Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    JM/Haltérophilie: Faris Touairi en bronze à l'arracher, avec une prise à 161 kg    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    JM/Escrime: médaille d'or pour Saoussen Dlindah Boudiaf    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    La Cour constitutionnelle célèbre le 60e anniversaire de l'indépendance    Mise en garde contre l'escalade marocaine au Sahara occidental occupé    Il y a 2 ans, les crânes des symboles de la résistance algérienne retrouvaient leur terre natale    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    «Le Maroc essaie d'effacer les preuves»    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Deux unités de production de médicaments anticancéreux et de stylos à insuline inaugurées à Alger    JM / Athlétisme (2e journée): résultats techniques des finales    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Deux clubs espagnols se disputent Isco    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    El Tarf: Renforcement du réseau d'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Makri avance sa proposition    Le sens et les messages d'un défilé    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Les déchets ménagers inquiètent    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    «C'est un superbe cadeau!»    Oran vibre au rythme de la mode algérienne    Il était une fois le rai d'antan!    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coûtera-t-il moins cher ?
TEST ANTIGENIQUE EN PHARMACIE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 01 - 2022

La stratégie de dépistage du Sars-CoV-2, virus responsable de Covid-19, se renforce. Les pharmaciens d'officine viennent enfin d'être autorisés à pratiquer un dépistage individuel par tests antigéniques via prélèvements nasopharyngés. Une mesure qui vise en premier lieu à rendre ce moyen de dépistage à la portée des citoyens. Le test antigénique coûtera-t-il moins cher en pharmacie comme l'avaient promis les deux ministres, ceux de la Santé et de l'Industrie pharmaceutique ?
Les Algériens pourront désormais effectuer les tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques nasopharyngés pour détecter le virus de Covid-19, en pharmacie d'officine.
Cette mesure prise en plein cœur d'une quatrième vague épidémique qui déferle sur notre pays intervient pour mettre fin au monopole des laboratoires d'analyses médicales. Très sollicités depuis la flambée du variant Omicron du coronavirus, nombre de ces établissements n'ont pas hésité à revoir à la hausse les prix des tests de dépistage de Covid-19. Alors qu'il coûtait entre 2 000 et 2 500 dinars en temps d'accalmie, le test antigénique a atteint, ces derniers jours dans certains laboratoires, les 4 000 dinars. L'implication des pharmacies d'officine dans l'opération de dépistage vise non seulement à absorber l'explosion de la demande des citoyens sur les tests antigéniques, mais aussi à réduire le coût de ce prélèvement nasopharyngé.
C'est ce qu'a affirmé d'ailleurs le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, qui a reconnu que les tests virologiques qui détectent des protéines spécifiques du virus Sars-CoV-2 sont effectués à des prix «très élevés». Il estime que cette décision permettra probablement de réduire ces coûts et que le test antigénique coûtera 1 700 dinars. Encore plus optimiste, le ministre de l'Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, assure que cette autorisation permettra une baisse de prix de plus de 50%. Selon lui, un test effectué en pharmacie coûtera 1 500 dinars. Pour le Syndicat national des pharmaciens d'officine (Snapo), l'autorisation des pharmacies à pratiquer le dépistage du Sars-CoV-2 par le test antigénique, l'une de ses revendications depuis l'avènement de la pandémie de Covid-19, intervient dans l'intérêt des citoyens algériens. «De par leur proximité, les pharmacies faciliteront justement l'accessibilité au dépistage», assure son président, Messaoud Belambri.
Il estime que la généralisation de ce moyen de dépistage va contribuer également à le rendre accessible aux citoyens en termes de prix. «L'un des objectifs de cette décision est justement de proposer le test antigénique à des prix plus accessibles», dit-il.
Le président du Snapo fait savoir, à cet effet, que l'Institut Pasteur d'Algérie a déjà publié une liste qui compte 15 tests antigéniques homologués. Rappelant que les prix de gros de ces produits de dépistage de Covid-19 varient actuellement entre 1 500 et 2 000 dinars, il précise que leurs coûts en pharmacie restent tributaires des fournisseurs. «Nous espérons que les prix pratiqués par les laboratoires pharmaceutiques, les importateurs et les distributeurs seront raisonnables», dit-il.
Ry. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.