Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Un vendredi calme sans Hirak    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BANQUE D'ALG�RIE - ALG�RIE POSTE
La pol�mique !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 10 - 2007

Les longues files d�attente au niveau des guichets d�Alg�rie Poste et le manque de liquidit�s ont fini par faire r�agir le ministre des Postes et des Technologies de l�information et de la communication.
Boudjema� Ha�chour a ouvertement accus� la Banque d�Alg�rie de n�avoir pas mis assez d�argent � la disposition d�Alg�rie Poste, consid�rant que cette derni�re ne pouvait �tre la seule incrimin�e. Mise en cause par le ministre, la Banque d�Alg�rie a r�agi dans un long communiqu� dans lequel elle donne sa version des faits. Premi�re mise au point, la Banque d�Alg�rie : �Le volume de billets et pi�ces en circulation est g�n�ralement en fonction des besoins exprim�s par les agents �conomiques pour r�gler notamment leurs transactions courantes ou par besoin de pr�caution qui en augmente le niveau de th�saurisation. Les r�servations par ces derni�res pour couvrir leurs besoins en cette monnaie s'effectuent � J-1, c'est-�-dire � la veille de la mise � disposition par les agences de la Banque d'Alg�rie.� Cette derni�re consid�re que le manque de liquidit�s est d� au fonctionnement propre d�Alg�rie Poste. A l�instar des 21 banques et institutions financi�res, Alg�rie Poste accomplit les retraits de monnaie fiduciaire au niveau des agences de la Banque d'Alg�rie situ�es dans les chefs-lieux de wilaya. Mais Alg�rie Poste se distingue surtout par �de fortes demandes de retraits, mais aussi par une quasi-absence de versements aux guichets de la Banque d'Alg�rie et une faible participation au syst�me de t�l�compensation des ch�ques et autres instruments de paiement�. La Banque d�Alg�rie rappelle �galement que �les retraits de monnaie fiduciaire effectu�s par Alg�rie Poste au niveau des guichets de la Banque d'Alg�rie ont couvert 100% de la demande exprim�e du 1er au 9 octobre 2007, note la Banque d'Alg�rie. Ce taux moyen national a �volu� de 72,3 % en juillet � 93,8% en ao�t et � 67,98% en septembre 2007�. La Banque d�Alg�rie estime donc avoir pris toutes les dispositions pour faire face � la forte demande en p�riode de f�tes en augmentant �substantiellement la production de billets de banque qui est actuellement multipli�e par trois par rapport au d�but de l'ann�e en cours�. La Banque centrale rappelle � cet �gard que �les demandes de retrait d'Alg�rie Poste op�r�es au niveau du syst�me des paiements ARTS (r�glement en temps r�el de gros montants et paiements urgents) sont pass�es de 46,63 milliards DA en mars 2006 � 115,12 milliards DA en septembre 2007, avec une pointe de 122,24 milliards DA en juillet 2007�. En 2007, la Banque d�Alg�rie a �galement constat� �un ralentissement de la vitesse de circulation de la monnaie fiduciaire� d� � �une th�saurisation accrue, c'est-�-dire une circulation fiduciaire hors circuit bancaire. Ce ph�nom�ne amplifie les sorties de la monnaie fiduciaire de la Banque d'Alg�rie�. La Banque centrale consid�re que �le rafra�chissement de la monnaie fiduciaire en circulation, qui est op�r� en permanence et d'une mani�re syst�matique, se fait � travers son entretien pour authentifier tout billet entrant dans ses caisses et pour s�parer les coupures en bon �tat � remettre en circulation celles qui sont us�es et orient�es donc vers la destruction �. Cet �change de mises au point n�a en rien arrang� les affaires des usagers qui ont continu�, hier, � patienter des heures avant de pouvoir encaisser un ch�que.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.