Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Baccalauréat 2019.. Plus de 670 000 candidats à l'épreuve aujourd'hui
Publié dans Le Temps d'Algérie le 15 - 06 - 2019

D''autres procédures habituelles seront notamment, appliquées lors des examens scolaires. Il s'agit à titre d'exemple, des deux sujets au choix pour chaque discipline et chaque filière, ainsi qu'accorder une demie heure supplémentaire aux élèves pour chaque épreuve.
Ils sont 674 831 candidats, dont 263 400 candidats libres, à passer à partir d'aujourd'hui, les épreuves du Baccalauréat session 2019, avec l'espoir de pouvoir décrocher le sésame pour l'université. 4011 élèves issus des écoles privées ainsi que 4320 détenus candidats sont concernés par cet examen qui va durer cinq jours. La filière des sciences expérimentales occupe la première place en matière de nombre de candidats (37 %) suivie de la filière des lettres et philosophie (25,10%), puis enfin la filière gestion et économie. Seulement 3,06% des candidats en spécialité mathématiques passent leur bac. Des nouvelles mesures pour contrer la fraude ont été prises par le ministère de l'Education nationale afin d'assurer le bon déroulement de cet important examen. Le phénomène de fuite des sujets des examens nationaux avait pris de l'ampleur depuis quelques années.
Cependant, il a enregistré un net recul durant les deux dernières sessions 2017 et 2018, en raison de poursuites judiciaires et l'emprisonnement des personnes concernées par la fuite des sujets d'examen et leur publication sur les réseaux sociaux, avant et pendant l'épreuve. Des mesures répressives sont prévues pour éviter les fuites des sujets et assurer le bon déroulement du bac. Parmi ces mesures matérielles et humaines, on citera entre autres, la mise en quarantaine de l'équipe chargée de l'impression des sujets, composée de 130 inspecteurs et cadres, depuis jeudi passé. Ils seront interdits de quitter le centre avant la fin de la période requise. Les centres d'impression des sujets d'examen à l'échelle nationale ont été dotés en brouilleurs, par le ministère de la Défense nationale, pour assurer la protection électronique et empêcher la fuite des sujets.
D'autres procédures habituelles seront notamment, appliquées lors des examens scolaires. Il s'agit à titre d'exemple, des deux sujets au choix pour chaque discipline et chaque filière, ainsi qu'accorder une demie heure supplémentaire aux élèves pour chaque épreuve. Concernant l'heure d'ouverture des centres d'examen du Baccalauréat, les portes seront ouvertes à 07h30 et l'entrée pour tous les candidats se fera à 08h00. Pour cette année, les retardataires pourront, jusqu'à 08h30, rejoindre les classes d'examen avec la consignation de leurs noms sur des registres de retard. Aucun retard ne sera autorisé au delà de cette heure (08h30). Les mêmes dispositions sont applicables pour les épreuves de l'après-midi qui débuteront à 15h00. L'ouverture des portes aura lieu à 14h30, et que tout candidat retardataire verra son nom consigné sur le registre prévu à cet effet. Les parents des candidats sont appelés à repérer les centres d'examen à l'avance pour éviter les retards le jour J. Il est aussi important de sensibiliser les candidats sur les sanctions encourues en cas de fraude, et qui peuvent aller de l'interdiction de repasser le baccalauréat durant cinq années pour les scolarisés et dix années pour les candidats libres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.