Affaire de l'enregistrement sonore : liberté provisoire pour Halfaia    L'ambassadeur US annonce la fin de sa mission et salue l'évolution des relations    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    Benbouzid n'exclue pas un reconfinement    Zeghmati, ‘'sabre au clair'' !    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tous les crimes    Ligue 2 : Les deux groupes connus    Mandat d'arrêt international contre le général Ghali Belkecir    Hydrocarbures en méditerranée orientale: la tension monte entre Athènes et Ankara    Algérie-EAU: la coopération bilatérale dans le domaine de l'énergie évoquée    Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans : La planche... de salut d'une doyenne    Constantine : Bachir Benmohamed n'est plus    Mali: la Cédéao appelle à l'arrêt des manifestations pour "continuer le dialogue"    Un journaliste en Algérie n'est pas toujours un flic.    INCENDIE DE FORETS : Plus de 16300 hectares partis en fumée    ECOLE SUPERIEURE D'AGRONOMIE DE MOSTAGANEM : Protocole de clôture de l'année universitaire, 2019-2020    TREMBLEMENTS DE TERRE A MILA : Des logements et des aides financières pour les sinistrés    COUR D'ALGER : Le nouveau président installé dans ses fonctions    FINANCE ISLAMIQUE : La BNA lance le service dans deux agences à Alger    la FAF autorise les présidents de Ligues nationales à poursuivre leur mission jusqu'à l'AGE    Farès fonce vers le Lazio    La mise en garde de l'avocat de Prince Ibara    L'histoire, dernier adversaire de Lewandowski    Alger veut une réévaluation    La lutte contre le crime organisé sur la table    Ah ! La fine équipe !    Triste et en colère    La "carte de journaliste", l'arme fatale des autorités    "Le Hirak a beaucoup accompli, il reste l'essentiel"    Reprise à la Pêcherie    Cauchemar    Tebboune met la pression sur les ministres    La mosquée Sidi-Ghanem de Mila n'a subi aucun dégât    Ce n'est pas moi qui le dis !    Maqnine khéloui et coupleur sans pitié sur Ouedkniss.com !    On vous le dit    Hong Kong : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains    LA SACRALITE DEBONNAIRE DE L'ANSEJ    PUB' : LE GRAND « FAITOUT »    Tébessa: Autre temps, autres gens...    L'Europe doute des résultats de la présidentielle    Le gouvernement Diab démissionne    Moussaoui, la priorité du Chabab    "Benchaïra a encore une bonne marge de progression"    Hausse des contagions au coronavirus en Europe    l'Algérie engagée dans une lutte sans relâche contre les menaces à ses frontières    Polémique autour d'une publication sur Okba Ibn Nafaâ    La dernière icône de l'âge d'or du théâtre algérien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festivals culturels et artistiques.. Une commission pour une meilleure organisation
Publié dans Le Temps d'Algérie le 12 - 06 - 2019

La ministre de la Culture, Meriem Merdaci a annoncé hier, lors d'une conférence tenue au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria, la révision de l'organisation des festivals culturels et la création d'une commission ministérielle pour l'évaluation et l'accompagnement de l'organisation des festivals internationaux, nationaux et locaux et ce, en coordination avec leurs commissaires, en vue de leur garantir une bonne organisation.
Lors d'une conférence de presse animée au Palais de la Culture, Moufdi-Zakaria (Alger), en présence de cadres du ministère, Mme Merdaci a annoncé la création d'une commission pour une meilleure organisation des festivals culturels et artistiques internationaux, nationaux et locaux. La ministre a indiqué que ladite commission devra coordonner et accompagner les commissaires dans l'organisation des manifestations culturelles et artistiques “afin d'éviter les problèmes susceptibles d'entraver leur bon déroulement», soulignant que cette décision intervenait à l'issue de concertations entre les cadres du ministère. Elle a mis l'accent, en outre, sur l'impérative implication de la société civile dans l'organisation des festivals organisés dans leur wilaya.
Nominations de nouveaux commissaires
Plusieurs festivals ont connu des changements de dates et de lieux d'organisation, a-t-elle dit, entraînant ainsi le changement de commissaires de certains festivals et à leur tête le Salon international du livre d'Alger (Sila), en nommant Mohamed Ikreb en remplacement de Hamidou Messaoudi ainsi que la désignation du réalisateur Djamel Eddine Hazourli en tant que commissaire du festival d'Annaba du film méditerranéen (Fafm), en remplacement du réalisateur Said Ould Khalifa. Il a été procédé, également, au changement de lieux d'organisation de certains festivals, à l'image du festival international de Samaâ Soufi, transféré à la wilaya de Laghouat avec la désignation de Ben Hmed Mohcer en qualité de commissaire. Le Festival international de la musique andalouse et des musiques anciennes (FestivAlgérie) sera organisé, à partir de cette année, dans la wilaya d'Ain Defla au lieu d'Alger, avec comme commissaire Youcef Azaizia en remplacement de Aissa Rahmaoui. Il s'agit également de la nomination de Hamoud Amerzagh en tant que commissaire du Festival international d'Abalessa-TinHinan.
Accès gratuit au Sila
Répondant à une question sur des informations relayées par certains médias et réseaux sociaux concernant l'accès payant au Sila, la ministre a affirmé que l'accès sera bel et bien gratuit, soulignant que cette question avait fait l'objet de débats lors de plusieurs sessions. Concernant le volet relatif à l'organisation du Prix du chef de l'Etat «Ali Maachi» des jeunes créateurs, prévue le 8 juin dernier. Mme Merdaci a fait état du report de la cérémonie de remise des prix jusqu'au jeudi 13 juin car le 8 juin, journée de l'artiste (jour de remise des prix), coïncidait avec le jour de l'Aid el Fitr, indiquant que le nombre d'œuvres participant à ce prix était de l'ordre de 279 dans les domaines de la poésie, du théâtre, du roman, du cinéma, de la musique, de la danse et des arts plastiques. Le jury dudit prix, qui est présidé par le musicologue Salim Dada, sera composé de 14 membres, a-t-elle ajouté. Parmi les autres volets évoqués par la ministre lors de cette conférence, figure le bilan des activités culturelles et artistiques organisées durant le mois de Ramadhan, estimant que celles-ci ont connu une grande affluence des familles, permettant ainsi la participation d'un grand nombre d'artistes locaux. Le programme a englobé différents genres artistiques, en l'occurrence la musique, le théâtre, le cinéma et les expositions artistiques, a-t-elle indiqué, rappelant que ce programme avait été financé par le ministère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.