Crise politique et dialogue national: Une liste et des couacs     22ème vendredi de protestation: «Pas de dialogue sans la libération des détenus d'opinion»    Affaires Haddad et Tahkout: Ghoul en prison, Zoukh sous contrôle judiciaire    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Sénégal 0 - Algérie 1: Héroïques jusqu'au bout    Analyse - Un cocktail à l'algérienne    Comment ils ont joué    Bac: un taux de réussite de 49,06%    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Edition du 20/07/2019    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Le «Hirak» se hisse au sommet de l'Afrique des peuples !    6.800 agents et 25 laboratoires en alerte    Position du Collectif de la société civile du dialogue national    Le peuple tient le cap    Dix personnes incarcérées    Un intérêt soutenu pour la filière blé    Le groupe Sonelgaz accompagnera le programme national    Plusieurs vétérinaires pour le contrôle de la vente et de l'abattage    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Les téléspectateurs toujours emballés    Lancement de la 2e phase qualificative    Le casse-tête des médecins spécialistes    Entre satisfactions et défaillances…    Un diplomate turc tué à Erbil    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    VIGNETTES AUTOMOBILES : La période d'acquittement prendra fin le 31 juillet    ORAN : Démantèlement d'un réseau de trafic de véhicules    PRISON D'EL-HARRACH : Amar Ghoul rejoint ses partenaires politiques    La tombe de Kamel-Eddine Fekhar profané    STATION REGIONALE DE PROTECTION DES VEGETAUX A MOSTAGANEM : Alerte à la mineuse de la tomate de saison    AFFAIRES SONATRACH ET KHALIFA : Chakib Khelil et Rafik Khalifa seront rejugés    Bac 2019 à Sétif : Plus de 10.000 candidats admis    Algérie-Sénégal : Historiquement, c'est les Verts qui ont l'avantage    La Revue nationale volontaire sur la mise en œuvre des ODD présentée par l'Algérie à New York    Mesures légales pour relancer la production    Trump accusé de racisme par le Congrès    Révolution populaire : mémoire, identité et avatars constitutionnels    ACTUCULT    La mise en œuvre de l'Accord d'Alger sur le Mali toujours «en cours»    Village Sahel (Bouzeguène) : Ouverture, demain, du Festival Raconte-arts    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le premier match des Verts coïncidera avec les premières épreuves du Bac : La date du Bac avancée ?
Publié dans Horizons le 08 - 12 - 2009

Photo : Slimene SA. Va-t-on vers la modification de la date des épreuves du Bac fixée au 13 juin prochain ? La programmation, les 13, 18 et 23 du même mois, des matchs des Verts dans le cadre du premier tour de la coupe du monde, oblige les responsables du secteur à revoir cette échéance.
Bien qu'elle ne constitue pas le sujet de l'heure, devant le rattrapage des cours, et les mesures préventives contre la grippe A en milieu scolaire, cette question suscite d'ores et déjà l'inquiétude de l'ensemble de la famille de l'Education, des élèves et de leurs parents en premier lieu, sachant pertinemment qu'un tel évènement sportif, tant attendu, ne laisse nullement indifférents les fans des Fennecs, les jeunes particulièrement.
L'ambiance festive ayant suivi la qualification de notre équipe en coupe du monde, en est d'ailleurs la preuve parfaite. Pour le ministère de l'Education nationale, le problème reste posé, nécessitant une réelle concertation, dans les jours à venir, avec les différents partenaires de la tutelle, d'autant plus qu'il s'agit du dernier et plus important examen du cursus scolaire.
« La tutelle se prononcera le moment venu », précise-t-on au ministère de l'Education. Mais tout porte à croire que la date du Bac, fixée au 13 juin, serait avancée. Ce sont d'ailleurs les propositions que comptent soumettre certains syndicats du secteur et les associations des parents d'élèves à M. Benbouzid. De l'avis de M. Larbi Nouar, coordinateur du Cnapest, l'idéal serait d'avancer d'une semaine la date de cet examen. « Nous proposerons, le moment venu, la tenue des épreuves du Bac, du 6 au 12 juin.
Une décision qui n'affectera nullement les élèves, d'autant plus que l'achèvement des cours pour les élèves de terminale est fixé au 25 mai prochain », a affirmé M. Nouar. C'est aussi l'avis de l'UNPEF. Son secrétaire général, M. Saddek Dziri, estime que le maintien de la date des épreuves du Bac serait fort préjudiciable à la concentration des élèves lors des épreuves. Il suggère sa tenue bien avant le 13 juin, pour qu'il s'achève la veille du match à même d'éviter à des milliers de jeunes candidats de subir des pressions de toutes parts. « Dans de telles circonstances, il faut garantir aux candidats un environnement calme et serein », estime-t-il
Faisant exception, le coordinateur du Snapest, M. Méziane Mériane, estime que le maintien des épreuves du Bac, à leur date initiale, n'influera aucunement sur l'état psychologique des candidats. Selon M. Mériane, le Bac ne se prépare pas la veille de l'examen. C'est un travail de longue haleine, d'où la nécessité de maintenir les dates initiales aussi bien pour toutes les épreuves que pour l'achèvement des cours.
Selon ce syndicaliste, il n'y a pas lieu de chambouler tout ce qui a été tracé depuis l'été dernier. Il faut maintenir les dates fixées pour les examens de fin d'année et respecter les décisions incluses dans le calendrier de l'année scolaire.
Ce qui n'est guère du goût des parents d'élèves. Ils craignent déjà l'impact de l'ambiance de cet événement sportif planétaire. « La haute tension que nous avons eu à supporter avant et après les deux matchs de l'équipe nationale en Egypte et au Soudan - les rues étant des jours durant investies par les jeunes - nous met devant nos responsabilités, avancer la date des épreuves du Bac. Une coïncidence qui risque de déconcentrer les élèves ». C'est l'appréhension des parents d'élèves. Par le biais de son président, M. Hadj Dellalou, la Fnape (Fédération nationale des associations des parents d'élèves), compte demander au premier responsable du secteur d'avancer cette échéance, pour l'intérêt des postulants au Bac, les candidats au BEM et ceux des épreuves d'entrée en première année moyenne n'étant pas concernés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.