
Béjaïa
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 11 - 2021

La municipalité de Chemini a organisé, samedi dernier, une journée hommage dédiée à l'écrivain chercheur et professeur Mohand Akli Haddadou, décédé le 19 novembre 2018.
Un riche programme a été mis en place pour la réussite de la manifestation commémorative du troisième anniversaire de la disparition du défunt Mohand Akli Haddadou, natif de la même commune de Chemini dans la tribu des Aït Waghlis.
Outre des témoignages de ses amis, proches, étudiants et ses anciens collègues, une exposition portant sur la biographie du regretté Haddadou qui avait enseigné durant plusieurs décennies au département de langue et culture amazighes de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou.
Au cours de la même matinée, les organisateurs ont baptisé la bibliothèque communale du nom du défunt. L'ensemble des intervenants n'ont pas manqué dans leurs témoignages de souligner les qualités humaines du regretté écrivain chercheur et professeur Haddadou, tout en rappelant son important apport au développement et la promotion de la langue et la culture amazighes.
Dans l'après-midi, des tables rondes et conférences animées par Djamel Laceb et Ramdane Benabi sur les œuvres, le travail de recherche et le parcours du regretté professeur Mohand Akli Haddadou né le 24 novembre 1953 à Chemini dans la région de Sidi-Aïch. C'est à l'âge quatre ans que le défunt Haddadou quitte avec ses parents sa région natale des Aït Waghls pour Alger.
Au cours d'un bombardement durant la révolution algérienne, le petit Mohand Akli est grièvement blessé et perd une jambe. Il obtient son baccalauréat en 1973, puis en 1977, il est titulaire d'une licence en littérature, suivie d'un diplôme d'études approfondies en linguistique, un master ainsi qu'une thèse de 3e cycle de linguistique berbère à Tizi-Ouzou et à Aix-en-Provence (France) en 1985 et un doctorat d'Etat en linguistique berbère en 2003 à l'université Mouloud-Mammeri de Tizi-Ouzou.
Mohand Akli Haddadou a enseigné dans deux lycées, ainsi qu'à l'ENS de Kouba et à l'université d'Alger avant de rejoindre le département de langue et culture amazighes de l'université de Tizi-Ouzou au début des années 1990.
Le défunt a fait soutenir une trentaine de travaux et encadré plusieurs thèses et avait fait partie de plusieurs jurys d'habilitation universitaire.
Mohand Alki Haddadou a produit également une riche bibliographie ayant trait à la langue berbère, à l'islamologie et à la didactique : Le défunt est l'auteur du Rêve et son interprétation dans l'islam, Guide de la culture et de la langue berbère, Almanach berbère, Les berbères célèbres, Recueil des prénoms berbères, Dictionnaire des racines berbères communes, L'apport des berbères à la civilisation universelle, Le Coran et les grandes énigmes de l'univers, Les récits coraniques confirmés par l'histoire, L'archéologie et la science »....
A. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.