Boumerdès : 4 harragas meurent noyés en mer et 9 autres disparus    Juventus: Simeone encense "l'animal" Ronaldo    EN : Une dernière étape avant d'officialiser le match face à la Colombie    Rassemblement aujourd'hui devant le siège du parti    «Le circuit de distribution doit être assaini»    Des administrateurs pour Sovac et Global Group    Craintes d'un nouveau conflit armé dans le Golfe    Les raisons d'un bouleversement politique    "C'est toute la classe politique qui vient d'être sanctionnée"    Hyundai i10 2020 Changement et modernisation    Malgré les arrestations et le dispositif sécuritaire : Les étudiants en force    Marche et grève générale le 24 septembre    L'entraîneur de Horoya AC évoque le match retour    Rebiai et Bouhalfaya libérés, Koudri et Moussaoui appelés    Les campus toujours au rendez-vous    6 blessés et 2 intoxiqués suite à une explosion de gaz    Appel aux bénéficiaires de logements à libérer leurs habitations précaires    ACTUCULT    Une vingtaine d'artistes participent à la manifestation    sortir ...sortir ...sortir ...    Les super héros des Comics et Marvel débarquent à Alger    Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Le MSP dénonce les interpellations et hésite sur la présidentielle    Le rétablissement de la production saoudienne sera difficile    Sous le signe de la solidarité avec les détenus    Echos de campus    Le CSA menacé de paralysie    Un grand cinéaste s'en est allé    157 kg de viande rouge et 62 kg d'abats impropres à la consommation saisis    Mascara: Plus de 10 millions en fausse monnaie saisis    Ligue des champions d'Europe: Paris et Madrid pôles d'attraction    Alger, Constantine: Samir Belarbi et trois manifestants en détention provisoire    Au cours des derniers mois: Près de 50.000 registres de commerce supprimés par leurs propriétaires    Révision de la règle 51/49: Des assurances sur les domaines de souveraineté    FAF - AG extraordinaire: Le nouveau système de compétition validé    Pour s'enquérir des dysfonctionnements du secteur de l'Education: Une commission d'inspection du ministère de l'Intérieur sur le terrain    Les Rohingyas vivent sous la menace d'un «génocide»    Les quatre représentants algériens affichent une belle forme    Libre en juin, Cavani divise en interne    L'UA demande des efforts concertés aux pays africains pour assurer une gouvernance efficace des migrations    L'envoyé de l'ONU attire l'attention sur le risque d'une escalade militaire    Des instructions fermes quant au respect des délais d'avancement des travaux    Les plus lus et les plus traduits au monde    Youcef Meziani n'est plus    Election présidentielle: Un des chantiers prioritaires du futur président de la République, redonner confiance    Professions de promoteur et d'agent immobilier: Les agréments délivrés par les walis    Grâce à la rationalisation des importations des céréales : L'Algérie a économisé plus d'un milliard de dollars    Rabehi défend le gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zohra Drif Bitat appelle, depuis Ighil Imoula (Tizi-Ouzou), à préserver l'indépendance et l'unité nationales
Conférence
Publié dans Le Temps d'Algérie le 04 - 03 - 2014

La moudjahida Zohra Drif Bitat a appelé mardi depuis le village d'Ighil Imoula (40 km environ au sud de Tizi-Ouzou), lieu où fut tirée la Proclamation du 1er Novembre 1954, à préserver l'indépendance et l'unité nationales.
"Aujourd'hui, nous lançons un appel, à partir de ce même lieu historique, pour la préservation de l'indépendance, en restant unis dans le respect de la diversité et des référents culturels", a souligné Mme Drif Bitat, lors d'une rencontre avec la population de ce village, à l'invitation d'un comité préparatoire pour la création de la Fondation Ighil Imoula.
"En optant pour ce village, situé au cœur de l'Algérie, pour annoncer le déclenchement de la Révolution, les dirigeants de la Cause nationale ont délivré un message clair, celui de l'unité nationale autour de l'objectif de l'indépendance du pays", a-t-elle affirmé, avant de le qualifier de "symbole de l'unité nationale" et de "réponse cinglante aux manœuvres coloniales de division du peuple algérien".
Habillée d'une tenue kabyle, la Moudjahida a été accueillie dans l'enceinte de la stèle du 1er Novembre 1954, aménagée dans la maison où fut tiré le document historique, par Mme Ouiza Zamoum, veuve du moudjahid feu Ali Zamoum et Tassadit Bouras, veuve du chahid Idir Rabah, propriétaire de la maison historique, en présence du président du comité préparatoire de la Fondation, Abdelkader Abdellaoui.
Livrant son impression sur sa présence en ces lieux, l'héroïne de "la bataille d'Alger", a déclaré: "Je ressens une profonde émotion de me retrouver en ce musée de l'histoire, où trône la ronéo ayant servi au tirage de l'appel à la libération de l'Algérie, il y a plus de 59 ans".
"En visitant ce haut lieu de la Révolution, je ne peux que m'incliner à la mémoire des auteurs de cette proclamation (de novembre 1954) qui ont pu, grâce à leur vision et à une juste analyse de la situation, dépasser l'impasse d'alors dans laquelle était confinée la cause nationale".
Pour sa part, Mme Zamoum Ouiza s'est déclarée "honorée de faire la connaissance d'une grande dame", dont elle dit avoir connu son mari, le moudjahid feu Rabah Bitat "qui venait, dans les années 1953/54 à Ighil Imoula en compagnie du moudjahid Kaci Abdallah pour apprendre aux militants de la cause nationale la fabrication des bombes artisanales".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.