Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Accusés d'atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat.. Tartag, Mediène et Saïd Bouteflika en détention provisoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 05 - 05 - 2019

Said Bouteflika, le frère du président sortant, les généraux Mohamed Mediene dit «Toufik», ex-patron du DRS, et son successeur, Athmane Tartag, patron de la DSS, ont été placés hier en détention provisoire. En effet, le juge d'instruction militaire près le tribunal militaire de Blida a ordonné hier, «le placement en détention provisoire de Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, pour atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat», indique un communiqué de la Cour d'appel militaire de Blida.
La même source précise que «Conformément aux dispositions de l'article 11, alinéa 3 du code de procédure pénale, et dans le cadre du strict respect de ses dispositions, M. le Procureur général militaire près la Cour d'appel militaire de Blida, porte à la connaissance de l'opinion publique qu'une poursuite judiciaire a été ouverte ce jour, 5 mai 2019, à l'encontre des nommés Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Said Bouteflika, ainsi qu'à l'encontre de toute personne dont l'implication est établie par l'enquête, pour les chefs d'inculpation d'atteinte à l'autorité de l'Armée et complot contre l'autorité de l'Etat, des faits prévus et punis par les articles 284 du code de justice militaire et 77 et 78 du code pénal».
La même source ajoute que «pour les besoins de l'enquête, le procureur militaire de la République près le Tribunal militaire de Blida, a chargé un juge d'instruction militaire d'entamer la procédure d'instruction, et après mise en inculpation, ce dernier a rendu des mandats de placement en détention provisoire à l'encontre des trois prévenus».
L'article 284 du code de justice militaire stipule que «Tout individu coupable de complot, ayant pour but de porter atteinte à l'autorité du commandant d'une formation militaire, d'un bâtiment ou d'un aéronef militaire, ou à la discipline ou à la sécurité de la formation, du bâtiment ou de l'aéronef, est puni de la réclusion criminelle de cinq (5) à dix (10) ans. Il y a complot dès que la résolution d'agir est concertée et arrêtée entre deux ou plusieurs individus». Selon le même article du code de justice militaire, il faut savoir que «le maximum de la peine est appliqué aux militaires les plus élevés en grade, et aux instigateurs dudit complot. Si le complot a lieu en temps de guerre, ou sur un territoire en état de siège ou d'urgence, ou dans toutes circonstances pouvant mettre en péril la sécurité de la formation, du bâtiment ou de l'aéronef, ou a pour but de peser sur la décision du chef militaire responsable, le coupable est puni de mort». Le placement en détention provisoire de ces trois individus, intervient après le dernier avertissement lancé par le chef d'état-major de l'ANP dernièrement à ces trois personnes. Gaïd Salah les a accusés «de tenir des réunions suspectes, et de conspirer autour des revendications du peuple, et afin d'entraver les solutions de l'Armée nationale populaire et les propositions de sortie de crise». Le chef d'Etat Major a même confirmé qu'«il existe des preuves irréfutables sur ces faits abjects» ; il a même promis de prendre à l'égard de ces derniers «des mesures légales fermes, s'ils «persisteraient dans leurs mêmes agissements». C'est chose faite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.