Hydrocarbures: un régime fiscal propre au secteur encouragera l'investissement étranger    L'ex-député ‘'spécifique'' risque 6 mois de prison ferme    CAMPAGNE ELECTORALE : L'ANIE enquêtera sur la provenance des financements    POUR ATTEINTE A L'UNITE NATIONALE : Un an de prison à l'encontre de 21 détenus    Algérie - Gabon: vers la création d'un conseil économique pour les hommes d'affaires    ACCIDENTS DE LA ROUTE A OUARGLA : Trois morts et une quinzaine de blessés    L'OLP condamne l'assassinat d'un chef du Djihad islamique par Israël à Ghaza    SIDI BEL ABBES : Campagne de sensibilisation sur les risques du monoxyde de carbone    Les hauteurs de Bordj Bou-Arréridj revêtus de neige    Liverpool : Mauvaise nouvelle pour Salah ?    Belmadi évoque le retour de Soudani en sélection    Belmadi : «Cela fait un bon moment que je suis le parcours de Spano-Rahou, Halaïmia et Zorgane»    Crise en Bolivie: Morales se réfugie au Mexique, une présidentielle avant le 22 janvier    10e Fica : trois courts métrages projetés à Alger    FP: les recommandations comme feuille de route pour améliorer la performance des établissements    L'UE octroie 55 millions d'euros d'aide humanitaire    Les états de l'OCI saisissent la Cour internationale de justice    Le portrait du président Chadli parmi les objets jetés    Chlef: affectation d'un quota supplémentaire de 1.000 logements    65 projets agréés et financés par la Cnac depuis le début 2019    Le docteur Mohamed Boughlali de retour chez les Verts    Les Chipolopolo à pied d'œuvre à Alger    Où se jouera le derby MCA-CRB ?    Haddam plaide pour un contrôle plus rigoureux    Une femme se plaint d'y être inscrite à son insu    Présidentielle : les soutiens encombrants de Tebboune    La Turquie commence à renvoyer des terroristes étrangers    Les écoles primaires paralysées hier    Méli-mélo pomme-chocolat    L'UE prolonge les sanctions contre le gouvernement de Maduro    Réquisitoire imparable contre l'amnésie officialisée    Ateliers de formation cinématographique    De précieux manuscrits médiévaux divisent l'Islande et le Danemark    Festival international de danse contemporaine: l'Algérie, l'Egypte, le Maroc et la Tunisie à l'honneur    Le boulimique penchant de l'exécutif Bedoui à s'attaquer aux sensibles dossiers    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed: Ouverture du procès des 42 détenus du Hirak    DTN : nouveaux staffs des sélections nationales de jeunes: De surprenantes désignations    Vaccination contre la grippe : plus de 46.400 doses réceptionnées    Bouira: Une bouteille de gaz butane explose, un blessé grave    26 wilayas au salon des arts plastiques    Elections législatives : L'Espagne retourne aux urnes dans un climat crispé    Le courroux des producteurs    Marché pétrolier international Le panier de l'Opep établi à 61,98 dollars le baril    Para-athlétisme/Mondiaux-2019: L'Algérie provisoirement 5e au classement    Projet de loi sur les hydrocarbures Sonatrach continuera à développer le conventionnel    Les manifestations se poursuivent    Cinéma : 10e Fica: projection de "Fatwa", un film dénonçant la montée de l'extrémise en Tunisie    Oum El Bouaghi : signature d'accord pour la gestion de deux salles de cinéma    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ALORS QUE L�ANN�E SCOLAIRE A �T� COURTE ET B�CL�E
Les parents d��l�ves entre r�signation et inqui�tude
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 05 - 2010

L�ann�e scolaire s�ach�ve en queue de poisson. Elle aura �t� l�une des plus courtes de l�histoire de l�Alg�rie en raison des larges mouvements de gr�ve qui l�ont jalonn�e, au grand dam des parents d��l�ves qui redoutent, avant tout, que leurs enfants en p�tissent. Ceci d�autant que la Coupe du monde, l��v�nement plan�taire qui se d�roulera au mois de juin prochain, imposera l�ach�vement des cours pr�matur�ment � la fin du mois de mai.
F.-Zohra B. - Alger (Le Soir) - D�s le d�but de l�ann�e scolaire, les syndicats autonomes ont annonc� la couleur en entamant une gr�ve qui s�est �tal�e sur 21 jours, provoquant le courroux des associations des parents d��l�ves. Les gr�ves et journ�es de protestation se sont poursuivies par la suite, paralysant les cours et obligeant la tutelle et les responsables des �tablissements � �tablir dans l�urgence un programme de rattrapage en vue d�achever le programme. Mais le stress rattrape les parents d��l�ves � l�approche des examens de fin d�ann�e. Et si certains d�entre eux affichent une attitude calme, arguant que les sujets d�examens ne porteront que sur les le�ons re�ues, d�autres paniquent du fait que leurs enfants n�ont pas assimil� tous les cours. Pour A. Mohamed, p�re d�une coll�gienne, la situation est pr�occupante. Pire, dira-t-il, elle est d�sesp�r�e, puisque, selon lui, sa fille, perturb�e pas la s�rie de gr�ves, a vu son niveau baisser. �Nous sommes inquiets et aurions pr�f�r� que cette ann�e soit d�clar�e blanche. Il ne sert � rien de se voiler la face en voulant � tout prix nous rassurer que les sujets ne porteront que sur les cours dispens�s �, a d�clar� le parent d��l�ve. Mme Lamia D. abondera dans le m�me sens en confiant qu�elle consacrera les vacances scolaires de ses enfants aux cours de soutien intensifi�s. �J�ai trois enfants scolaris�s dans les diff�rents paliers et on ne se r�sout pas � partir en vacances car nous avons remarqu� une baisse de leur niveau et il faut qu�ils se rattrapent en pr�vision de l�ann�e prochaine. Il est s�r que les cours de rattrapage ne leur ont pas suffi pour assimiler les cours rat�s�, s�indigne cette maman. Faisant r�f�rence, par ailleurs, � la Coupe du monde qui implique que l�ann�e scolaire sera imp�rativement boucl�e � la fin du mois de mai, d�autres parents ont insist� sur le fait qu�aucun �v�nement ne n�cessite que l�ann�e soit �b�cl�e� et le programme p�dagogique s�rieusement amput�. �Nos enfants ont d�j� souffert des s�ries de gr�ves, ils n�ont pas assimil� tous les cours et devront, en sus, terminer les cours et les examens le 25 mai. Cette situation est inqui�tante, et la tutelle aurait mieux fait de proclamer l�ann�e blanche�, explique une autre parente d��l�ve. Mais ces avis ne sont pas partag�s par tous les parents puisque certains d�entre eux s�estiment satisfaits du fait que leurs enfants ne seront examin�s que sur les cours dispens�s au cours de l�ann�e. Ils voient ainsi une possibilit� pour leur prog�niture de ne r�viser qu�un nombre r�duit de cours et d�avoir un maximum de chances de passer en classe sup�rieure. �Mes enfants ont pu terminer le programme de rattrapage au niveau de leurs �tablissements scolaires, et franchement, nous pr�f�rons �tre optimistes et aborder les examens de fin d�ann�e dans la s�r�nit�. Ainsi, ils n�auront � r�viser qu�un nombre r�duit de cours, ceux qu�ils auront termin�s d�ici la mi-mai�, explique un parent d��l�ve. Si les avis des parents divergent, il n�en demeure pas moins que les �l�ves, en d�pit de l�intensification des cours de rattrapage et de la limitation des sujets d�examen, subiront in�vitablement les effets d�une ann�e scolaire men�e tambour battant et interrompue par des gr�ves cycliques.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.