Election présidentielle: "L'Algérie une chance pour tous et pour chacun"    ANIE: Installation des délégués de wilayas et début de leur formation    Dattes : Vers la création d'un système de contrôle pour faciliter l'exportation    Port d'Oran : exportation de 30.000 tonnes de béton armé vers le Canada    Le prix du pétrole termine la semaine en baisse    Iran/Turquie : Les ministres des AE iranien et turc discutent au téléphone des derniers développements en Syrie    Liban: Des rassemblements pour un 3e jour de manifestations    Brexit: Accord annoncé in extremis, feu vert du parlement britannique très incertain    Jeux mondiaux militaires (Gr.A/2e J): L'Algérie et le Qatar se neutralisent 1-1    Ligue 1 française: L'Algérien Islam Slimani 2e meilleur joueur du mois de septembre    Liga espagnole : Le Barça aurait souhaité disputer le Clasico à sa date initiale    Musique : Les ensembles d'Ukraine et de Chine animent la soirée de clôture du 11e Fcims    15ème FISAHARA : Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Un premier Smartphone fabriqué entièrement en Afrique    Livraison à domicile, la startup TemTem s'associe à Jumia Food    Un arsenal de guerre saisi à Bordj-Badji-Mokhtar    Les poids lourds pointés du doigt    Début des inscriptions le 22 octobre    Des associations tirent la sonnette d'alarme    L'UNPEF appelle à une grève le0 23 octobre    Le grand défi du gouvernement    14 pays élus    Arrestation de deux éléments de soutien aux groupes terroristes à Tin-Zaouatine    Les défis de la gestion de la LFP en question    «Atal ne partira pas l'été prochain»    Appel à la cessation de la répression marocaine des Sahraouis    Signature d'une convention entre le GIE monétique et l'ANPT    L'ANIE à pied d'œuvre    SYNDICATS AUTONOMES : Le CSA appelle à une grève générale    Zetchi : "Il y a des contraintes de calendrier, mais les motivations sont là"    La "harga" vers les côtes italiennes s'intensifie    Grève générale et manifestation à Barcelone    Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté    Les joueurs mettent fin à la grève    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un sit-in de la communauté chrétienne violemment réprimé    Marie-Antoinette, cette figure de la pop culture    Concours de la chanson patriotique    Un lien entre deux peuples et deux cultures    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 9ème journée    Conseil de la nation: Début des procédures de levée de l'immunité de deux sénateurs    Pour blanchiment d'argent et financement occulte de partis politiques: Tliba incarcéré à la prison d'El Harrach    Automobile: L'usine Renault Algérie reprendra ses activités en 2020    Oued Tlelat - El Braya: Plus de 190 000 sachets de « chemma » saisis    Sétif: Deux morts et un nourrisson grièvement blessé dans une collision    Projets des Jeux méditerranéens: Constat satisfaisant et confirmation de l'échéance de réception, juin 2020    Nouvelle sortie de Amar Saâdani: L'«Etat profond», le hirak et le Sahara Occidental    Rohani : Les "Israéliens et les Saoudiens ont poussé les USA à sortir de l'accord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adolfo Kaminsky, véritable homme du monde.. Il faisait du faux pour des causes justes
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

Adolfo Kaminsky est l'un plus grands photographes du monde mais surtout le plus grand faussaire encore en vie. A 94 ans, le musée d'art et d'histoire du judaïsme, à Paris lui rend hommage, l'Algérie lui a déjà rendu des hommages. Retour sur l'histoire d'un grand homme qu'on a eu comme professeur de photographie.
On est en 1976. On est une dizaine de jeunes à nous retrouver trois par semaine dans une petite salle de l'institut Goethe à Alger pour prendre des cours de photographie. Le professeur barbu était très sympathique et faisait tout pour nous donner tous les secrets de la photographie. Le modeste artiste avec lequel on a passé presque deux années, ne parlait pas de son parcours mais de photographie. A la fin de l'année, lors de la cérémonie de fin d'année de l'institut culturel allemand, le photographe barbu nous avait remis des prix où il avait signé de son nom Adolfo Kaminsky. Des années plus tard, on avait appris que cet homme barbu qui nous donnait des cours dans la chambre noire de l'institut était l'un des plus grands photographes du monde et un grand militant qui avait travaillé pour plusieurs pays en guerre dont l'Algérie.
Un bon professeur
Dans la petite salle de l'institut Goethe, la discussion ne tournait qu'autour de la photographie. Houda, Mimi et tous les élèves de la classe n'avaient pas de temps à perdre. Ils tenaient à profiter des connaissances du grand photographe qui tenait à ne garder aucun secret pour lui. C'est avec lui qu'on a appris que les produits (fixateur, révélateur) pouvaient être utilisés à d'autres fins notamment pour la récolte de l'argent comme le faisaient les photographes d'autrefois. Au fait durant les deux sessions de stage qu'on avait passées auprès de lui, il n'avait parlé qu'une seule ou deux fois de lui-même, lorsqu'il nous avait dit que durant la guerre de libération, il trafiquait les pièces d'identité et les passe port pour les militants algériens qui étaient en guerre contre la France et qu'il fut directeur photo de plusieurs. Adolfo Kaminsky dont les parents étaient des juifs russes n'avait jamais parlé de son origine ni de sa religion. L'homme semble savoir depuis sa naissance à Buenos Aires en Argentine, qu'il aura comme vraie patrie le monde et comme frères, les opprimés de toute la terre. Pour les défendre et les aider, il ne leur demande jamais d'où ils sont. Arrivé avec sa famille à Paris en 1932, il se retrouvera quelques années après comme résistant contre les Nazis de Hitler en mettant son savoir faire de trafiquant de papier.
Sauver des vies
En fabriquant de faux papiers, il sauvera des centaines de personnes notamment des juifs que devaient exécuter les soldats Nazis. Après la guerre, les services secrets français le recrutent mais il quitte son poste pour ne pas combattre les vietnamiens. Après la guerre, alors qu'il pouvait être officiellement être honoré par des titres comme la légion d'honneur, il prefere rester dans la clandestinité et continuer à militer en fabriquant de faux papiers. Même s'il a aidé beaucoup de juifs à rejoindre la Palestine entre 1946 et 1948, il rejoindra à la fin des années 1950 le réseau Jeanson et Curiel, qui soutenaient le FLN en France. Après l'indépendance de l'Algérie, l'infatigable militant et artiste photographe portera son aide aux mouvements de libération d'Amérique latine dont l'Argentine, le Brésil, le Chili et le Nicaragua ainsi que ceux d'Afrique tels que l'Angola et l'Afrique du Sud. Il aidera aussi les militants portugais et ceux d'Espagne et ceux de Grèce. Il fabriquera aussi de fausses pièces d'identité aux déserteurs américains qui ne voulaient pas faire la guerre au Vietnam. Ayant passé une dizaine d'années en Algérie de 1971 à 1981, Adolfo Kaminsky cet homme discret qui a combattu les pays qui colonisent les autres pays a passé sa vie en clandestin pour aider des pays à se libérer.
«Je ne dirais jamais tout»
Toutefois, on ne sait pas s'il a fabriqué de faux papiers pour les militants de Septembre noir qui luttaient pour libérer la Palestine. Dans une déclaration, il a avait dit qu'il ne pourrait jamais tout raconter. On le comprend, le militant ne peut pas tout dire s'il a aidé certains contre les siens. En aidant les militants ayant combattu Israel tels que Mohamed Boudia, Adolfo Kaminsky auquel une exposition lui est dédiée au musée d'art et d'histoire du judaïsme à Paris aurait terminé, à 94 ans, une vie de vrai homme du monde ayant passé un parcours exceptionnel pour la paix et l'élimination des frontières entre les pays. Sa fille Sarah, née à Sidi M'hammed à Alger vit en France où elle est comédienne et écrivain. Elle lui a consacré un livre intitulé Adolfo Kaminsky, une vie de faussaire (éditions Calmann-Lévy). Enfin, ce professeur de photographie qu'on a connu à l'institut Goethe reste un grand artiste, un grand militant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.