Questions sans réponses    Facebook s'invite à la présidentielle    Makri sensible à l'option    50 millions de dollars de services numériques exportés    L'Algérie manque de cadres dans le commerce international !    Création d'une agence de régulation    Le maréchal dira-t-il me voilà ?    «Le plan de partition de la Syrie n'est pas nouveau»    Mohammed Bensalmane en quête d'alliés et de contrats en Asie    Le temps des regrets    Rien ne résiste au NC Magra    «La nature de la demande syndicale a changé»    Deux amateurs de parapente meurent accidentellement au cours d'exercices    Un assassin sous les verrous    Création de l'orchestre symphonique de la ville d'Oran    Les Constantinois renouent avec le cinéma    Tikoubaouine à la conquête de la capitale du chaâbi    Chlef : L'annexe d'athlétisme fermée devant les participants aux championnats de wilaya    Division nationale amateur - Ouest: La JSMT maintient la pression sur l'OMA    Conférence internationale sur la sécurité: La fracture de l'Occident    Allez-y tout doucement Messieurs !    Le ras-le-bol    Prescription des traitements d'oncologie innovants: Le ministère de la Santé revoit sa copie    Anem: Près de 400 cadres demandeurs d'emploi placés en 2018    Le Complexe olympique de Belgaïd aborde sa dernière ligne droite: Le poids des «aberrations» du passé et des «fausses» réserves    RC Relizane: Latrèche démissionne, Beldjilali limogé    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Les droits de l'Homme infiltrent nos prisons    La France domine la compétition, l'Algérie au tableau des 32    La double confrontation CRB - NAHD au stade du 5-Juillet    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Le système actif à Oran, Alger et Annaba    Les candidatures sont ouvertes jusqu'au jeudi 4 avril 2019    «Si on venait à mourir, défendez nos mémoires» (Didouche Mourad)    Un terroriste arrêté à Alger    L'or perd-t-il de son éclat ?    L'opposition cherche toujours un candidat    Chine : Les prix ralentissent, la crainte d'une déflation monte    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    Selon Moscou : Un coup d'Etat militaire au Venezuela devient une priorité des USA    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    17 millions de dinars dérobés !    Horreur à Haouch El Makhfi    14e Salon international de défense à Abou Dhabi.. Gaïd Salah prend part à l'ouverture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Assises du tourisme: gestion et organisation pour booster le secteur
Publié dans Le Temps d'Algérie le 23 - 01 - 2019

ALGER- Des mesures de gestion et d'organisation ont été préconisées, mardi à Alger, à travers les recommandations qui ont été formulées par les participants aux 3èmes assises nationales du tourisme afin de booster la dynamique de relance de ce secteur.
Au terme des travaux de ces assises, les participants ont préconisé notamment la réactivation du Fonds de promotion touristique, ainsi que la dotation des directions du tourisme et de l'artisanat au niveau local, de moyens nécessaires pour le développement d'actions de promotion de ce secteur.
Ils ont également recommandé d'engager des actions de communication et d'information visant à “améliorer l'attractivité des destinations nationales et locales à travers un plan communication selon les normes et techniques modernes”.
Pour un rôle “plus conforme aux exigences de la compétition internationale”, il a été recommandé de redéfinir le role de l'Office national du tourisme et le doter en “moyens financiers et en compétences appropriées”, ainsi que le redéploiement des missions de l'Office national algérien du tourisme de sorte à ce qu'il soit “plus agressif” au plan commercial.
La redynamisation du role du mouvement associatif, ainsi que l'implication des professionnels et du citoyen dans le développement et la protection des ressources touristiques locales, ont été également soulignées, de meme que le renforcement stratégique du partenariat public-privé dans les activités touristiques.
Cette rencontre a été, en outre, sanctionnée par l'adoption de recommandations inhérentes à la création d'une “marque Algérie” qui sera déclinée au niveau local, l'intégration des critères de durabilité s'agissant des destinations nationales et régionales, la réalisation d'études de marchés sur l'offre et la demande, ainsi que la restructuration des projets touristiques en rapport avec les spécificités locales et la nature de la demande.
Les animateurs de ces assises ont, d'autre part, appelé à la modernisation et la spécialisation des formations dans les métiers du tourisme et de l'artisanat, à l'instar du management touristique, ainsi que le renforcement de la coopération entre les établissements nationaux de formation et les grandes écoles internationales.
Les participants à ces assises ont, par ailleurs, préconisé le passage du concept de zones d'expansion touristiques (ZET) à celui de “destination territoriale”, de meme que la valorisation du potentiel touristique de chaque territoire en le traduisant en “produit touristique labellisé”, tout en privilégiant “les produits éco-touristiques et éco-responsables”.
L'intégration des activités liées au thermalisme et au tourisme culturel a également été évoquée à la cloture de cette rencontre, au meme titre que le recours aux nouvelles technologies pour encourager l'essor de ce secteur, à l'instar de la généralisation de “E-payement”.
S'agissant de l'investissement étranger, les recommandations ont suggéré de donner “plus de visibilité” à cet aspect, tout en insistant sur la facilitation des procédures, à travers des “fiscalités encourageantes”.
Les participants ont appelé, par la meme occasion, à la diversification du partenariat étranger afin de bénéficier de l'expertise internationale dans la gestion de ce secteur qui représente pour l'Algérie “une des meilleures alternatives à la dépendance énergétique”.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.