Constitution: les animateurs de la campagne insistent sur l'importance d'aller voter en masse    Anniversaire de la Guerre de libération: le Musée central de l'armée abrite un programme riche    Message du Président Tebboune à l'occasion de la Journée nationale de la presse    CPA: lancement inaugural de la finance islamique ce dimanche    Boukadoum prend part à la 16e réunion des ministres des AE du Dialogue 5+5    Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    «Le sigle FLN doit être restitué au peuple»    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAndidature de Bouteflika pour un 5e mandat.. L'annonce est imminente
Publié dans Le Temps d'Algérie le 02 - 02 - 2019

Le coordonateur de l'Instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, le président du MPA, Amara Benyounès et le président de TAJ, Amar Ghoul, devront
Les choses s'accélèrent au sein de l'Alliance présidentielle. Un véritable forcing a été opéré ce week end, avec des réunions en interne des instances des quatre partis FLN, RND, MPA et TAJ. Les chefs de ces formations politiques se retrouveront encore cette après-midi à 14 h, au siège du FLN à Hydra, pour un sommet qui devra constituer la dernière ligne de mire, avant une annonce qui parait «imminente» de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat. Le coordonateur de l'Instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, le président du MPA, Amara Benyounès et le président de TAJ, Amar Ghoul, devront appeler d'une seule voix le chef de l'Etat à se présenter à l'élection présidentielle du 18 avril prochain. Un appel déjà lancé individuellement, et dont les prémices d'une réponse favorable commencent à se dessiner. À entendre Ahmed Ouyahia jeudi dernier, à l'ouverture du Conseil national de son parti, cette annonce n'est qu'une question de jours. « Nous commençons à entrevoir la lueur de la bougie de cet appel, et nous espérons qu'il se concrétisera », a déclaré le patron du RND et néanmoins Premier ministre. Du poste qu'il occupe, lui donnant une proximité avec le Président de la république, Ouyahia ne peut pas se permettre une telle prophétie, s'il n'était pas en possession d'éléments, voire d'informations qui la justifient. Mais, ce n'est pas tout. L'autre indice d'une proche décision de Bouteflika est la décision annoncée hier, par le parti d'Amara Benyounès. Le Conseil national du MPA a décidé « de soutenir le président de la république, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, aux prochaines élections présidentielles», écrivait hier le parti, dans sa résolution finale. Une position qui met fin au suspense entretenue autour de l'hésitation de Benyounès, ayant fait croire que l'ancien ministre savait quelque chose que ses camarades de l'Alliance présidentielle ignoreraient. Il n'en est rien ! Bien au contraire, désormais, avec cette position tranchée du MPA, la boucle est bouclée, et il n'y a point de place à la spéculation.
Fin de suspense
À ces deux rendez-vous, le parti TAJ d'Amar Ghoul devra aussi réaffirmer son appel à Bouteflika, aujourd'hui à 10h, à l'occasion de la clôture de sa première session du Conseil national, restée ouverte depuis le 5 janvier. Quant au FLN, il est à une longueur d'avance que ces partenaires. L'ex-parti unique va installer sous peu, la commission nationale chargée de la campagne électorale. Plus encore, le FLN a pensé au travail de terrain. Un grand meeting est fixé pour le 9 février prochain, à la coupole du Complexe olympique 5 Juillet. Aux partis de l'Alliance présidentielle se joignent officiellement les soutiens traditionnels de Bouteflika dans le monde du travail, au sein de la société civile et des organisations économiques. Abdelmadjid Sidi Saïd l'a affirmé jeudi, à partir de Batna. «Nous, travailleuses, travailleurs, retraités, Direction nationale de l'UGTA, FCE, organisations patronales partenaires de l'UGTA et la famille révolutionnaire de Batna, déclarons solennellement le Moudjahid, Abdelaziz Bouteflika, notre candidat aux élections présidentielles d'avril 2019 », a lancé le patron de la Centrale syndicale, à l'occasion du congrès constitutif d'une fédération de l'enseignement supérieur. Tel un bataillon qui se met en ordre avant d'aller au front, les partis et organisations qui soutiennent la candidature d'Abdelaziz Bouteflika ont régné sur la scène durant ces dernières 48 heures. Un forcing qui laisse entrevoir la décision finale «tant attendue» du concerné.
L'actuel chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, devrait, selon le site d'information TSA, annoncer sa candidature « par une lettre-programme adressée aux Algériens ». Bien qu'aucune date ne soit avancée, cette formalité une fois accomplie dans les délais, c'est-à-dire 45 jours après la convocation du corps électoral, balisera le terrain pour la mobilisation des troupes au niveau local. C'est la précampagne qui commence.
Aïssa Moussi
appeler d'une seule voix le chef de l'Etat à se présenter à l'élection présidentielle du 18 avril prochain


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.