Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Juventus : Pirlo ira au terme de la saison    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Sadiq Khan réélu à la tête de la mairie de Londres    Vives condamnations dans le monde    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Les marches soumises à autorisation    La siesta    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    Ça chauffe en tête    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    L'éviction de listes charme l'opinion    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





30e anniversaire de la mort de l'écrivain.. Ath-Yenni rend hommage à Mouloud Mammeri
Publié dans Le Temps d'Algérie le 26 - 02 - 2019

La commune d'Ath-Yenni (à une quarantaine de kilomètres au sud-est de la wilaya de Tizi-Ouzou) était au rendez-vous pour rendre un vibrant hommage à son enfant prodige, Mouloud Mammeri à l'occasion du 30e anniversaire de sa disparition.
Pour commémorer le 30e anniversaire de la disparition de l'écrivain, anthropologue et linguiste Mouloud Mammeri décédé le 26 février 1989 à Aïn Defla, un riche programme s'étalant du 26 au 28 février a été programmé à Ath Yenni dans la wilaya de Tizi Ouzou. La manifestation est initiée par la direction de la culture de a wilaya de Tizi-Ouzou en étroite collaboration avec celle de l'éducation nationale et l'Assemblée populaire communale d'Ath-Yenni. Plusieurs activités sont prévues tout au long de ces trois jours de festivités commémoratives organisées sous le thème : «Pensée et action du savant algérien Mouloud Mammeri». Hier, le Centre culturel Mouloud Mammeri de la localité natale de l'écrivain a abrité des expositions de livres durant lesquelles les visiteurs ont pu découvrir les romans de Mouloud Mammeri et le parcours qu'il a mené pour la promotion de Tamazight dans le grand Maghreb.
Un riche programme
Par ailleurs, des expositions-vente de bijoux d'Ath-Yenni sont organisées pour permettre aux artisans-bijoutiers de la commune d'écouler leurs produits durant cette manifestation culturelle. Selon les représentants de l'Apc, des concours inter-écoles sont programmés dans les soirées pour débattre du parcours littéraire de Mammeri. Pour ce qui est du programme de la journée de demain, il y aura un recueillement et le dépôt de gerbes de fleurs sur la tombe de l'auteur de la Colline Oubliée dans son village natal Taourirt Mimoun. Des témoignages et des tables rondes, mais aussi la projection des pièces théâtrales sont également prévus. En plus des activités qui se tiennent au niveau de la communale natale de cet illustre écrivain, la direction locale de la culture a, quant à elle, concocté un riche programme pour commémorer cet évènement. En effet, la Maison de la culture Mouloud Mammeri du Centre-ville et son annexe d'Azazga et la bibliothèque principale ont abrité, hier, des expositions autour de cet écrivain et de son œuvre. Des expositions-vente des livres avec le CNRPAH et les maisons d'édition Enag, Anep, Koukou, Tamagit et Odyssee étaient au rendez-vous.
La journée d'hier a été aussi marquée par le lancement des activités avec la réalisation d'une fresque dédiée à la mémoire de Dda Lmulud. Tandis que le petit théâtre de la Maison de la culture a abrité, quant à lui, une table ronde organisée sous le thème : «Pensée et actions du savant algérien Mouloud Mammeri» avec la participation de grandes personnalités du domaine anthropologique et des chercheurs dans la culture et la littérature amazighes dont directeur du Centre du patrimoine culturel africain Slimane Hachi et Allaoua Rabhi, enseignant à l'université Abderrahmane Mira de Béjaïa. A cette occasion, les intervenants ont mis en avant le parcours mené par Mouloud Mammeri dans la promotion de Tamazight à travers la promotion de «Tim3amrines».
Plusieurs films projetés
Il y a eu également la projection à la cinémathèque d'un film sur l'œuvre de cet écrivain, réalisé par Amine Zaoui. Les festivités commémoratives du 30e anniversaire de la mort de Mouloud Mammeri ne se limitent pas au chef-lieu, puisque la population issue des communes limitrophes profitera de ce programme. La projection du film «La Colline oubliée» d'Abderrahmane Bouguermouh, adapté du roman éponyme de Mouloud Mammeri sera également projeté. Le film «L'opium et le Bâton» de Ahmed Rachedi, adapté du roman de Mouloud Mammeri est programmé pour ce soir. En outre, des cours pédagogiques autour de la vie et l'œuvre de Mouloud Mammeri au profit des élèves scolarisés des différents paliers seront présentés par Hacène Halouane, enseignant à l'UMMTO. Durant cette manifestation, le professeur Mohamed Lakhdar Maougal présentera son dernier ouvrage «La colonisation n'est pas une civilisation» en présence des élèves collégiens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.