POURSUIVI POUR « TRAFIC FONCIER » : Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    JSK : Belaïli : «Je suis doublement content»    MCA : Bakir tranchera son avenir avant la fin de la semaine    Ma réaction de citoyen au dernier discours du « Guide Suprême de la Nation », AGS !    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    MASCARA : Un dealer arrêté à Tighennif    Entre incohérences et absence de stratégie    Vers une conférence nationale en septembre    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    Serraj prépare la contre-offensive à Tripoli    Biden devance Trump dans les sondages    La société civile pour une transition de «rupture»    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Une victoire pour se mettre au vert    Le cas Ounas divise les Verts    Amical : Le Sénégal s'impose face au Nigéria    Autopsie d'un complot    Les réseaux sociaux bloqués pour contrer la fraude    Résultats de l'examen Cinquième à Sétif : un taux de réussite de 85,08 %    Ouverture de six plages et 700 agents de la protection civile mobilisés    3 hectares de blé et d'orge détruits par un incendie    Sassel-plage abrite le lancement de la saison estivale    Approvisionnement en eau de puits non contrôlés : L'APC de Sétif tire la sonnette d'alarme    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    Inas célèbre ses dix ans d'enseignement de tamazight    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    La crise, c'est eux!    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Chine - Russie : Elever leurs relations au niveau d'un partenariat de coordination stratégique global    Hommage à Ahmed Kellil    Quelques scénarios de sortie de crise    Dialogue… ?    Des noms communs devenus des toponymes composés    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marché pétrolier: Le brut toujours en baisse
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 02 - 2018

Les prix du pétrole ont reculé légèrement, hier, en cours d'échanges européens avant les données hebdomadaires sur les stocks américains et après trois séances de baisse marquée dans un marché renouant avec la prudence.Vers 11H20 GMT (12H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 66,70 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 16 cents par rapport à la clôture de mardi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de mars cédait 27 cents à 63,12 dollars. Depuis vendredi, les cours du baril sont entraînés dans le mouvement de vente qui frappe tous les actifs à risque. «La baisse était modérée comparée au carnage qu'il y a eu à Wall Street. Cette baisse du marché action n'est pas due à une faiblesse de la croissance mondiale, donc le prix du pétrole résiste», a commenté Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group. Les analystes digéraient également le rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les perspectives du marché. «L'EIA prévoit une production américaine de brut de 10,6 millions de barils par jour en 2018 et de 11,2 millions de barils par jour en 2019, soit une révision à la hausse de 300.000 barils par jour par rapport aux prévisions publiées en janvier», a souligné l'Agence dans un communiqué publié mardi. «Ces révisions prouvent que personne n'arrive à prévoir l'ampleur de la hausse de production de pétrole de schiste, et surtout pas l'Opep», a estimé Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix autres producteurs, dont la Russie, se sont engagés fin 2016 à limiter leurs extractions pour permettre au marché de retrouver l'équilibre. L'accord, qui a été renouvelé deux fois et court à présent jusqu'à fin 2018, a permis aux prix de décoller, mais les producteurs américains, qui ne sont pas engagés dans cette initiative, multiplient leur production. Dans ce contexte, les données hebdomadaires de l'EIA sur les stocks américains et sur la production nationale donneront un indice de la production à moyen terme. Pour la semaine achevée le 2 février, les analystes tablent sur une nouvelle hausse de 3 millions de barils des réserves de brut, d'un million de barils de celles d'essence et sur une baisse des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et diesel) de 1,5 million de barils, selon un consensus compilé par l'agence Bloomberg.
Mais la fédération professionnelle de l'American Petroleum Institute (API), qui publie ses propres données à la veille de celles de l'EIA, a fait état d'une baisse inattendue des stocks de brut, selon plusieurs analystes.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.