Le Président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGTA    Industrie pharmaceutique: appel à organiser "El Djazaïr Healthcare" dans d'autres pays africains    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Lutte contre les feux de forêt : Henni appelle les services des forêts à redoubler de vigilance    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Création de la coordination mondiale des jeunes pour la solidarité avec le Sahara occidental    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Karaté-do - Championnat national: La région du Centre se distingue à Tlemcen    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    MC El-Bayadh: Un authentique exploit    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    Saïd Bouteflika jette un pavé dans la mare    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'école se mobilise contre la quatrième vague
Reprise pandémique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 12 - 2021

La reprise de la pandémie, après plus de deux mois d'accalmie, inquiète spécialistes et citoyens qui ne sont pas près d'oublier les dégâts provoqués par la troisième vague du Covid-19, particulièrement éprouvante et meurtrière. Faisant face à cette reprise, l'école se mobilise pour affronter la quatrième vague qui s'annonce.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Dans les établissements scolaires d'Alger, c'est le branle-bas de combat afin d'éviter la propagation du Covid-19 dont la courbe ascendante des cas de contamination a repris depuis quelques jours.
Pour le moment, le nombre des cas signalés est, selon des syndicalistes, insignifiant mais la vigilance doit rester de mise.
De même pour le nombre d'établissements fermés à cause de l'enregistrement de cas de contamination parmi le personnel.
Il y a deux semaines, c'est un lycée dans la ville d'Azazga à Tizi-Ouzou qui a été fermé. Il vient de rouvrir. Hier, des parents ont annoncé la fermeture d'une classe du cycle primaire de l'école internationale Alexandre-Dumas à Alger. Selon une source au ministère de l'Education nationale, le lycée d'Azazga est le seul établissement qui a été fermé au niveau national. Cependant, il n'est pas le seul à avoir enregistré des cas de Covid ces derniers jours, mais il s'agit plutôt de cas éparpillés par-ci par-là. En tout cas, les cas enregistrés au niveau des écoles ne sont pas si nombreux, jusqu'à présent.
«Au niveau national, il y a environ 38 000 établissements scolaires. Le nombre de cas signalés jusque-là est insignifiant. Il n'y a donc pas lieu de s'affoler. Mais vu le relâchement général à l'extérieur, les conditions de transport des élèves dans des bus bondés, le manque de moyens dans les écoles, le pire est à craindre», indique Boualem Amoura, secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l'éducation et de la formation (Satef), contacté par nos soins.
Appelant le gouvernement à doter les établissements scolaires de beaucoup plus de moyens leur permettant de faire face à toute éventualité, notre interlocuteur signale que plusieurs écoles manquent terriblement de moyens, dont le plus basique qui est l'eau. «Il y a des établissements qui n'ont même pas de femmes de ménage», souligne-t-il.
Malgré le relâchement général observé à l'extérieur, l'on veille au sein des écoles au respect des gestes barrières et l'utilisation des moyens de protection.
«Nous faisons en sorte que le protocole sanitaire soit respecté. Nous veillons à ce que tous les élèves portent leurs masques de protection en mettant à leur disposition le gel hydroalcoolique. De même pour le personnel. Tout le monde est appelé au strict respect des mesures barrières et des mesures de protection», nous explique un chef d'établissement à Alger. Il ajoute que même les parents d'élèves sont sensibilisés sur la question, les priant de ne pas envoyer leurs enfants à l'école à l'apparition du moindre symptôme.
«Nous rencontrons quelques problèmes avec les parents qui s'agglutinent devant l'entrée de l'établissement à l'heure de la sortie des classes», souligne notre interlocuteur.
Sur le portail principal de l'établissement, des affiches appelant parents et élèves à la vigilance, en ces temps de reprise de la pandémie, sont placardées.
Du côté des parents d'élèves, les mêmes craintes sont exprimées.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.