Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La FAF dénonce un groupe de faux prospecteurs et d'entraîneurs nationaux
Détection des jeunes talents
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 02 - 2022

C'est une première dans le football national même si la nature du «délit» est légion dans les circuits footballistiques en Algérie.
Dans un communiqué publié sur son site officiel, la Fédération algérienne de football (FAF) assure avoir identifié «un groupe d'individus usurpant la fonction de prospecteurs et d'entraîneurs nationaux opérant dans un cadre organisé illégal». Ce groupe «d'escrocs» agirait à l'occasion des compétitions de jeunes en se présentant sur les lieux des matchs «munis de faux badges».
L'information qui ne surprend point par la véracité d'un tel fait grave serait, à en croire la Fédération algérienne de football, le fruit d'un travail de repérage accompli par la DTN conjointement avec le département de l'intégrité présidé par M. Abdelhalim Djendoubi. Cette mission a été menée dans un cadre préventif «visant à protéger les compétitions et les joueurs, les jeunes en particulier», affirme la FAF dans son communiqué.
Aussi, considérant à juste titre «ces pratiques illégales», la FAF qui «rappelle que ce genre de missions de prospection ont leur cadre organisationnel à travers les directions et les services concernés», annonce qu'elle «se réserve le droit de poursuivre en justice tous ceux qui se sont adonnés et/ou s'adonneront à l'avenir à ce genre de pratiques» et qu'à cet effet «elle a déjà effectivement engagé une action devant les juridictions compétentes pour les personnes identifiées».
Des questions demeurent toutefois entières au sujet de cette «découverte» faite par deux structures de la fédération. Et principalement le timing d'une telle annonce. Pourquoi la FAF a attendu presque un an pour dénoncer puis prendre ses responsabilités sur une «activité» qui n'a jamais été aussi prospère que durant les deux dernières décennies. Depuis exactement l'apparition de la première académie en Algérie, celle du Paradou AC créée par l'ex-président de la FAF Kheireddine Zetchi ?
La prospection des jeunes n'ayant jamais été, par le passé, une activité balisée par des textes réglementaires au niveau des clubs, il devient inquiétant qu'un tel «commerce» prospère sous une forme impliquant des structures de la fédération. Prospecter au nom de la DTN au profit des sélections de jeunes et sur le plan local notamment revient à dire que ces «individus» disposent d'une sorte de «mandatement» de la part de la Direction technique nationale. Et donc, les fameux «faux badges» sont fournis par ladite structure fédérale. Un club des différents championnats en Algérie ne pourrait légalement «collaborer» à cet exercice s'il n'était pas capable de vérifier «qui est qui» et «qui fait quoi», sinon il exposerait ses jeunes éléments à toutes les manigances de ces vendeurs de (faux) rêves. Officiellement, la seule structure qui a l'aval pour parler au nom de la DTN, et donc de la FAF, est la task-force établie en France et qui s'occupe de la prospection et de la prise en charge des footballeurs d'origine algérienne en Europe. Elle a été installée par l'ex-président de la FAF Kheireddine Zetchi et est placée sous l'égide du DTN/FAF, Ameur Chafik.
En ne livrant pas les noms de ces individus coupables d'escroquerie et de faux et usage de faux, la FAF obstrue toute enquête judiciaire en cours ou à venir. Soit, elle fournit le contenu intégral de cette machination à l'opinion, sinon elle doit laisser la justice agir en respectant les règles d'une instruction qui pourrait déboucher sur des réseaux mafieux que tout le monde connaît mais que personne ne dénonce. Certainement qu'en termes de communication, la FAF n'est pas un modèle mais...
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.