L'AS Roma vise un jeune buteur brésilien    Tournoi international ITF juniors-Tableau double: le Chypriote Chapides et l'Espagnol Salmeron sacrés    Le conteur Mahi Seddik au 3e Festival du conte de Larache (Maroc)    TSA nous menace de poursuites judiciaires pour avoir publié l'interview de Mr Hadj Nacer sans “autorisation”.    Foot/Coupe arabe des nations U20: l'Algérie bat la Palestine 1-0    Un 53e vendredi grandiose à Alger    AIR ALGERIE : Le PNC décide la suspension de la grève    L'AVICULTURE EN CRISE : Le poussin ne trouve pas preneur à Tiaret    L'Espagne dispute à l'Algérie ses eaux territoriales    MOSTAGANEM : Le chef de cabinet de la wilaya placé sous mandat de dépôt    LE 22 FEVRIER DECRETE JOURNEE NATIONALE : 1er anniversaire du hirak, tout a changé    REVISION DE LA CONSTITUTION : Le projet prêt d'ici le début de l'été    MASCARA : La BRI arrête 4 dealers à Tighennif    MASCARA : Un mort sur la RN 14    TIARET : Saisie de 195 kg de viande congelée impropre à la consommation    EX-MINISTRES ET WALIS CITES DANS DES AFFAIRES DE CORRUPTION : La justice retient des charges contre d'anciens responsables    M'sila: inhumation du poète et chercheur Ayache Yahiaoui à Ain Khadra    Boxe/Tournoi pré-olympique: élimination de Sara Kali en 8es de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    La réponse du clan Neymar à la déclaration de Messi    Slimane Laïchour. officier de l'ALN, messager de Krim Belkacem, Mohamedi Saïd et le colonel Amirouche : «Le maquis est une leçon de courage, d'humilité, une leçon de la mort, mais aussi une leçon de la vie»    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital à Alger    Bendouda s'entretient avec l'ambassadeur de Russie sur l'ouverture de centres culturels    Psychotropes: impératif de revoir la loi de 2004    Journée nationale de la fraternité: instances et partis valorisent la décision du Président Tebboune    CRAAG: Secousse de magnitude 4.3 degrés enregistrée à Jijel    Promotion du dialogue social: une nouvelle approche pour le règlement des contentieux    2020, an II de la nouvelle Algérie    Président Tebboune: l'Algérie peut jouer le rôle d'un arbitre "impartial" dans la crise libyenne    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Une expulsion et des interrogations    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les Rouge et Noir renouent avec le derby    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Pour faire face à la grève: Air Algérie affrète deux avions et recrute de nouveaux personnels navigants    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





13e Festival Cinéma d'Afrique à Lausanne (Suisse): Cinq films algériens seront projetés
Publié dans Le Temps d'Algérie le 04 - 08 - 2018

La 13e édition du Festival Cinéma d'Afrique à Lausanne, en Suisse se tiendra du 23 au 26 août prochain.
Cette nouvelle édition sera organisée sous le thème : «La Taranga» ; un mot en Wolof et qui signifie hospitalité. «Cet art de vivre traduit la volonté de partage et de voyage à travers des incursions dans la sphère sociale, culturelle, artistique, musicale ou politique de L'Afrique multiple avec des films, des musiques, des photographies et des paysages réels ou Imaginaires», écrivent les organisateurs, dans un communiqué.
«La 13e édition accueille un panorama des cinémas africains contemporains, une rétrospective consacrée à la lutte anti-apartheid, un hommage à Idrissa Ouédraogo, un focus sur le Soudan, une exposition du photographe Osborne Macharia, des courts métrages en réalité virtuelle 360°, une carte blanche aux Rencontres Cinématographiques de Béjaïa (Algérie), un concert du sextet éthio-jazz Arat Kilo accompagné de la diva malienne Mamani Keïta et du rappeur slameur américain Mike Ladd, une table ronde, Littérature et cinéma, une soirée DJ, un café-rencontre, des débats et des délices culinaires», communique-t-on encore.
La cérémonie d'ouverture, prévue à la cinémathèque suisse, au Casino de Montbenon, sera marquée par la projection en avant-première suisse du film Rafiki de la réalisatrice kenyane Wanuri Kahiu, en présence de l'actrice Samantha Mugatsia. Sélectionné au dernier Festival de Cannes ce film est interdit au Kenya. Cet événement se fera en présence des autorités de la ville, ainsi que d'autres personnalités connues, du monde du 7e art. Pas moins de 44 films venant de 25 pays africains seront projetés lors de cette 13e édition. Une session carte blanche est accordée, cette année, aux Rencontre Cinématographiques de Béjaïa (RCB). Un rendez-vous des plus importants du cinéma international en Algérie, qui tiendra sa 16e édition du 01 au 06 septembre prochains, dans la ville de Hammadites. Quatre films, venus d'Algérie et du Maroc seront projetés lors de cette cession, à savoir, «Je te permets» de Mohammed Yergui, «That Lovely Life» de Rami Aloui, «Jusqu'à la fin des temps» de Yasmine Chouikh, et enfin «La vague» de Belkacemi Omar. Le cinéma algérien sera également à l'affiche dans la section Panorama, la plus importante de ce festival, avec la présentation du dernier film de Malek Bensmail «La bataille d'Alger», un film dans l'histoire. Ce festival sera également cloturé par le film franco-algérien «En attendant les hirondelles» de Karim Moussaoui. Un focus spécial sera fait, lors de cette 13e édition sur le Soudan. Il sera question, selon les organisateurs, de mettre en valeur «Une cinématographie largement méconnue et dévoile une jeune génération de cinéastes qui s'engage pour faire vivre le cinéma dans leur pays. Seront projetés les courts métrages Iman de Mia Bittar, Veganize It de Khalid Salim et Nyerkuk de Mohammed Kordofani.
Un montage d'extraits de films d'archives rendra hommage au légendaire cinéaste Gadalla Jubara qui a ouvert le premier studio de cinéma privé à Khartoum dans les années soixante dix», communique-t-on.
Le festival, en partenariat avec la Cinémathèque suisse, fêtent également le centenaire de la naissance de Nelson Mandela.
Ainsi, le public pourra découvrir «une rétrospective Mandela et la lutte anti-apartheid avec les films «Cry freedom» de Richard Attenborough, «I talk about me», «I am Africa» de Chris Austin et Peter Chappell, «Indians can't fly» d'Enver Samuel, Sarafina ! de Darrell Roodt, Mandela : «son of Africa», «father of a nation» de Angus Gibson et Jo Menell, Mandela : «long walk to freedom» de Justin Chadwick, «Long nights», «Journey into day» de Frances Reid et Deborah Hoffmann», écrit-on encore dans la communiqué qui nous a été transmis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.