Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Iran annonce �tre pass� � l'enrichissement industriel d'uranium
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 04 - 2007

L'Iran a annonc� hier �tre pass� � l'enrichissement industriel d'uranium, nouveau d�fi � la communaut� internationale lanc� � l'occasion de la Journ�e nationale du nucl�aire.
�Nous sommes r�unis ici aujourd'hui pour c�l�brer l'entr�e du projet d'enrichissement d'uranium � un niveau industriel�, a annonc� le pr�sident de l'Organisation iranienne de l'�nergie atomique, Gholam-Reza Aghazadeh, depuis l'usine d'enrichissement de Natanz, dans le centre de l'Iran. M. Aghazadeh a aussi annonc� �le d�but de la production en masse de centrifugeuses� pour l'enrichissement d'uranium. Ces annonces constituent un v�ritable d�fi � la communaut� internationale, le Conseil de s�curit� des Nations-Unies ayant exig� dans maintenant trois r�solutions que l'Iran suspende ses activit�s d'enrichissement d'uranium. �Nous sommes r�unis ici aujourd'hui pour c�l�brer l'entr�e du projet d'enrichissement d'uranium � un niveau industriel�, a dit M. Aghazadeh, devant une assistance r�unie pour la Journ�e iranienne de l'�nergie nucl�aire. Le pr�sident Mahmoud Ahmadinejad, qui participe � cette c�r�monie, devait prendre la parole peu apr�s M. Aghazadeh. Les autorit�s iraniennes avaient d�clar� qu'elles devaient annoncer � cette occasion une �bonne nouvelle� sur le programme nucl�aire. Ce premier anniversaire de la Journ�e du nucl�aire iranien marque la date o� l'Iran avait r�ussi � enrichir de l'uranium � un niveau de 3,5%, suffisant pour produire du combustible nucl�aire. M. Aghazadeh s'est exprim� devant une assembl�e rassemblant des responsables du r�gime, des ambassadeurs �trangers et la presse. La c�r�monie s'est ouverte par l'hymne de la R�publique islamique et la r�citation d'un verset du Coran, avant qu'un chanteur entonne un hymne � la nation sur un air de pop musique, qui a paru arracher quelques larmes au pr�sident iranien. Le Conseil de s�curit� de l'ONU a impos� dans ses deux derni�res r�solutions (1737 et 1747) des sanctions sur les programmes nucl�aire et balistique iraniens, � cause de son refus de suspendre son enrichissement. Ce proc�d� permet d'obtenir aussi bien du combustible pour une centrale nucl�aire que la mati�re premi�re d'une bombe atomique. Les grandes puissances craignent que la R�publique islamique ne d�tourne son programme civil � des fins militaires afin d'obtenir la bombe, alors que T�h�ran a toujours d�menti que telle soit son intention. Dimanche, l'Iran a r�p�t� qu'il refusait de discuter de son �droit l�gitime� � l'enrichissement d'uranium. �Nous ne faisons rien qui soit contraire au Trait� de non-prolif�ration (TNP) et il n'y a aucune raison (...) pour suspendre� le programme d'enrichissement d'uranium, a affirm� le porte-parole du minist�re des Affaires �trang�res, Mohammad Ali Hosseini. L'objectif d�clar� de l'Iran est d'installer dans un premier temps environ 3.000 centrifugeuses, d'ici mai 2007, pour l'enrichissement d'uranium dans les immenses halls souterrains de l'usine de Natanz. A la mi-f�vrier, T�h�ran avait annonc� � l'Agence internationale de l'�nergie atomique (AIEA) y avoir install� � Natanz deux premi�res cascades, ou assemblages, de 164 centrifugeuses chacune, et achev� l'installation de deux autres, sans les mettre en route pour autant.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.