Communauté universitaire et avocats dans la rue à Béjaïa    «Sans aucune ambition politique, notre objectif est de servir notre pays»    Confusion devant le bureau du président de l'APN    Une croissance de +9,1% du nombre de passagers aériens en Avril    Smail Chergui dénonce une guerre par procuration en Libye    Bientôt une assemblée des actionnaires pour dénouer la crise    Real : Vers une prolongation de Nacho    Un parti marocain de gauche solidaire    Un jeune palestinien blessé par les forces israélienne    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 71 dollars le baril    La contrebande de psychotropes bat son plein    Le ministre du Tourisme donne ses instructions    Le FLN tente de restaurer son image    Libérer Issad Rebrab et mettre fin à l'insécurité juridique    Tout savoir sur les nouvelles finitions du Volkswagen Caddy    Les Soudanais préparent la désobéissance civile    L'Iran reprend un stock d'uranium faiblement enrichi    La facture en évolution continue    Les souscripteurs organisent une marche de protestation à Jijel    Deux stages et trois amicaux pour les éléphants    Fin de saison pour Demane    "Bien sûr que je veux jouer la Coupe d'Afrique"    Vers le dénouement de la crise    L'ECA persiste et soutient les «principes de la réforme»    Le ministère promet un bac sécurisé    Concombre en persillade    800 interventions depuis janvier dernier à Jijel    Un danger pour la santé publique    Les fondements de la psychologie de l'enfant en débat    Saisie de pièces archéologiques romaines    Classée prochainement monument historique national    «De nombreux lobbies infiltrés au sein des institutions du pays»    La mobilisation des étudiants se poursuit : Jusqu'au bout !    USTHB : Iftar collectif au profit des étudiants    «Non à la mascarade électorale du 4 juillet 2019»    Ghardaïa : Plus de 4800 oiseaux d'eau nicheurs recensés    Accusé de mauvaise gestion : Le DJS de Bouira limogé    Al Qods occupée : Riyad, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux saints    10 demandes d'investissement déposées    Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert    Les démocrates, furieux contre Trump, débattent d'une destitution    Dans ma tête un rond-point !    Zakat El Fitr fixée cette année à 120 DA    Le premier bilan de Haftar    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CAndidature de Bouteflika pour un 5e mandat.. L'annonce est imminente
Publié dans Le Temps d'Algérie le 02 - 02 - 2019

Le coordonateur de l'Instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, le président du MPA, Amara Benyounès et le président de TAJ, Amar Ghoul, devront
Les choses s'accélèrent au sein de l'Alliance présidentielle. Un véritable forcing a été opéré ce week end, avec des réunions en interne des instances des quatre partis FLN, RND, MPA et TAJ. Les chefs de ces formations politiques se retrouveront encore cette après-midi à 14 h, au siège du FLN à Hydra, pour un sommet qui devra constituer la dernière ligne de mire, avant une annonce qui parait «imminente» de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat. Le coordonateur de l'Instance dirigeante du FLN, Mouad Bouchareb, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, le président du MPA, Amara Benyounès et le président de TAJ, Amar Ghoul, devront appeler d'une seule voix le chef de l'Etat à se présenter à l'élection présidentielle du 18 avril prochain. Un appel déjà lancé individuellement, et dont les prémices d'une réponse favorable commencent à se dessiner. À entendre Ahmed Ouyahia jeudi dernier, à l'ouverture du Conseil national de son parti, cette annonce n'est qu'une question de jours. « Nous commençons à entrevoir la lueur de la bougie de cet appel, et nous espérons qu'il se concrétisera », a déclaré le patron du RND et néanmoins Premier ministre. Du poste qu'il occupe, lui donnant une proximité avec le Président de la république, Ouyahia ne peut pas se permettre une telle prophétie, s'il n'était pas en possession d'éléments, voire d'informations qui la justifient. Mais, ce n'est pas tout. L'autre indice d'une proche décision de Bouteflika est la décision annoncée hier, par le parti d'Amara Benyounès. Le Conseil national du MPA a décidé « de soutenir le président de la république, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, aux prochaines élections présidentielles», écrivait hier le parti, dans sa résolution finale. Une position qui met fin au suspense entretenue autour de l'hésitation de Benyounès, ayant fait croire que l'ancien ministre savait quelque chose que ses camarades de l'Alliance présidentielle ignoreraient. Il n'en est rien ! Bien au contraire, désormais, avec cette position tranchée du MPA, la boucle est bouclée, et il n'y a point de place à la spéculation.
Fin de suspense
À ces deux rendez-vous, le parti TAJ d'Amar Ghoul devra aussi réaffirmer son appel à Bouteflika, aujourd'hui à 10h, à l'occasion de la clôture de sa première session du Conseil national, restée ouverte depuis le 5 janvier. Quant au FLN, il est à une longueur d'avance que ces partenaires. L'ex-parti unique va installer sous peu, la commission nationale chargée de la campagne électorale. Plus encore, le FLN a pensé au travail de terrain. Un grand meeting est fixé pour le 9 février prochain, à la coupole du Complexe olympique 5 Juillet. Aux partis de l'Alliance présidentielle se joignent officiellement les soutiens traditionnels de Bouteflika dans le monde du travail, au sein de la société civile et des organisations économiques. Abdelmadjid Sidi Saïd l'a affirmé jeudi, à partir de Batna. «Nous, travailleuses, travailleurs, retraités, Direction nationale de l'UGTA, FCE, organisations patronales partenaires de l'UGTA et la famille révolutionnaire de Batna, déclarons solennellement le Moudjahid, Abdelaziz Bouteflika, notre candidat aux élections présidentielles d'avril 2019 », a lancé le patron de la Centrale syndicale, à l'occasion du congrès constitutif d'une fédération de l'enseignement supérieur. Tel un bataillon qui se met en ordre avant d'aller au front, les partis et organisations qui soutiennent la candidature d'Abdelaziz Bouteflika ont régné sur la scène durant ces dernières 48 heures. Un forcing qui laisse entrevoir la décision finale «tant attendue» du concerné.
L'actuel chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, devrait, selon le site d'information TSA, annoncer sa candidature « par une lettre-programme adressée aux Algériens ». Bien qu'aucune date ne soit avancée, cette formalité une fois accomplie dans les délais, c'est-à-dire 45 jours après la convocation du corps électoral, balisera le terrain pour la mobilisation des troupes au niveau local. C'est la précampagne qui commence.
Aïssa Moussi
appeler d'une seule voix le chef de l'Etat à se présenter à l'élection présidentielle du 18 avril prochain


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.