Fête de l'indépendance: le MAE rend hommage à ses diplomates et cadres décédés en fonction    JM: programme des athlètes algériens    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Mali: les sanctions de la Cédéao levées, le nouveau calendrier électoral dévoilé    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    ANP: Saïd Chanegriha promu au grade de Général d'armée par le Président Tebboune    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    JM (8e journée) : tableau des médailles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Géostratégie en gestation    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «Vous avez une bataille à mener»    En dents de scie    «Nous revenons par la grande porte»    Contacts établis avec Ziyech    10e place pour Reguigui en course en ligne    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le poids du passé...
Finale de la CAN-2021, ce soir (20h) à Yaoundé : Egypte-Sénégal
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 02 - 2022

Baisser de rideau sur la 33e édition de la Coupe d'Afrique des nations, ce soir (20h) à Yaoundé, avec la finale Sénégal-Egypte que les pronostiqueurs envisageaient peu au coup de starter de cette épreuve très éprouvante pour certains grands d'Afrique à l'exemple de l'Algérie, champion sortant, et du Cameroun, pays organisateur.
Fin de tournoi et de calvaire, la CAN du Cameroun fut un chef d'œuvre de faits inédits. Comme cette finale, ce soir, entre les Lions de la Teranga et les Pharaons d'Egypte. Un duel qui se répétera dans moins de deux mois à l'occasion d'un barrage pour le Mondial-2022 au Qatar. D'où les mille enjeux de cette confrontation préliminaire que le septuple champion continental, l'Egypte, veut remporter face à un vis-à-vis qui, en deux finales (2002 au Mali et 2019 en Egypte) n'avait que ses yeux pour pleurer son triste sort face respectivement au Cameroun et l'Algérie.
Une quête d'une première que Sadio Mané et toute la tanière adulée par les millions de Gaïndés veulent assurer avec brio. L'entame à pas de tortue de ce tournoi des camarades d'Edouard Mendy n'avait pas altéré ce statut de favoris dans un tournoi qui a valu beaucoup de misères à d'autres gros calibres comme l'Algérie, le Ghana, le Nigeria et autre Maroc. Les Lions de la Teranga ont progressé au fil de la compétition alignant des prestations solides défensivement puis de plus en plus percutantes sur le plan offensif.
Le groupe conduit par le chevronné Aliou Cissé qui disputera sa troisième finale, la deuxième comme sélectionneur, avance avec ses certitudes en tentant d'être le plus chirurgical possible.
Les obstacles qui se sont dressés sur son chemin ont eu à découvrir de quelle chair se nourrit un lion de la Basse-Casamance. Le Burkina Faso puis la Guinée Equatoriale, des voisins qui ne partaient dans la brousse qu'ils pensaient connaître, ont fini par craquer au détour d'âpres batailles. Celles que Kalidou Koulibaly et ses camarades affectionnent. Le Sénégal qui dispose de l'effectif le plus cher de cette Coupe d'Afrique peut saisir cette opportunité d'être la seule équipe invaincue dans ce tournoi pour décrocher sa première étoile africaine en espérant que dans deux mois dompter à nouveau ses Pharaons qui, après un début raté, ont carbonisé toutes les velléités adverses.
Des Pharaons à la sauce portugaise
C'est méconnaître l'histoire de l'Egypte antique que de trancher que c'est mal barré pour les footballeurs du Nil. Défaits par le Nigeria, puis inquiétés par deux petits poucets (Guinée-Bissau et Soudan) lors du premier tour, les Pharaons laissaient penser que leur chemin s'arrêterait face à la Côte d'Ivoire, en huitièmes de finale. Mais face aux bourreaux de Belmadi et des Verts, Mohamed Salah va démontrer qu'ils étaient loin d'être un simple faire-valoir. 120 minutes et une série de tirs au but ont été, aussi, nécessaires pour se débarrasser des Eléphants un peu trop prétentieux à l'exemple de leur capitaine Bailly qui tentait une vaine panenka face au gardien Abou Gabal. Davantage mis en confiance, les capés de Queiroz s'offriront 120 minutes supplémentaires de sacrifices et de sueurs pour écarter des Lions de l'Atlas qui faisaient figure de grands favoris. Cette fois, Abou Gabal ne sera pas cet homme sur lequel l'Egypte pouvait compter pour s'interposer face aux Marocains. L'homme du match, c'est Mohamed Salah, buteur puis passeur sur le second but, celui de la qualification, signé Mahmoud Hassan «Trezeguet».
L'épopée égyptienne devenait alors intéressante et la fameuse expression formulée par le légendaire buteur des Three Lions, Gary Lineker, qui dit que «le football est un jeu qui se joue à onze, et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne» allait s'appliquer aux égyptiens dont l'obstacle constitué par la sélection du pays organisateur ne semblait pas infranchissable. Pour preuve, malgré des conditions défavorables, un arbitrage vicié, Abou Gabal a été à nouveau sollicité pour faire la décision lors d'une éprouvante série de tirs au but. Quid alors du Sénégal ? L'Egypte qui ne sait plus perdre dans les grands rendez-vous aura en face un adversaire qui a peur de son passé mais qui croit en ce qu'il a présentement. Explication ouverte, en somme, à tout. Et, mieux, spectacle garanti.
M. B.
C'est l'actuel meilleur arbitre en Afrique
Le Sud-Africain Victor Gomes au sifflet
L'arbitre sud-africain Victor Gomes a été désigné pour officier la finale de la CAN-2021 entre l'Egypte et le Sénégal, ce soir (20h) au Stade Olembe de Yaoundé. Considéré comme l'un des meilleurs arbitres du continent, Victor Gomes a dirigé plusieurs rencontres lors de la CAN-2021 dont le match Algérie-Côte d'Ivoire (1-3) du premier tour, ainsi que le quart de finale Sénégal-Guinée équatoriale (3-1). Gomes sera assisté de son compatriote Zakhele Thusi Granville Swela et Sooru Phatsoane (Lesotho).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.